Poivron : semis, culture, exposition de ce légume estival

Sucré et savoureux, le poivron (Capsicum annuum) est un incontournable de nos repas estivaux : cru, farci, grillé, le "piment doux", originaire d'Amérique du Sud, prend son temps pour pousser mais au final, quel délice ! Voici les conseils utiles afin de réussir la culture du poivron.

Poivron : semis, culture, exposition de ce légume estival
© Joelle
  • Nom scientifique : Capsicum annuum
  • Famille : Solanacées
  • Variétés : Ariane, Doux des Landes, Rosso, Corne de Taureau, Red Rufled, Sweet Cherry, California Wonder, Perfection, Calwonder Golden, Golden Jubilé, Sweet Banana, Purple Beauty
  • Couleur des fleurs : Fleurs blanches
  • Plantation : Plantation en mars, Plantation en avril, Plantation en mai
  • Exposition : Soleil
  • Type de sol : Humifère
  • Utilisation : En bac, En pot, Au potager
  • Floraison : Floraison en mai, Floraison en juin, Floraison en juillet, Floraison en août
  • Feuillage : Caduc
  • Maladies, animaux nuisibles : Oïdium, anthracnose, phytophthora, pucerons, araignées rouges et mildious
  • Arrosage : Abondant
  • Croissance : Lente
  • Longévité : Annuelle (en France)
  • Hauteur : 80 cm
  • Récolte : Récolte en juillet, Récolte en août, Récolte en septembre
  • Symbolique : Vitalité
  • Vertus médicinales : digestives

Quand et comment semer des poivrons ?

Le semis du poivron demande de la patience. En effet, sa germination est longue. Pour en profiter durant les beaux jours, vous devrez donc semer vos graines dès le mois de mars et effectuer un repiquage entre mai et juin. Le semis du poivron demande aussi le matériel adéquat. Légume d'Amérique centrale, il est habitué à des températures favorables.

Si vous souhaitez semer des graines de poivron, vous devrez donc :

  1. Le faire sous serre chauffée ou dans tout autre abri chauffé.
  2. Assurer une température minimale de 20 °C : on parle de semis à chaud.
  3. Semer 2 ou 3 graines dans un godet ou une terrine riche en terreau à la fois humide et chaud. Le fumier de cheval peut très bien remplir cette double fonction.
  4. Exposer vos plants en devenir face au soleil.
  5. Une fois la floraison lancée, éclaircir pour ne garder que le plant le plus vigoureux.

Vous n'avez pas de serre ou d'abri dédié à l'horticulture ? Une mini-serre chauffée peut tout à fait convenir à la culture du poivron. Il suffit juste de veiller à aérer de temps à autre. De même, des plaques et tapis chauffés conviennent. A condition d'avoir des températures suffisantes, vous pouvez aussi installer vos godets de poivron chez vous, dans un endroit baigné de lumière.

Où, quand et comment planter des poivrons ?

Pour repiquer vos plants de poivron dans votre potager ou en extérieur, il faut attendre la fin des gelées : dès le mois de mai pour bien faire. Il n'y a, en effet, plus de risque de baisses des températures. Son voisinage idéal : la tomate, l'aubergine et le basilic.

Après avoir choisi emplacement baigné de soleil et de chaleur :

  1. Préparez votre terre en creusant des trous d'au moins 30 cm de profondeur.
  2. Ajoutez-y ensuite un mélange de compost mûr enrichi de sable. Ce dernier favorise l'aération du système racinaire et son développement.
  3. Plantez en gardant bien une distance de 50 cm environ entre chaque plant.
  4. Ajoutez du terreau jusqu'aux premières tiges de vos plants afin de favoriser l'enracinement.
  5. Tassez bien et arrosez copieusement.
  6. Installez un paillage minéral ou végétal : le premier restitue la chaleur de la journée à la nuit tombée ; le second protège des envahisseurs tels que les gourmandes limaces.

Quand et comment pincer les plants de poivrons ?

Pincer les tiges des poivrons est une opération bénéfique à réaliser durant la culture de ces légumes : elle évite les pousses trop nombreuses et des légumes de petits volumes. Elle est à renouveler à chaque période de croissance et consiste à supprimer les tiges latérales.

En août, une fois que vos plants possèdent une dizaine de légumes au moins, vous pouvez aussi pincer la tige principale à l'aide d'un sécateur, juste au-dessus du dernier groupe de feuilles.

Arrosage et entretien du plant de poivron

Pour assurer une bonne pousse, arrosez une fois par semaine aux pieds des poivrons en évitant de mouiller le feuillage. Durant la période estivale, le plus important est d'éviter que vos plants ne se dessèchent. Si les feuilles piquent du nez, vous saurez qu'il faut arroser vos poivrons. Il faut donc rester vigilant sur ce point.

De l'engrais organique, à raison de deux fois au cours de la culture de vos légumes, sera le bienvenu. A chacune de ces opérations, retirez le paillis et replacez-le ensuite soigneusement, si paillis il y a.

Hormis cela, il n'y a pas d'entretien à prévoir, pas même une taille.

Quand récolter le poivron ?

Plus un poivron sera mûr, plus il sera doux. En général, mieux vaut récolter le poivron à pleine maturité, quand il est d'un éclatant rouge, vert, jaune ou violet/brun, entre juillet et fin août, selon votre région. Il est fin prêt à être cueilli dès lors qu'il a cessé sa croissance. Vous pourrez profiter de ce savoureux légume-fruit jusqu'à l'arrivée de l'automne. Classé dans les végétaux annuels, le poivron ne se conserve pas après une année de culture. Mais dans d'autres lieux du globe, sa culture est vivace donc un plant de poivron peut atteindre une durée de vie de 2 ans.

Plantes potagères