Chlorophytum

Appelée aussi plante-araignée, phalangère ou chlorophytum chevelu, le chlorophytum est une plante herbacée qui s'épanouit la plupart du temps en intérieur et en pot. Appréciant le soleil indirect, la vivace robuste, originaire d'Afrique du Sud, est très simple à entretenir. Idéalement installée en suspension, elle habille vos intérieurs de son vert-crème panaché.

Chlorophytum
© Bozhena Melnyk/123RF
  • Nom scientifique : Chlorophytum comosum
  • Famille : Agavacées et Liliacées
  • Variétés : chlorophytum comosum (vittatum, variegatum, hawaiian spider, comosum, bonnie, océan, atlantic), chlorophytum laxum, chlorophytum orchidastrum, Chlorophytum bowkeri, chlorphytum undulatum
  • Couleur des fleurs : Fleurs blanches, Fleurs jaunes
  • Plantation : Plantation en mars, Plantation en avril
  • Exposition :  Mi-ombre, Ombre
  • Type de sol : drainé, humifère, argileux
  • Utilisation : En suspension, En jardinière, En pot
  • Floraison : Floraison en mai, Floraison en juin, Floraison en juillet
  • Feuillage : Persistant
  • Arrosage : Abondant (été), modéré (hiver)
  • Croissance : Rapide
  • Longévité : Vivace
  • Hauteur : 30 cm
  • Symbolique : Attention, soin, union
  • Vertus médicinales : plante dépolluante

Variétés de chlorophytum

Le chlorophytum existe sous plus de 200 espèces et de nombreuses variétés. Le feuillage tout en ruban et retombant tout de vert, tantôt clair, tantôt foncé, et de crème vêtus est l'une des caractéristiques esthétiques phares de cette plante vivace sud-africaine. Toutes sont faciles à cultiver et à entretenir ; la plante-araignée, selon son espèce et ses variétés, peut atteindre plus de 30 cm. La plus courante de toutes les espèces est le chlorophytum comosum riche de variétés tout aussi courantes au sein des pépinières.

  • Chlorophytum comosum bonnie : longues feuilles vertes appuyées avec bandes blanches au centre qui s'enroulent entre elles.
  • Chlorophytum comosum océan : feuillage vert foncé teinté de blanc crème plus petit mais plus large dont la touffe est plus resserrée.
  • Chlorophytum comosum atlantic : longues feuilles de couleur vert foncé avec des tons blancs en rubans retombant en cascade.
  • Chlorophytum comosum variagatum : longue plante-araignée aux coloris verts et crème poussant de façon irrégulière, ce qui lui confère un charme supplémentaire.
  • Chlorophytum comosum vittatum : feuillage rubané blanc avec une bande verte en son centre.

D'autres espèces rivalisent aussi de beauté, comme le chlorophytum laxum qui présente des espèces aux dimensions plus petites. Ses feuilles sont aussi un peu plus larges, serties d'un vert très vif et d'un bord blanc, et elle s'embellit de jolies fleurs blanches durant l'été. La chlorophytum laxum pacific en est un bon exemple.

L'espèce chlorophytum orchidastrum possède des variétés (Fire Flash, Green Orange) aux feuilles plus larges et bien vertes.

Quel terreau pour un chlorophytum ?

Le terreau du chlorophytum doit être à la fois riche et léger. Il n'est pas obligatoire de prendre un terreau particulier mais le mélange avec votre terre de jardin est une règle de base. Le chlorophytum s'adapte bien à toutes les natures de sol, qu'il soit en pot ou mis en terre.

Autre règle importante pour votre terreau, qu'il soit bien drainé, pourvu de graviers ou de billes d'argile.

Enfin, trouver une place lumineuse à votre plante-araignée sans soleil direct au risque de faire jaunir les feuilles.

Comment planter le chlorophytum ?

Le chlorophytum chevelu est une plante d'intérieur qui se plante en pot. Elle aime les emplacements lumineux, sans soleil direct. Pour bien la planter :

  1. Choisissez un pot assez volumineux et percé pour laisser de la place aux racines
  2. Déposez des billes d'argile et un peu de terreau
  3. Positionnez votre motte
  4. Recouvrez de terre
  5. Arrosez

Si vous souhaitez planter votre plante herbacée en pleine terre, l'emplacement peut-être mi-ombragé, voire ombragé.

  1. Creusez un trou au moins deux fois plus large que votre motte
  2. Faites votre mélange terre de jardin et terreau
  3. Ajoutez des billes d'argile
  4. Disposez votre motte
  5. Recouvrez de terre
  6. Arrosez bien

Comment entretenir un chlorophytum ?

Pour un chlorophytum en intérieur, veillez à garder une température entre 8 °C et 19 °C environ durant la période estivale et autour de 10 °C en hiver. Le feuillage peut se dessécher donc vaporisez de temps en temps. Gardez un arrosage modéré et supprimez l'eau stagnante en soucoupe. L'arrosage reste plus ou moins abondant en été et modéré en hiver. Dosez bien votre arrosage car trop d'humidité n'est pas bon pour les racines.

Ajoutez un peu d'engrais aux beaux jours et faites un peu sortir votre plante. Si votre plante a besoin de plus d'espace, prévoyez un pot plus grand. Pour un chlorophytum en extérieur, pensez à mettre en place un paillage afin de préserver les racines. Toute feuille fanée doit être coupée.

Comment se reproduit la plante araignée ?

Le chlorophytum se reproduit facilement. Et on le doit à sa constitution. Ses tiges, ou stolons, donnent vie à des bourgeons, ce qui fait naître un groupe de feuilles qui prennent racine. Cela laisse donc libre cours à la reproduction grâce à la multiplication végétative. La plante se reproduit aussi par voie sexuée.

Une fois matures, les stolons laissent temporairement place à de jolies fleurs blanches en forme d'étoiles au cœur jaune. Puis les feuilles touffues prennent la suite. C'est d'ailleurs en raison de la forme de ces fleurs que le chlorophytum a pris le surnom de "plante-araignée".

Bouturer un chlorophytum

La multiplication du chlorophytum chevelu peut se réaliser par bouturage.

  1. Choisissez les plantules à feuilles qui sont nés des stolons ;
  2. Laissez-les dans un verre d'eau, le temps que les racines prennent ;
  3. S'il n'y a aucune racine, utilisez de l'hormone de bouturage et plantez vos plantules dans de la terre humide agrémentée de sable ;
  4. Après près de deux mois de patience, les racines doivent s'être développées : vous pouvez procéder au rempotage, en pot ou pleine terre.

Une plante toxique pour les chats ?

Beaucoup d'informations existent sur les plantes bénéfiques ou non pour les animaux, notamment pour les chats. Le chlorophytum n'échappe pas à la règle. Il semble qu'elle soit toxique pour les félins qui apprécient beaucoup ses stolons et son feuillage. La toxicité serait d'origine digestive. Et cela est dû aux toxines contenues dans les bulbes et les feuilles qui génèrent aussi des irritations autour de la bouche et de la peau.

Dans le doute, si vous avez des matous, évitez d'installer la plante chez vous et demandez d'abord conseil à un professionnel comme votre vétérinaire.

fleurs-de-chlorophytum
Fleurs de chlorophytum © Erich Teister/123RF