Bouture de lilas : une multiplication des plus simples

Le lilas est un arbuste caduc qui produit bon nombre de drageons (ou rejets), parfaits pour réaliser une bouture de lilas. Mieux encore, la technique de bouture demeure assez simple même sans être un expert. Voici nos conseils pratiques pour donner vie à de belles grappes odorantes au jardin.

Bouture de lilas : une multiplication des plus simples
© Valerii Honcharuk/123RF

Quand bouturer le lilas ?

La période la plus propice pour réaliser une bouture de lilas est le printemps, entre avril et juin, généralement après la phase de floraison de ce bel arbuste caduc. Les rameaux choisis seront issus de l'année précédente et seront donc prêts pour une bouture d'autant que cette période est la bonne pour procéder à une taille du végétal.

Une bouture semi-aoûtée est possible et dans ce cas, vous le faites car vous préférez utiliser le bois de l'année, ligneux : dur et tendre à la fois. Cette technique garantit une plus grande reprise. La bouture du lilas peut se faire, dans ce cadre à la fin de l'été, soit entre août et septembre.

Choisissez la période favorable en fonction de la technique de bouture retenue et de votre région d'habitation. 

Comment faire bouturer le lilas depuis des branches ?

La bouture du lilas peut se faire dans des pots via la bouture à crossette (à partir de branches). Pour réaliser votre bouture de lilas dans de bonnes conditions, vous aurez à vous munir d'un grand pot en terre cuite, d'un sécateur aiguisé et désinfecté, de sable de rivière, de terreau spécial bouture. La bouture à crossette est une technique à la fois simple et efficace :

  1. Coupez des tiges d'une dizaine de cm environ ;
  2. Retirez les feuilles de la base en ne conservant que trois ou quatre à leur sommet ;
  3. Laissez vos talons de branches tremper dans un peu d'hormone de bouturage ;
  4. Préparez un pot dans lequel vous mélangez, à quantités similaires, du terreau spécial bouture à du sable de rivière, ce dernier assurera le drainage indispensable au bon développement de la bouture ;
  5. A l'aide d'un bâton ou d'un crayon, réalisez de petits trous pour y accueillir vos jeunes plants sortis de l'hormone de bouturage ;
  6. Arrosez le tout ;
  7. Installez une bouteille, un sac ou tout autre contenant permettant de faire une bouture à l'étouffée ;
  8. Choisissez un emplacement baigné d'ombre et dépourvu de vent ;
  9. Si le terreau montre des signes de sécheresse, arrosez.

Bon à savoir :

  • Conservez bien une ambiance humide en arrosant avec modération, sans excès ni manque d'eau ;
  • L'arrosage peut être plus régulier lors des périodes estivales et sèches ;
  • La bouture à l'étouffée doit durer au moins 1 mois et demi à deux mois ;
  • Faites prendre l'air à vos jeunes plants de temps à autre en leur retirant le sac, la bouteille ou tout accessoire que vous avez choisi.

Comment faire une bouture de lilas à partir d'un rejet ?

Les rejets, appelés aussi drageons, sont de jeunes pousses qui se situent au bout des racines du végétal, dans la zone de développement des cellules. Une fois qu'il a atteint une certaine taille, vous pouvez procéder à sa coupe depuis la plante mère afin de réaliser la bouture. Cette bouture, courante avez le lilas, peut être réalisée soit au printemps, soit à l'automne. Ensuite, il vous suffit de le planter dans le même type de terreau et de pot que ceux utilisés pour la bouture à crossette, en veillant à un arrosage régulier pour une pousse productive. La bouture de lilas à partir d'un rejet est très simples à réaliser.

Le repiquage de vos boutures de lilas

La transplantation de vos boutures de lilas a lieu, en général, en novembre. Vous devez installer chaque plant dans un pot individuel d'un volume suffisant avec du terreau horticole, un élément de drainage (sable, billes d'argile) et les déposer sous châssis jusqu'au printemps. Les lilas restent cultivés en pot au moins durant trois ans avant de pouvoir évoluer en pleine terre. Vous aurez donc à répéter ces gestes clés encore quelques hivers et quelques printemps.

Multiplication des végétaux