Gingembre : plantation, comment le faire pousser, récolte

Voilà une épice qui met du pep's dans nos assiettes : le gingembre, également connu pour ses vertus médicinales. Bonne nouvelle, vous pouvez aussi cultiver du gingembre assez facilement chez vous. Découvrez comment le planter, le cultiver et le récolter !

Gingembre : plantation, comment le faire pousser, récolte
© joanna wnuk
  • Nom scientifique : Zingiber
  • Famille : Zingiberacées
  • Variétés : Zingiber officinale, Zingiber mioga
  • Couleur des fleurs : Fleurs blanches, Fleurs jaunes, Fleurs roses, Fleurs rouges, Fleurs vertes
  • Plantation : Plantation en février, Plantation en mars, Plantation en avril, Plantation en mai
  • Exposition : Soleil
  • Type de sol : Riche et drainé
  • Utilisation : En pot, Au potager
  • Floraison : Floraison en juillet, Floraison en août, Floraison en septembre
  • Feuillage : Caduc
  • Maladies, animaux nuisibles : Cochenilles (en intérieur)
  • Arrosage : Moyen
  • Croissance : Rapide
  • Longévité : Vivace cultivé en annuelle
  • Longueur/Hauteur : 0,60 cm à 1,50 m
  • Récolte : Récolte en mai, Récolte en juin, Récolte en juillet, Récolte en août, Récolte en septembre, Récolte en octobre, Récolte en novembre
  • Symbolique : amour, succès, pouvoir, argent
  • Vertus médicinales : anti-maladies, anti-cancer, antioxydant, digestif, tonique, aphrodisiaque, anti-inflammatoire, réduit le cholestérol

Préparer la racine de gingembre

Parlons plutôt de rhizome. C’est la partie aromatique du gingembre, que l’on trouve aisément dans les supermarchés. On vous conseille toutefois d’en acheter dans les magasins bio : vous aurez l’assurance d’avoir une racine non traitée. Commencez par faire tremper votre gingembre dans de l’eau tiède durant une nuit.

Comment planter du gingembre ?

Il y a deux écoles pour la plantation du gingembre : la première consiste à faire germer le rhizome dans de l’eau et à l’abri de la lumière avant de le mettre en terre, la seconde à le planter directement. Dans les deux cas, la racine doit être positionnée à 2 ou 3 cm sous la surface. Vous pouvez en mettre deux ou trois dans un même pot.

Alors que la plantation se fait plutôt à la fin de l’hiver, il vous faudra attendre les beaux jours pour faire prendre l’air à votre gingembre : placez-le au soleil.

Côté arrosage, cette plante, qui pousse jusqu’à une hauteur de 60 cm, nécessite une humidité constante. Arrosez légèrement dès que la terre est sèche dans les premières semaines, et plus abondamment à la sortie des pousses – sans pour autant détremper la terre.

Comment entretenir du gingembre ?

On arrose régulièrement le gingembre, en laissant sécher le substrat en surface entre chaque apport d'eau. La terre doit rester fraîche, ne jamais être détrempée ou desséchée. Cette plante apprécie une atmosphère humide. Placez alors une couche de billes d'argiles dans la soucoupe et faites-les baigner dans l'eau. Posez ensuite le pot sur la couche de billes d'argiles. L'eau va s'évaporer et créer une atmosphère humide. Attention, le gingembre est une plante tropicale ! La température ambiante doit être maintenue entre 20 °C et 25 °C et le pot placé à la lumière.

Récolter le gingembre

Là encore, deux écoles "s’affrontent" mais tout est en fait question de goût. Récolté au bout de 6 mois, le gingembre aura une saveur plus citronnée ; 10 mois après la plantation, c'est-à-dire au moment où les tiges se fanent, il sera plus piquant. À vous de choisir !

Comment planter et rempoter du gingembre en pot ?

Pour une plantation en pot, recommandée sous nos climats tempérés, prévoyez un contenant assez grand (de 30 cm de profondeur). Au fond du pot, installez une couche de billes d'argile ou de graviers pour un bon drainage. Ensuite, recouvrez d'un mélange à parts égales de terreau et de sable et de deux poignées de compost. Il ne vous reste plus qu'à placer le rhizome à 2-3 cm sous le substrat et à tasser. Arrosez, puis paillez pour garder la fraîcheur.

Gingembre : les plantes compagnes

Le gingembre n'étant pas la plante la plus cultivée en France, nous manquons encore d'informations en ce qui concerne les associations de culture. Toutefois, en Asie, le gingembre était traditionnellement planté à côté du tapioca car son odeur rebutait les rongeurs qui auraient voulu s'approcher un peu trop près des racines de tapioca. Étant donné que nous cultivons principalement le gingembre en intérieur, cet effet répulsif est moins intéressant qu'à l'origine. Le gingembre n'a toutefois jamais été désigné comme mauvaise amie d'une autre plante potagère. La meilleure solution reste de faire le test de certaines associations chez vous !

Le gingembre, une plante adaptogène

Le gingembre fait partie des plantes adaptogènes, c'est-à-dire qui augmentent la concentration, la performance, l'endurance et l'adaptabilité au stress. Ce concept a été développé par des pharmacologues russes durant la Seconde Guerre mondiale. L'objectif était de trouver des substances naturelles qui augmentent le potentiel humain. Si le ginseng est souvent la tête d'affiche des plantes adaptogènes, le gingembre n'est pas en reste ! Il permet de mieux gérer le stress, qui est malheureusement souvent présent dans nos sociétés.

Plantes potagères