Rosier en pot : comment le cultiver et l'entretenir ?

Vous avez envie de voir la vie en rose et de profiter de la beauté et du parfum de cette fleur, mais vous n'avez pas de jardin ? Cela ne veut pas dire pour autant qu'il faille vous priver de rosier : certaines variétés sont tout à fait adaptées à une culture en pot et viendront agrémenter votre terrasse ou votre balcon.

Rosier en pot : comment le cultiver et l'entretenir ?
© Manivannan Thirugnanasambandam/123RF

Quel rosier en pot ? Les variétés adéquates

Le choix de votre rosier en pot dépendra de la place que vous avez. Sur un balcon ou une terrasse, il faudra privilégier des espèces qui n'ont pas besoin de trop étendre leurs racines.

Pour les plus petits espaces, préférez des rosiers miniatures ou couvre-sols. Les rosiers buissons peuvent aussi être à l'aise en pot. Certaines espèces de rosiers grimpants peuvent trouver une place de choix sur votre terrasse contre un mur ou un treillage, mais elles auront besoin d'un contenant de très grande taille. Les choix sont très variés et dépendent de vos goûts mais voici une sélection, bien sûr non exhaustive :

Parmi les rosiers miniatures, qui atteignent en général 30 à 50 cm de hauteur, vous pourrez privilégier :

  • Le rosier 'Allegro Symphonie' et ses fleurs rose saumon. Cette variété est très florifère.
  • Le rosier 'Bridal Meillandina' aux fleurs blanches groupées.
  • Le rosier 'Sunny Pin's' : compact et touffu, aux fleurs jaunes abondantes.
  • Le rosier 'Watermelon Ice' : couleur rose vif, au port compact. Les fleurs couvrent entièrement le feuillage.
  • Le rosier 'Flame Meillandina' : bicolore, aux teintes vives et contrastées : le cœur de la fleur est jaune et le bord des pétales carmin. 

Les rosiers couvre-sols, dont la hauteur est généralement de 80 cm maximum, auront un très bel effet retombant en jardinière. Dans cette catégorie, on peut recommander :

  • Le rosier 'Ariel' qui se couvre de centaines de petites fleurs roses très parfumées.
  • Le rosier 'Castor' : très vigoureux et florifère, aux fleurs roses au cœur blanc.
  • Le rosier 'Philippe Stark' : très florifère, aux roses blanches pourvues d'étamines jaunes, légèrement parfumées.
  • Le rosier 'Rosée du matin' : ses fleurs sont rose pâle à l'ouverture et deviennent progressivement blanches, légèrement parfumées.
  • Le rosier 'Snow Carpet' : son nom signifie "tapis de neige'. Ses fleurs blanches ont une forme d'étoile.

Certains rosiers buissons peuvent également être cultivés en pot ou bac. Leur taille atteint jusqu'à 120 cm mais ils ne sont généralement pas si grands quand ils sont en pot.

  • Le rosier 'Marie Pavie' au port arrondi est une espèce ancienne, parfumée, qui n'a presque pas d'épines.
  • Le rosier 'Buff Beauty' est un très beau rosier musqué aux fleurs abricot. Il résiste bien aux maladies.
  • Le rosier 'The Fairy' est idéal pour les débutants, sa floraison dure longtemps, il n'est quasiment jamais malade et ne demande pas beaucoup d'entretien ou de taille.
  • Le rosier 'Astronomia' : avec ses fleurs roses pâle aux étamines rougeoyantes, il est très florifère.

Les rosiers grimpants seront en général plus à l'aise en pleine terre, où ils pourront étendre leurs racines à leur guise. Mais certaines espèces plus petites peuvent être cultivées dans des pots ou bacs très profonds. Ne choisissez pas de variétés grimpantes trop vigoureuses.

  • Le rosier 'Sourire d'orchidée' : il s'agit d'une variété hybride moderne mais elle est souvent proposée dans des sélections d'anciens rosiers tant elle en a le charme avec ses fleurs roses pâle et blanches.
  • Le rosier 'Mimi Eden' : ses fleurs roses et blanches sont très belles en bouquet, vous trouverez souvent cette variété en fleurs coupées chez votre fleuriste.
  • Le rosier 'Grand huit' : anciennement appelée Rosier 'Commandant Cousteau' cette variété très parfumée offre de grandes roses rouges.

Lorsque vous choisissez votre rosier, sachez que les variétés labellisées "ADR" sont naturellement résistantes aux maladies et très rustiques.

Attention, les rosiers miniatures vendus comme des plantes d'intérieur ne résisteront pas longtemps si vous ne les sortez pas : les rosiers restent des plantes d'extérieur.

Où mettre un rosier en pot ?

Le rosier apprécie une exposition ensoleillée et pourra se contenter d'une exposition mi-ombre. Plus il sera à l'ombre, moins sa floraison sera abondante.

Sur votre balcon ou votre terrasse, choisissez un endroit dégagé et aéré. En hiver, il n'est pas nécessaire de rentrer le rosier mais dans les régions froides vous devez l'abriter du gel en paillant la plante.

Comment planter un rosier en pot ?

Si vous avez acheté votre rosier en conteneur, vous pouvez le planter toute l'année, en dehors des périodes de gel.

La profondeur de votre contenant doit être égale au tiers de la hauteur du rosier adulte, avec un minimum de 40 cm. Choisissez de préférence un pot en terre cuite.

  1. Faites tremper le contenant dans lequel vous l'avez acheté pour mouiller les racines.
  2. Étalez une couche de billes d'argile au fond du pot.
  3. Remplissez le contenant d'un tiers de terreau.
  4. Placez la motte.
  5. Complétez avec du terreau jusqu'au point de greffe.
  6. Tassez et arrosez généreusement.

Comment arroser un petit rosier en pot ?

Un rosier en pot aura besoin de plus d'eau qu'un rosier en terre car il se dessèche vite. Arrosez donc régulièrement, de préférence le soir. N'arrosez pas les feuilles mais juste la terre au pied de la plante. Ne laissez pas d'eau stagner dans la soucoupe.

Quel engrais naturel pour un rosier en pot ?

Il est nécessaire d'apporter régulièrement de l'engrais à un rosier en pot. Il existe dans le commerce des engrais spéciaux pour les rosiers. Vous pouvez aussi trouver des solutions naturelles qui ne coûtent rien :

  • le marc de café : riche en azote et en phosphate, il convient particulièrement bien aux rosiers. Déposez un peu de marc de café directement au pied du rosier, en grattant délicatement pour le mélanger à la terre.
  • le fumier de cheval : c'est l'un des engrais naturels les plus connus, mais sûrement l'un des moins faciles à trouver. Il est très efficace et régénère l'humus de la terre.
  • les peaux de bananes : coupez-les en petits morceaux et enterrez-les au pied de la plante.

Chaque année, remplacez une partie de la terre de votre rosier en pot par du terreau frais.

Tailler un rosier en pot

Si votre rosier est remontant (c'est-à-dire qu'il fleurit plusieurs fois dans l'année) vous pouvez le tailler en hiver et couper les fleurs fanées au fur et à mesure.

S'il est non remontant (c'est-à-dire qu'il fleurit une seule fois dans l'année), la taille doit avoir lieu après la floraison.

Pour les formes en buisson, couvre-sol et miniatures, retirez les branches cassées ou mortes et ne laissez que 5 branches principales. Vous les couperez à 20 cm au-dessus d'un bourgeon. Pour les rosiers grimpants, laissez 4 branches maîtresses avec une charpente équilibrée.