Abutilon

Arbuste faisant partie de la famille de l'hibiscus, l'abutilon possède un feuillage bien découpé et des fleurs en forme de clochettes hautement décoratives. Originaire de zones tropicales, il aime les climats doux et tempérés et les sols drainés et frais. Pouvant être mis à la fois en terre et en pot, il aura besoin d'un terreau adapté. Celui que l'on surnomme aussi lanterne chinoise ou érable de salon a besoin d'espace pour bien se développer.

Abutilon
© Chon Kit Leong/123RF

Quand et comment planter un abutilon ?

L'abutilon se plante de préférence au printemps en extérieur sous un climat propice car l'arbuste chilien n'est pas très rustique. Passés les -5 °C, il ne pourra rester dans votre jardin. Si vous vivez sur le bassin méditerranéen, votre érable de salon, son autre appellation connue, y sera donc à son aise. Dans ces zones, il peut d'ailleurs être exceptionnellement planté à l'automne, entre septembre et octobre.

  • Choisissez un emplacement à l'abri des courant d'air et ensoleillé avec un peu d'ombre ;
  • Le sol doit être frais et drainé, c'est une composante essentielle pour sa croissance ;
  • La zone choisie doit aussi être spacieuse car l'arbuste n'apprécie pas être serré bien que l'intégrer à un massif soit autant possible que de le planter isolé, près d'un mur ou d'un treillage sur lesquels il pourra se poser.

Plantation d'un abutilon en plein terre

  1. Réalisez un trou trois fois plus large au moins que sa motte ;
  2. Réalisez un mélange à base de terreau, de compost mature, de sable de rivière (ce dernier assurera un bon drainage) ;
  3. Installez la motte de votre arbuste ;
  4. Recouvrez de terreau jusqu'à son collet ;
  5. Tassez bien et arrosez généreusement.

Plantation d'un abutilon en pot

  1. Choisissez un pot de 40 cm de diamètre minimum ;
  2. Déposez des graviers ou des billes d'argile sur une couche de 3 cm au moins afin d'assurer le drainage ;
  3. Concrétisez votre substrat avec du terreau horticole ou du terreau spécial plante d'intérieur, accompagné d'un peu de compost et de terre de jardin ;
  4. Recouvrez le tout et arrosez bien.

Le substrat doit être tout aussi bien drainé et frais, comme pour la plantation en pleine terre. L'abutilon en pot doit être rentré durant l'hiver, surtout si vous vivez dans une région au climat rigoureux, et bénéficier d'une température située entre 5 °C et 15 °C.

Entretenir un abutilon

Arrosage

Durant les beaux jours, vous pouvez arroser votre lanterne chinoise chaque jour, surtout en plein été, de façon à maintenir le terreau frais et à ne pas le dessécher, surtout s'il est en pot. Au printemps et en hiver, réduisez l'arrosage, voire stoppez-le en hiver.

Fertilisation

Lors des saisons douces, entre le printemps et l'automne, faites un apport d'engrais liquide une fois par mois afin de stimuler la floraison dans le premier cas et de la prolonger dans le second cas. Aucun engrais n'est à utiliser lors du repos végétatif de l'arbuste.

Protection

Vous pouvez tout à fait ajouter un paillis végétal aux pieds de votre abutilon pour lui assurer des jours plus frais lors des grosses chaleurs. Si vous laissez votre érable du salon en pot avant les premières gelées, protégez-le tout de même avec un voile d'hivernage de qualité en veillant à inclure ses racines.

Amendement

A l'arrivée de l'automne, travaillez la terre et ajoutez-lui du compost : cela ne sera que bénéfique.

Rempotage

L'abutilon en pot a besoin d'être rempoté chaque année afin de se développer comme il se doit. C'est l'occasion de renouveler le terreau en le dosant de la même façon.

Quand et comment tailler un abutilon ?

La taille de l'abutilon se déroule au printemps, avant la reprise de la période de croissance, soit dès mars. L'avantage majeur de procéder à une taille annuelle est la bonne stimulation de la floraison, l'abutilon étant, comme l'hibiscus, coutumier de ne fleurir qu'en bout de rameau au fil du temps, perdant ainsi sa prestance.

N'hésitez donc pas à couper une dizaine de cm au moins, notamment pour les arbustes cultivés en pot. Ceux cultivés en pleine terre peuvent être taillés mais plus en douceur.

La taille est aussi l'occasion de vous débarrasser des branches mortes ou mal positionnées et des fleurs fanées.

Bon à savoir : n'hésitez pas à pincer les jeunes pousses car cela rendra votre érable de salon plus florifère à terme. Par ailleurs, si votre arbuste chilien a subi le gel, la taille sera plus conséquente de façon à le faire croître depuis la souche au printemps suivant.

Comment faire des boutures d'abutilon ?

Pour réaliser une bouture efficace d'abutilon :

  1. Coupez une tige qui possède quelques bourgeons juste sous un œil ;
  2. Préparez un substrat drainant à base de terreau et de sable ;
  3. Plantez votre bouture en mettant en terre la majorité des bourgeons, les autres restant hors de terre ;
  4. Tassez bien le substrat et arrosez ;
  5. Faites une bouture à l'étouffée afin d'accélérer la pousse des racines ;
  6. Veillez à garder un substrat humide tout au long de la bouture ;
  7. Vous pourrez repiquer le jeune plant dès le printemps suivant.

La bouture dans l'eau fonctionne tout aussi bien et est plus rapide à réaliser puisqu'il suffit d'immerger la tige sélectionnée dans l'eau en attendant l'apparition des racines. Puis, plantez-la dans un pot au terreau bien mouillé et laissez sécher deux semaines, ce qui permettra à la jeune bouture de durcir. Une fois en état d'être repiquée, elles pourra être installée en pleine terre ou dans un pot adéquat pour sa croissance.

Feuilles d'abutilon qui jaunissent : pourquoi et que faire ?

Le jaunissement des feuilles est souvent dû à un dessèchement donc à un arrosage irrégulier. Les fleurs ne peuvent pas se développer, les feuilles jaunissent et finissent par tomber. 

Cela peut aussi être la conséquence d'une carence en engrais liquide qui a pour but de stimuler la floraison.

Pour remédier à ces problèmes, c'est simple : reprendre un arrosage comme il se doit ou bien enrichir votre abutilon en engrais tous les 15 jours ou 1 fois par mois durant la période de croissance.

Maladies de l'abutilon

Si votre abutilon va bien, il sera épargné par les maladies et les parasites, notamment quand il évolue en pleine terre. Dans le cas contraire, les pucerons seront les premiers parasites à venir troubler sa tranquillité. Il suffit de couper les extrémités de l'arbuste pour les faire fuir ou bien de vaporiser une décoction à base d'eau et de savon noir. Les lépidoptères peuvent également s'inviter à la fête et seront reçus de la même façon que leurs congénères.

La mouche blanche, attirée par les végétaux stressés et donc vulnérables, est plus compliquée à extirper. Achetez ou préparez une décoction de purin d'ortie ou de prêle à pulvériser sur le feuillage de votre érable du salon.

L'oïdium, appelée aussi pourriture blanche, est une maladie entraînant l'apparition d'un duvet blanc sur différentes parties de la plante. Elle est souvent causée par un excès d'humidité donc un manque de drainage dans les sols. Pour lutter de façon naturelle contre cette maladie cryptogamique, vous pouvez utiliser de la décoction de prêle ou de purin d'ortie. Un autre fongicide se montrera efficace face à ces maladies et parasites : la bouillie bordelaise.

Quelle est l'origine de l'abutilon ?

L'abutilon, qui se décline sous pas moins de 150 espèces, est originaire des zones tropicales et subtropicales d'Amérique du Sud (essentiellement le Chili, le Brésil et l'Uruguay), d'Amérique du Nord, d'Afrique, d'Asie ou encore d'Australie. Plutôt persistant et annuel dans nos contrées, l'abutilon peut être caduc ou vivace dans ses pays d'origine au vu des conditions de culture et de climat. Il bénéficie d'une floraison, généreuse aux couleurs multiples, reconnaissable à sa forme en clochette.

Variétés d'abutilon

En France, on ne trouve pas toutes les variétés d'abutilon. Parmi les plus courantes, vous trouverez :

  • L'abutilon megapotamicum, ou abutilon du grand fleuve, un arbuste rampant aux fleurs roses et jaunes vives ;
  • L'abutilon pictum, possédant des feuilles panachées ;
  • L'abuliton Patrick Synge, riche d'un joli duo orangé et rouge sur ses fleurs ;
  • L'abutilon vitifolium, connu pour sa grande taille et sa belle couleur violette ;
  • L'abutilon suntense aux nuances de lilas pastel ;
  • L'abutilon savitzii, à la couleur orangée sublime ;
  • L'abutilon nabob pourvu de fleurs rouge carmin ;
  • L'abutilon Cerise Queen habillé d'un jolie rose ;
  • L'abutilon striatum, à fleurs aux nuances orangées et rouges ;
  • L'abutilon indicum, pourvu de fleurs jaunes ;
  • L'abutilon hybridum Ashford Red revêt de grandes fleurs retombantes rouges vives.
abutilon
Abutilon © YOROZU KITAMURA/123RF