Clivia

Avec son feuillage brillant et sa longue floraison spectaculaire, le clivia est une plante exotique très décorative. Elle est facile à cultiver, si l'on respecte quelques règles de base. Tous nos conseils pour entretenir et embellir votre intérieur avec cette fleur originaire d'Afrique du Sud.

Clivia
© Juhani Viitanen/123RF

Comment entretenir la plante Clivia ?

Dans son milieu naturel en Afrique du Sud, le clivia pousse à l'ombre des arbres et des forêts. Il n'aime donc pas le soleil direct même s'il apprécie une exposition lumineuse. Choisissez une pièce claire pour l'installer.

  • A la fin de l'automne, respectez une période de repos hivernal en plaçant le clivia dans une pièce dont la température ne dépasse pas 10 °C (et pas moins de 7 °c). Limitez les arrosages et arrêtez l'apport d'engrais pendant trois mois.
  • Le clivia apprécie quand ses racines sont un peu à l'étroit, il n'est donc pas utile de le rempoter tous les ans, laissez au minimum trois ans entre deux rempotages.
  • Vous pouvez apporter de l'engrais pendant sa période de croissance.

Comment arroser un clivia ?

Le clivia n'apprécie pas les excès d'eau, qui peuvent entraîner un jaunissement des feuilles et la pourriture des racines. Lorsque vous arrosez la plante, évitez de mouiller le feuillage. Si l'atmosphère est très sèche, vous pouvez légèrement l'humidifier avec un vaporisateur. N'utilisez pas d'eau calcaire. Veillez à ce que la terre sèche toujours entre deux arrosages et ne laissez jamais d'eau stagner dans la soucoupe. Humidifiez la terre mais sans la noyer. Réduisez les apports en eau pendant la période de repos.

Quel engrais pour le clivia ?

De mars à septembre, vous pouvez apporter tous les quinze jours un engrais liquide composé d'azote, de phosphore et de potassium.  Sélectionnez par exemple un engrais hydrosoluble pour plantes fleuries avec une formule 15-30-15. Arrêtez totalement l'apport d'engrais pendant la période hivernale.

Comment nettoyer les feuilles de clivia ?

Lorsque la poussière s'accumule sur les feuilles du clivia, elles respirent moins facilement. Il est essentiel de les nettoyer régulièrement. Pour cela, utilisez une éponge que vous aurez légèrement humidifiée avec de l'eau non calcaire.

Comment faire fleurir le clivia ?

Pour faire refleurir votre clivia, il faut respectez plusieurs étapes :

  1. Après la floraison, coupez la hampe florale pour lui permettre une meilleure reprise.
  2. Coupez également les feuilles jaunies ou fanées au fur et à mesure.
  3. Veillez à bien respecter la période de repos hivernal, en plaçant pendant trois mois votre clivia dans une pièce où la température ne dépasse pas 10 °C.

Que faire après la floraison du clivia ?

Après la floraison du clivia, vous pouvez soit le laisser monter en graines pour une récolte en vue d'un semis, soit couper directement la hampe florale pour lui permettre une meilleure reprise.

Comment séparer des rejets de clivia ?

Pour multiplier votre clivia, la méthode la plus efficace est de séparer des rejets et de les replanter. Le prélèvement des rejets s'effectue juste après la floraison. Voici la marche à suivre :

  1. Choisissez un rejet pourvu de grosses racines charnues. Il faut que le rejet compte 3 à 4 feuilles minimum et mesure au moins 20 cm.
  2. Détachez-le avec précaution de la plante mère. Faites attention en le manipulant, les racines des clivias sont très fragiles.
  3. Remplissez un pot d'un mélange de tourbe et de sable, le contenant doit être juste assez large pour contenir les racines de ce rejet, donc il ne doit pas être trop grand.
  4. Placez le rejet sélectionné dans ce pot. Laissez-le dans la pénombre.
  5. Arrosez de temps en temps, quand la terre est sèche.
  6. Quand les racines du rejet apparaissent à la surface de la terre, vous pouvez le changer de pot et l'entretenir comme un clivia adulte.

Quand sortir le clivia à l'extérieur ?

Le clivia peut rester à l'intérieur toute l'année mais si vous le souhaitez et que les températures sont clémentes, vous pouvez le placer à l'extérieur de la mi-mai au mois de septembre. Protégez le du soleil direct.

Feuilles de clivia qui jaunissent : que faire ?

Lorsque les feuilles du clivia meurent, elles jaunissent puis se détachent. Si seules une ou deux feuilles jaunissent et qu'elles sont situées à l'extérieur de la plante (donc qu'elles sont les plus anciennes), ce phénomène est normal, elles se renouvellent. Mais si vous constatez que de nombreuses feuilles récentes jaunissent, vérifiez

  • que votre clivia ne souffre pas d'un excès d'arrosage : la terre ne doit pas être trop humide et aucune eau ne doit stagner dans la soucoupe.
  • que votre clivia reçoit assez d'engrais : il lui manque peut-être un apport organique. Donnez-lui de l'engrais une fois tous les 15 jours de mars à septembre et renouvelez régulièrement  le terreau en surface.

Maladies du clivia

Le clivia est une plante relativement résistante mais elle peut pourrir si les arrosages sont trop excessifs. Elle peut être la cible d'attaque de pucerons ou de cochenilles. Les cochenilles farineuses sont difficiles à éliminer car elles se dissimulent au cœur de la touffe des feuilles. Dès l'apparition des premiers parasites, traitez avec un insecticide naturel.

Le clivia est-il toxique ?

Les bulbes du clivia sont légèrement toxiques car ils contiennent de la lycoride. La sève est également irritante. Tenez les enfants éloignés de votre plante et lavez-vous les mains soigneusement après avoir coupé les fleurs ou feuilles du clivia.

Comment faire germer des graines de clivia ?

Si vous réalisez un semis, il va falloir vous armer de patience pour voir votre clivia fleurir : le jeune pied peut mettre plusieurs années avant de produire des fleurs, jusqu'à 6 ou 7 ans.

  1. Une fois votre clivia en fleurs, vous pouvez couper la hampe florale et la laisser mûrir en la plaçant la tête en bas dans une pièce fraîche. Vous pouvez aussi laisser le processus se faire naturellement.
  2. Les fruits se colorent quand ils sont mûrs, c'est à ce moment que vous pouvez extraire les graines des baies.
  3. Prenez soin de retirer la pulpe et la petite peau transparente restée sur la graine : cela pourrait entraîner la pourriture de la graine.
  4. Semez les graines dès qu'elles sont récoltées, elles ne se conservent pas longtemps.
  5. Pour cela, déposez-les juste à la surface d'un pot rempli de tourbe et terreau en ajoutant une couche superficielle de terreau au-dessus.
  6. Le risque principal d'échec est la pourriture de la graine : vous pouvez ajouter régulièrement du fongicide pour éviter ce phénomène.