Erable du Japon en pot : bien le planter et l'entretenir

L'érable du Japon (acer japonicum) est un petit arbre majestueux originaire des forêts montagneuses japonaises qui offre une magnifique floraison jaune, claire, rouge à rouge pourpre à l'automne, le tout sur un port évasé. Facile à cultiver en pot, l'érable du Japon nécessite néanmoins quelques précautions, notamment concernant la nature du substrat, la qualité du drainage ou encore, l'arrosage.

Erable du Japon en pot : bien le planter et l'entretenir
© ANURAK Khuntapol - 123RF

Quelles variétés d'érable du Japon choisir ?

La culture de l'érable du Japon en pot est tout à fait possible à condition de choisir des variétés simples à faire grandir et ne se développant pas de trop. Parmi les variétés conseillées :

  • Acer palmatum Dissectum ;
  • Acer palmatum Omatum ;
  • Acer japonicum Aconitifolium ;
  • Acer palmatum orange dream ;
  • Acer palmatum Shaina.

Au-delà, toutes les variétés d'érables du Japon naines ou retombantes.

Quand planter un érable du Japon ?

La plantation de l'érable du Japon a lieu durant l'automne car cela laisse le temps à son système racinaire de bien se développer. Le printemps est un second choix mais la plantation peut se faire aussi durant cette saison, l'essentiel étant de ne pas le faire lors des risques de gelées ou de journées trop chaudes.

Comment planter un érable du Japon ?

Taille du pot pour l'érable du Japon :

Le pot de l'érable du Japon doit être percé pour assurer un bon drainage, plus grand que sa motte mais surtout plus large car les racines de ce magnifique arbuste ont pour habitude de se développer à l'horizontale. Quant au matériau, choisissez un pot résistant à l'humidité et misez sur la fibre de verre, le plastique ou le PVC par exemple.

Emplacement de l'érable du Japon en pot :

Une exposition mi-soleil, mi-ombre sera parfaite pour cet arbuste japonais qui n'apprécie pas les ambiances trop chaudes. Par contre, il peut être placé au soleil dans les régions au climat plus doux, voire plus rude.

D'une variété à l'autre, le feuillage supportera plus ou moins bien les emplacements lumineux. Les érables du Japon au feuillage pourpre sont plus résistants que les érables du Japon au feuillage clair.

Étapes de plantation de l'érable du Japon en pot :

  1. Réalisez un mélange de terre qui soit drainé, neutre à acide et léger : 1/2 de terreau horticole, 1/4 d'écorces de pin, 1/4 de sable de rivière ou de perlite et, si vous avez de la corne broyée, ajoutez-en un peu à votre mélange ;
  2. Déposez tout d'abord vos billes d'argile dans le fond du pot ;
  3. Versez un peu du mélange réalisé ;
  4. Installez la motte de l'érable du Japon, au centre ;
  5. Complétez avec le mélange pour recouvrir la motte jusqu'à son collet ;
  6. Tassez en douceur ;
  7. Arrosez généreusement ;
  8. Ajoutez un paillage végétal (en pin) afin de maintenir le système racinaire dans la fraîcheur.

Entretenir un érable du Japon en pot

Arrosage de l'érable du Japon en pot

La fraîcheur et le drainage sont deux points essentiels à avoir en tête afin de bien réussir l'arrosage de votre arbuste sur le long terme.
Le rythme d'arrosage varie entre 1 à 2 fois par semaine lors de la période végétative. Mais il faut aussi veiller à ne pas arroser en excès. L'arrosage est à répéter quand le substrat est sec.
Lors du repos végétatif, l'arrosage se rarifie (en automne) et il cesse même ensuite (en hiver).

Optez pour une eau dépourvue de calcaire que vous utilisez en fin de journée, au moment de la baisse des températures.

Fertilisation de l'érable du Japon en pot

Un apport d'engrais au début du printemps sera bénéfique à l'érable du Japon cultivé en pot. Prenez de l'engrais spécial pour plantes de terre de bruyère.

Taille de l'érable du Japon en pot

Réputé pour sa croissance lente, l'érable du Japon n'est pas un arbuste qui doit être taillé régulièrement. Mais une taille légère peut être utile, notamment pour couper les tiges mortes ou pour maintenir son port bien érigé. Faites-le en été.
Si une taille plus conséquente est nécessaire, mieux vaut la réaliser lors du repos végétatif, en hiver.

Rempotage de l'érable du Japon en pot

L'érable du Japon est à rempoter tous les 3 à 5 ans environ, lors de la période de repos végétatif et hors gelées.
Si votre érable du Japon a atteint sa taille adulte, vous pouvez conserver le même pot mais renouvelez le substrat afin de lui apporter de nouveaux nutriments favorables à sa bonne santé.
Pour rempoter un jeune érable du Japon dans un pot plus volumineux :

  1. Retirez la motte du pot initial tout en délicatesse ;
  2. Observez l'état des racines et remettez un peu en ordre au besoin ;
  3. Coupez les pointes des racines abîmées ;
  4. Déposez votre lit drainant dans le fond, puis le substrat ;
  5. Installez la motte à sa nouvelle place, bien au centre ;
  6. Ajoutez le reste de substrat jusqu'au collet ;
  7. Tassez bien et arrosez généreusement ;
  8. Un paillage demeure bien utile à la fin du rempotage.

Que faire de son érable du Japon en hiver ?

Une culture en pot est parfaite pour un érable du Japon, selon la variété choisie et sous couvert de respecter ses besoins vitaux.

Bien que très rustique, l'érable du Japon peut s'avérer plus fragile une fois l'hiver venu. Vous pouvez donc le recouvrir d'un voile d'hivernage afin de préserver ses tiges ou, si le pot ne pèse pas trop lourd, le suspendre juste au-dessus du sol.

Les feuilles de mon érable du Japon sèchent : pourquoi et que faire ?

La sécheresse des feuilles chez un érable du Japon est souvent typique d'une verticilliose due à un champignon, le verticillium. Maladie cryptogamique courante, elle s'introduit par les racines et bloque la circulation de la sève. Cela a pour conséquence le dessèchement des branches et des tiges et, ainsi, la mort de l'arbuste. Mal bien connu, la verticilliose n'a, pour l'heure, pas de traitement curatif. Mais vous pouvez toujours l'éviter en vous assurant de quelques points clés :

  • Optez pour un pot percé ;
  • Pensez bien à déposer un lit de drainage ;
  • N'enterrez pas le collet de l'arbuste au moment de la plantation ou du rempotage ;
  • Gardez un substrat frais et humide mais sans excès d'eau ;
  • Arrosez régulièrement sans abuser, surtout pour les érables les plus jeunes.

Mon érable du Japon n'a pas de feuillage au printemps : pourquoi ?

Un feuillage rare ou absent est, quant à lui, souvent le signe d'un étouffement du système racinaire. La terre est trop lourde, ce qui court-circuite le drainage. Pour épargner votre arbuste, changez de pot, réalisez un mélange plus léger et surtout, drainé.

Autre possibilité, des racines en nombre restreint, ce qui ralentit le bon développement de votre érable. Un peu de compost permettra de les booster tout en nourrissant l'arbuste ;

Les racines peuvent également subir l'assaut des pucerons qui s'en prennent surtout aux racines des jeunes érables, ce qui pénalise tout autant sa croissance.

Que faire en période de canicule pour les érables en pot ?

Si vous vivez dans une région au climat chaud, connaissant des étés proches de la canicule :

  • Brumisez le feuillage de votre arbuste en soirée, à raison de 2 à 3 fois par semaine ;
  • Paillez afin de conserver les pieds au frais ;
  • Veillez à l'état des feuilles de votre érable s'il est encore jeune car son système racinaire n'est pas totalement développé et a du mal à refroidir le feuillage ; changez-le de place afin de lui assurer, au moins les premières années, un peu d'ombre ;
  • Évitez de laisser votre érable du Japon dans une ambiance très ventée car les feuilles, en plus de souffrir de la chaleur, pourraient tomber.