Semis : comment bien semer les graines des plantes ?

Il est toujours fascinant de voir une plante grandir de la graine à la plantule, puis se développer jusqu'à former des fleurs, des fruits, des légumes... Le semis est un acte un peu enchanteur mais surtout, il est simple à réaliser, naturel et représente souvent l'une des solutions les moins chères pour faire pousser des plantes au jardin. Découvrez tous nos conseils pour le réussir au mieux.

Semis : comment bien semer les graines des plantes ?
© Parinda Yatha/123RF

Qu'est-ce que le semis ?

Le semis est un mode de reproduction naturel des végétaux : il consiste à placer des graines dans de la terre pour les faire germer. Il existe différents types de semis selon les graines sélectionnées et le résulté souhaité : à la volée, en ligne, en poquets...

Quand commencer les semis ?

Il existe deux écoles pour les semis qui dépendent souvent de l'expérience du jardinier et des équipements dont il dispose pour semer en intérieur : 

  • commencer le semis au plus tôt en intérieur pour pouvoir ensuite repiquer en place après les saints de glace. 
  • attendre cette période et la fin des gelées pour semer directement en terre. Il vous faudra alors attendre plus longtemps avant de voir votre plante se développer. 

La date du semis en intérieur ou en extérieur dépend aussi de l'espèce que vous plantez. Référez-vous à un calendrier. Si vous achetez des graines en sachet, vérifiez la date de semis sur le paquet. Généralement, la période la plus propice est le printemps pour éviter les gelées et l'été pour les légumes d'automne.

Où mettre les semis ?

  • L'intérieur est préférable si vous ne souhaitez pas exposer vos semis au gel ou aux changements brusques de température. Vous pouvez opter pour une pièce chauffée et adopter le système de la serre (du film transparent ou un couvercle en plastique peuvent suffire dans certains cas). Certes, les graines poussent dans l'obscurité mais dès qu'elles lèvent, il leur faudra de la lumière et de la chaleur (20 °C). Attention : certaines espèces (par exemple l'aubergine) ont besoin de davantage de chaleur. Vous avez un choix très étendu de récipients : récipients en polystyrènes, pots de yaourt, boîtes à œufs, terrines (c'est-à-dire des bacs larges, bas, de forme rectangulaire), tables de semis à fabriquer soi-même ou à acheter, etc.).
  • Vous pouvez aussi faire pousser vos semis en extérieur : placez les graines directement en pleine terre, là où vous souhaitez les voir pousser.

Comment planter les semis ?

Avant tout, il faut éviter de choisir des graines trop vieilles ou mal séchées (si vous récoltez vous-même vos graines, elles doivent impérativement être séchées à l'abri de la lumière et de l'humidité). N'hésitez pas à faire un test préalable avec quelques graines déposées sur un papier essuie-tout ou du coton humide pour vérifier qu'il y a bien germination.

Une graine doit être semée à une profondeur à peu près équivalente à 3 ou 4 fois son épaisseur.  En terre sableuse et en période sèche, semez un peu plus profond.

Il ne faut jamais trop arroser un semis, pour éviter de le noyer. N'oubliez pas de placer des étiquettes pour identifier la plante.

Il existe différents types de semis selon le type de graines et l'effet souhaité :

Semis à la volée

Il consiste à disperser les graines avec la main, de manière régulière. C'est un geste qui doit être précis. Il permet de créer un effet de masse, un tapis, une prairie de fleurs ou un gazon par exemple.

  1. Pour effectuer le semis à la volée, lancez sur un sol déjà préparé une pluie de graines en petites quantités, nivelez.
  2. Ratissez et éventuellement, tassez la terre, mais très légèrement pour laisser de l'air aux graines afin qu'elles germent. Les habitués adopteront le geste ancien de la semeuse.

Semis en ligne

C'est le plus simple à réaliser. Il consiste à planter les graines avec un espacement régulier dans une même ligne préalablement tracée. En général, c'est la technique utilisée au potager pour les légumes. Vous pouvez vous aider d'un plantoir.  Pour faciliter la germination des graines capricieuses comme les carottes, le persil ou le panais, il est recommandé de les faire tremper une journée dans de l'eau.

  1. Préparez des sillons parallèles de 2 à 3 cm de profondeur dans une terre bien fine.
  2. Arrosez un peu le fond.
  3. Placez les graines sur toute la longueur et recouvrez d'une fine couche de terreau.
  4. Pour les graines de petite taille, ajoutez un peu de sable, pour celles les plus fragiles un peu de compost.
  5. Paillez et arrosez.

Semis en poquets

Cette technique permet de planter de grosses graines, par exemple pour des plantes grimpantes, des petits pois, fèves, maïs, certaines plantes ornementales, etc. Elle consiste à placer quelques graines dans un seul et même trou.

  1. Creusez des trous individuels. Respectez l'emplacement indiqué sur le sachet de graines.
  2. Placez 4 à 5 graines par trou.
  3. Recouvrez de terre.
  4. Lorsque les plantules se développent, gardez-en seulement deux.

Semis en pépinière

Vous pouvez semer en récipient en intérieur les plantes qui ont vocation à être replantées et doivent pousser sous abri.

  1. Installez au fond du récipient un peu de gravier et un mélange de terreau, de sable et de compost.
  2. Enterrez les graines à une faible profondeur.
  3. Vous pouvez éventuellement ajouter de la poudre de charbon de bois.
  4. Arrosez en pluie.
  5. Repiquez quand des feuilles commencent à se développer, soit en godet en intérieur si les températures sont encore trop basses, soit directement en extérieur.

Quand sortir les semis ?

Vous pourrez sortir les semis effectués en intérieur quand les risques de gelée sont définitivement écartés, idéalement début juin. Prévoyez une période d'acclimatation :

  1. Si les semis sont en serre, sortez-les au soleil à l'abri du vent. Rentrez-les la nuit s'il fait moins de 10 °C. 
  2. S'ils ne sont pas en serre, placez-les en extérieur lorsqu'il fait 12 °C, pendant 7 à 10 jours à l'ombre, quelques heures par jour. Augmentez progressivement le nombre d'heures en extérieur et le nombre d'heures en plein soleil.

Multiplication des végétaux