Rhizome : de quoi s'agit-il et comment éviter l'invasion ?

Un rhizome est une tige souterraine porteuse de racines et de tiges aériennes. Il permet aux plantes de se multiplier les rendant parfois invasives ! Bambou, légume ou fleur : découvrez comment les cultiver.

Rhizome : de quoi s'agit-il et comment éviter l'invasion ?
© Patrick Guenette/123RF

Quelle différence entre rhizome, bulbe et tubercule ?

Qu'est-ce qu'un rhizome ?

Les rhizomes sont des tiges souterraines horizontales stockant des réserves. La partie inférieure accueille des racines et la partie supérieure des bourgeons et des tiges. Les rhizomes permettent à des plantes de se multiplier facilement, les rendant parfois invasives comme le chiendent.

Différence avec un bulbe

Un bulbe est un organe souterrain ressemblant à un oignon. Il stocke des réserves nutritives pendant sa période de dormance. Ensuite, il émet une tige verticale porteuse d'une fleur ou d'une inflorescence. C'est le cas de l'ail, des tulipes ou de l'amaryllis. Lorsque l'on cultive des plantes bulbeuses, il est important de les couper une fois que toute les tiges et les feuilles ont entièrement séché. C'est en effet à ce moment-là que la plante fait ses réserves pour l'année prochaine.

Définition d'un tubercule

Le tubercule est également un organe de réserve placé à l'extrémité d'une tige souterraine. Il permet la survie des plantes pendant la saison d'hiver ou en période de sécheresse, et souvent leur multiplication par voie végétative. Les pommes de terre sont des tubercules et les dahlias sont des fleurs issues de tubercules.

Trois types de rhizomes

  • Les rhizomes traçants : ils se développent sous terre et permettent la multiplication de la plante. Le bambou, le chiendent et le muguet sont des plantes concernées.
  • Les rhizomes non-traçants : ce sont des tiges qui poussent au pied de la racine mère, ils ne rendent pas les plantes envahissantes. La pivoine est un exemple de plante rhizomateuse non-traçante.
  • Les rhizomes statiques : ces derniers ne donnent pas la possibilité à la plante de se propager. Elle forme avec des touffes mais reste en place.

Quelles sont les plantes rhizomateuses ?

Voici quelques plantes à rhizomes parmi les plus appréciées au jardin :

  • Bambou
  • Canna
  • Bergénia
  • Iris
  • Arum
  • Muguet
  • Pivoine
  • Hémérocalle

Quel entretien prévoir si l'on plante des végétaux rhizomateux ?

Il est important d'installer une barrière anti-rhizomes lors de la plantation. Sans cela, votre plante ira se développer pour coloniser les alentours et finira par se répandre un peu partout. Si vous n'avez pas envie que votre jardin se transforme en forêt de bambou, mieux vaut donc y penser ! N'hésitez pas à la cultiver en pot pour vous faciliter la vie. Pensez à bien drainer le fond du contenant avec des billes d'argiles pour que l'eau s'écoule correctement.

Comment installer une barrière anti-rhizomes ?

  1. Creusez d'abord votre trou de plantation
  2. Déroulez votre rouleau de barrière anti-rhizomes en faisant chevaucher une grande partie à la jonction
  3. Plantez votre sujet normalement, en prenant soin de ne pas laisser de jour à la jonction.

Pour le cas des bambous, les rhizomes sont si puissants qu'il vaut mieux les cultiver en pot ou choisir des variétés non traçantes comme le Fargesia murielae ou le Fargesia robusta.

Choix des végétaux