Rhubarbe

Légume ancien, la rhubarbe potagère fait partie de nos jardins depuis le Xe siècle. Consommée pour ses tiges acidulées et délicates qui réveillent les desserts printaniers, c'est une plante qui anime par ailleurs le jardin de ses larges feuilles généreuses qui habillent un massif.

Rhubarbe
© goldfinch4ever/123RF

La rhubarbe est-elle un fruit ou un légume ?

La rhubarbe potagère - Rheum raponticum, Rheum rhabarbarum ou Rheum x hybridum - est classée comme légume et non comme fruit, puisque c'est sa tige qui est consommée. Ce qui n'empêche pas d'en faire un excellent ingrédient de dessert recherché pour son acidité et sa douce texture fibreuse et aromatique.

Riche en potassium, magnésium, fer, phosphore, iode, la rhubarbe recèle de nombreuses vertus, ce qui explique sa longévité dans l'histoire des plantes potagères et aussi médicinales. Originaire de Chine, elle fut introduite en Europe dès le Xe siècle.

Facile à cultiver, sans beaucoup d exigences, c'est aussi une plante appréciable pour le spectacle de son feuillage ample, voire de sa floraison.

Quand et comment planter la rhubarbe ?

Les jeunes pieds de rhubarbe s'installent de préférence au printemps ou à l'automne. La rhubarbe aime les situations modérément ensoleillées à mi-ombragées. Le sol peut être argileux, calcaire, humifère, alcalin, neutre, acide... Qu'importe tant qu'il est riche, organique et profond ! La rhubarbe apprécie l'humidité, les sols frais mais drainés.

  1. Creusez un trou de 50 x 50 cm.
  2. Incorporez à la terre une bonne quantité de fumier bien décomposé.
  3. Installez la plante en ménageant une cuvette d'arrosage

Il est possible réaliser des semis en pleine terre ou sous châssis au printemps et en fin d'été. Les jeunes pieds commenceront à produire au bout de deux ans.

Comment entretenir un plant de rhubarbe ?

Parfaitement rustique et vivace, la rhubarbe nécessite peu d'entretien et reste en place pour des dizaines d'années. Cependant, pour maintenir la beauté de la plante et sa productivité de récolte, il est recommandé de veiller régulièrement d'entretenir de bonnes conditions de développement. Un arrosage régulier doit être effectué par temps chaud et sec. Binez et paillez également le pied pour contrer les effets de la chaleur et maintenir une fraîcheur.

Chaque automne faites un apport généreux de compost au pied. Coupez les fleurs si vous ne souhaitez pas fatiguer la plante. Ne prélevez pas plus de 2/3 des tiges par plante, afin de bien maintenir les capacités régénératives du rhizome. Tous les deux ou trois ans, régénérez le rhizome en le divisant, ce qui permettra en outre de créer de nouveaux plants.

Quand ramasser la rhubarbe ?

La rhubarbe se récolte d'avril à juin, puis en fin septembre. La plante garde généralement un bon niveau de production pendant 5 à 10 ans.

La rhubarbe est-elle toxique ?

Les feuilles de rhubarbe sont toxiques car elles contiennent une forte quantité d'acide oxalique qui peut provoquer des insuffisances rénales. Absolument non comestibles, elles sont à réserver au compost ou pour faire un purin efficace contre les pucerons.

Rhubarbe qui monte : que faire ?

Lorsque la floraison apparaît, la rhubarbe émet une longue hampe florale blanche, non dénuée de charme, mais qui se développe au détriment des pétioles. Pour favoriser la récolte, coupez la hampe florale afin de privilégier le développement du feuillage.