Culture en pot : les règles d'or pour bien cultiver hors sol

Balcons, terrasses, rambardes, fenêtres ensoleillées : il existe de nombreuses possibilités de fleurir son logement sans avoir de jardin ! Les végétaux sont alors placés dans des pots ou des bacs, en intérieur ou extérieur. Quelles sont les règles à respecter pour une culture en pot réussie ? Et les erreurs à éviter ?

Culture en pot : les règles d'or pour bien cultiver hors sol
© larisa13/123RF

Une plante en pleine terre pourra développer ses racines sans contraintes, s'abreuver de l'eau de pluie et se nourrir des nutriments du sol frais. Une plante en pot, elle, sera toujours dépendante des soins de son jardinier.

1. Avant de choisir votre plante, étudiez l'espace que vous souhaitez végétaliser

En intérieur, vérifiez la luminosité, l'humidité et les températures moyennes de votre pièce. En extérieur, interrogez-vous sur l'exposition, la durée d'ensoleillement et les vents, qui peuvent être des ennemis mortels. Choisissez des végétaux bien adaptés. Lisez les étiquettes ou demandez conseil aux vendeur.se.s dans des jardineries.

2. Avant de valider le choix final d'un végétal, réfléchissez au contenant qui l'accueillera

Choisissez votre pot en fonction du développement à venir des racines. Un petit géranium ne se développera pas de la même manière qu'un bougainvillier. Est-ce que les racines de votre plante seront plutôt profondes ou vont-elles s'étaler en largeur ? Plus le pot est profond, plus les racines pourront se développer.

  • Pour les fleurs de balcon comme le géranium, le contenant doit avoir une profondeur d'au moins 35 cm.
  • Pour les arbustes, privilégiez des pots ou bacs de 50 cm de profondeur minimum.
  • Quelle que soit la plante, quel que soit l'endroit où elle sera placée, choisissez toujours un pot avec un trou au fond. Cela permettra que l'eau soit correctement évacuée. La plupart des plantes redoutent les excès d'eau. Vous pouvez placer votre pot percé dans un cache-pot sans trou si vous le désirez, mais assurez-vous alors de toujours le vider après l'arrosage ou après la pluie pour que l'eau ne stagne pas.
  • Vous êtes absent régulièrement ? Pourquoi ne pas choisir un pot avec réserve d'eau ? Les plantes en pot résistent moins au manque d'arrosage que celles en pleine terre.

3. Une fois la plante et son pot sélectionnés, choisissez le bon terreau pour lui apporter les nutriments nécessaires

Voici les terreaux que vous trouverez dans le commerce :

  • Terre de bruyère : cette terre souple, plutôt acide et humifère convient aux bruyères, rhododendrons, camélias et hortensias.
  • Terreau spécial potager : parfait pour vos fruits et légumes cultivés hors sol !
  • Terreau pour arbres et arbustes : convient à la plupart des arbustes. Les plantes du Sud comme les agrumes, les lauriers-roses ou les oliviers apprécieront un terreau spécial agrumes.
  • Terreau pour géranium / terreau pour plantes fleuries : idéal pour toutes vos plantes fleuries de petite taille, notamment dans les balconnières.
  • Terreau pour semis : il est dépourvu d'engrais et permet à la graine de germer.
  • Terreau pour plantes d'intérieur : comme son nom l'indique, il convient à vos végétaux gardés à l'intérieur. Il existe différentes déclinaisons, selon vos plantes : terreau pour orchidées, terreau pour cactées, etc.
  • Terreau universel : c'est souvent le moins cher, et s'il est adapté à la plupart des plantes, il ne convient pas à la culture en pot. On le mélangera plutôt à de la terre de jardin pour les plantations en pleine terre.

Cette liste est non exhaustive. Sélectionnez le terreau qui convient le mieux à votre plante. Étudiez sa composition. Pour les plantes en pot, le terreau doit contenir beaucoup d'éléments fibreux pour retenir l'eau et limiter les besoins en arrosage. N'hésitez pas à investir dans un terreau de qualité : sans nutriments adaptés, votre plante en pot ne pourra pas se développer correctement, elle risque même de mourir.

4. Adaptez l'arrosage de votre plante en pot 

  • Les plantes n'ont pas toutes les mêmes besoins en eau. Dosez l'arrosage en fonction de la saison, de la plante et du pot. De manière générale, si votre plante n'est pas tropicale, il vaut mieux laisser sécher la terre entre deux arrosages que de trop l'humidifier.
  • Ne laissez jamais d'eau stagnante dans les coupelles ou les cache-pots.
  • Pendant les périodes estivales, si vous vous absentez, l'absence d'eau peut être fatale.  Pourquoi ne pas investir dans un système de goutte à goutte ou tenter un système maison avec des bouteilles en plastique ?
  • A la saison chaude, arrosez de préférence le soir, pour éviter l'évaporation. En hiver, apportez de l'eau plutôt le matin, pour que la terre ne reste pas humide pendant la nuit : elle pourrait geler.
  • Ajoutez régulièrement de l'engrais pour nourrir la plante en période de croissance (printemps et été). Respectez les dosages : l'excès d'engrais peut brûler les racines.

5. Rempotez régulièrement votre plante

C'est obligatoire pour les plantes en pot car petit à petit le terreau d'origine va s'appauvrir et se vider de ses oligo-éléments et minéraux. Les apports en engrais ne suffiront plus. En outre, les racines vont se développer et la plante se sentira à l'étroit.

  • En général, la meilleure période pour rempoter est au printemps, après la période de dormance. Attendez d'être complètement sorti des périodes de gelées.
  • Choisissez un contenant plus grand de 4 à 5 cm seulement. Si le pot est trop grand, la plante sera stressée car elle manquera de repères.
  • S'il est impossible de rempoter votre végétal (plantes volumineuses, difficiles à déplacer, plantes grimpantes...), effectuez régulièrement des opérations de surfaçage : il s'agit d'enlever le maximum de terre en surface, sans abîmer les racines et de la remplacer par du terreau frais adapté à votre plantation.

6. Avant les premières chutes de température, si vos plantes sont en extérieur, rentrez celles qui craignent les gelées

Celles qui restent dehors peuvent être protégées du froid par un voile d'hivernage. Que votre plante soit dedans ou dehors, limitez les arrosages à cette saison et stoppez les apports d'engrais afin de respecter la période de dormance.

Liste des plantes qui peuvent être cultivées en pot