Gentiane : comment la semer, la cultiver et l'entretenir ?

Plante vivace des montagnes, la gentiane séduit par la couleur bleue de ses délicates fleurs en entonnoir. Connue pour ses vertus digestives depuis des siècles, la gentiane jaune (Gentiana lutea) sert aussi à produire des liqueurs apéritives. Ce genre de la famille des Gentianacées se décline en 400 espèces dont les plus cultivées sont Gentiana acaulis, Gentiana sino-ornata et Gentiana clusii.

Gentiane : comment la semer, la cultiver et l'entretenir ?
© Nataliia Melnychuk/123RF
  • Nom scientifique : Gentiana
  • Famille : Gentianacées
  • Variétés : Gentiana acaulis, Gentiana asclepiadea, Gentiana clusii, Gentiana lutea, Gentiana septemfida, Gentiana sino-ornata
  • Couleur des fleurs : Fleurs bleues, Fleurs jaunes
  • Plantation : Plantation en avril, Plantation en mai
  • Exposition : Soleil, Mi-ombre
  • Type de sol : Frais, Léger, Riche en humus
  • Utilisation : Dans une haie, En bac, En pot
  • Floraison : Floraison en mai, Floraison en juin, Floraison en juillet, Floraison en août, Floraison en septembre, Floraison en octobre
  • Feuillage : Persistant
  • Maladies, animaux nuisibles : Rouille, Limaces
  • Arrosage : Modéré
  • Longévité : Vivace
  • Hauteur : 10-50 cm
  • Vertus médicinales : Plante digestive
  • Symbolique : La gentiane symbolise le mépris et la douleur

Tout comme l'edelweiss, on retrouve la gentiane à l'état sauvage dans les Alpes et les Pyrénées. Mais désormais, la gentiane est protégée et sa cueillette est interdite en France. Pour profiter de ses jolies fleurs bleues, vous pouvez toujours la cultiver dans votre jardin !

Planter une gentiane

La meilleure période pour planter une gentiane est au printemps dès le mois d'avril. Sa floraison peut durer de mai à octobre selon la variété. Elle peut être plantée en plein soleil mais préférera la mi-ombre dans le sud car elle supporte mal les situations trop brûlantes.

La gentiane aime les terres légères, fraîches et bien drainées. Elle est idéale pour la culture en rocaille. Elle préfère également les terres légèrement acides. Vous pouvez ajouter un peu de terre de bruyère à son terreau de plantation pour lui assurer une bonne acidité.

Pour que sa terre soit toujours bien drainée, ajoutez également du sable de rivière à son terreau. Si votre terre est particulièrement lourde, n'hésitez pas à y ajouter du gravier et au fond du trou de plantation.

Habituée aux climats montagneux, la gentiane est très rustique et ne demande pas de précaution particulière pour passer l'hiver. En revanche, elle aime avoir un terreau toujours frais, n'hésitez pas à pailler sa base en été avec de l'écorce de pin maritime. En plus d'assurer une bonne fraîcheur pendant la saison chaude, le pin maritime va aussi apporter une bonne acidité à la terre de votre gentiane.

Entretenir une gentiane

La gentiane est peu exigeante car elle pousse dans des sols pauvres et rocailleux. Un apport en engrais ne lui sera pas nécessaire pour prospérer. En revanche, vous pouvez retirer ses fleurs séchées au fur et à mesure que celles-ci fanent pour stimuler la pousse des suivantes. 

La gentiane est particulièrement sensible aux attaques de rouille. Ces attaques sont repérables aux taches marrons qui apparaissent sur son feuillage. Pour la traiter, retirez les feuilles et fleurs atteintes puis aspergez votre plant au purin d'ortie. 

Également sensible aux limaces, vous pouvez lui installer une barrière en marc de café ou en cendre de bois pour éviter que ces gastéropodes ne s'en approchent trop près.

Multiplier un gentiane

La gentiane peut être divisée par la touffe au printemps à partir du mois de juin. Ou bien, elle peut être semée en automne, sous châssis froid, pour être replantée au printemps suivant.

Semer sous châssis froid

Une fois que vous aurez récupéré ses graines après la floraison, semez-les dans une caisse que vous aurez rempli de sable ; 

  1. Répartissez des graines tous les 5 cm puis recouvrez d'une couche de substrat
  2. Replantez des graines sur la couche suivante puis ainsi de suite
  3. Paillez le dessus de votre caisse pour conserver votre substrat humide pendant toute la culture
  4. Laissez votre caisse dehors pendant l'hiver et surveillez une éventuelle levée de vos graines toutes les semaines
  5. Récupérez les graines qui ont levé et replantez les individuellement
  6. Replantez vos plantules en pleine terre dès le printemps suivant

Fleurs