Billes d'argile : pourquoi et comment les utiliser avec vos plantes ?

Les billes d'argile favorisent le drainage, évitant que les racines ne pourrissent. Au fond du pot ou du trou de plantation, découvrez comment utiliser ces petites billes !

Billes d'argile : pourquoi et comment les utiliser avec vos plantes ?
© Oleg Samoylov/123RF

Mis à part les plantes aquatiques ou de zones humides, la plupart des végétaux apprécient un sol drainé. Le drainage consiste à ce que l'eau s'écoule facilement d'un substrat. Les billes d'argile sont utilisées à cet effet.

Pourquoi mettre des billes d'argile ?

Certaines terres sont plus lourdes que d'autres. Les terres argileuses et compactes retiennent l'eau et l'empêche de s'écouler correctement. L'eau stagne, laissant ainsi les racines, les graines ou les bulbes baigner dedans. La plupart du temps, ils vont pourrir et votre plante mourra ! En effet, un petit épisode de sécheresse est mieux supporté par la plupart des végétaux, qu'une exposition à l'eau stagnante, apportant de plus son lot de maladies et de champignons. Si elles évacuent l'eau, les billes d'argile gardent l'humidité, bénéfique pour la plante qui va venir la puiser avec ses racines. On place donc des billes d'argiles afin que l'eau puise facilement glisser entre elles et être évacuée de la zone où se trouve les racines.

Comment mettre des billes d'argile en pleine terre ?

On les place au fond du trou de plantation. C'est l'une des premières étapes de la plantation d'un nouveau sujet. Une fois le trou creusé, la plupart du temps de deux fois la taille de la motte, on dispose une couche de billes d'argile au fond. En termes d'épaisseur, 2 cm à 5 cm suffisent.

Ensuite, replacez un peu de terre au-dessus, puis votre motte, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol. Selon la plante, il est parfois utile de faire tremper la motte dans de l'eau, afin qu'elle reparte bien. Si votre terre est particulièrement lourde, vous pouvez aussi la mélanger à du sable, afin que votre substrat soit plus léger et que les racines se développent correctement.

Comment mettre des billes d'argile en pot ?

Bien que les terreaux soient légers et équilibrés, il convient de mettre des billes d'argile au fond du pot. Avant, vérifiez bien que le pot est troué au fond. Parfois, les trous ont une taille équivalente aux billes qui les bouchent et les rendent inefficaces. Si votre pot n'est presque pas troué, vous pouvez vous armer d'une perceuse et en ajouter 2-3 de tailles différentes. Ensuite on place la couche de billes avant d'ajouter du terreau.

Quelles alternatives aux billes d'argile ?

Vous pouvez utiliser d'autres matériaux qui auront le même effet. C'est le cas des graviers, faciles à trouver ! On utilise également des pots en terre cuite brisés en plusieurs morceaux. Vous pouvez aussi prendre l'habitude de récupérer les noyaux de vos fruits. Gardez toutefois en tête que les billes d'argile sont très légères, donc parfaitement adaptées à la culture sur un balcon ou un toit. Les graviers, plus lourds, doivent être pris en compte dans le calcul du poids total.

Autres utilisations des billes d'argile

  • En surfaçage : les billes d'argile sont utilisées pour surfacer les plantes en pot, c'est-à-dire en couche autour de son pied. Elles limitent alors l'évaporation de l'humidité et la pousse des adventices.
  • En lit humide : pour les plantes tropicales comme certaines orchidées. Le pot est alors placé sur un lit de billes d'argiles imbibées d'eau. Ces dernières vont alors dégager de l'humidité sans que la plante ne soit directement au contact de l'eau.
Conseils divers