Bouturer un érable du Japon

Pour réaliser une bouture d'érable du Japon (Acer palmatum), il faut respecter certaines règles d'or car ce dernier est assez exigeant. Mais en agissant par étape et en appliquant les bons gestes, bouturer cet arbuste devrait être une réussite.

Bouturer un érable du Japon
© visharo/123RF

Quand bouturer un érable du Japon ?

La période optimale pour bouturer un érable du Japon est le printemps, et plus précisément entre mai et juin, tôt le matin. Période de reprise de croissance pour la végétation qui a ainsi le temps de se développer. Ce qui vaut pour une bouture d'érable du Japon. Cette opération de multiplication doit être réalisée en partant de jeunes pousses en pleine croissance.

Bon à savoir : sachez que la bouture de l'érable du Japon n'est pas une évidence. Elle dépendra aussi des variétés que vous utiliserez car toutes ne permettent pas d'obtenir de nouveaux plants. Parmi les variétés à privilégier : Acer palmatum Arakawa, Acer palmatum Kiyo Hime et Acer palmatum Deshojo.

Comment bouturer un érable du Japon ?

  1. Après avoir déposé des billes d'argile ou du gravier dans le pot destiné à accueillir votre bouture, préparez votre substrat à base de terreau, de tourbe, de perlite ou de sable.
  2. Tassez bien et maintenez une bonne humidité.
  3. Sélectionnez ensuite un jeune rameau vigoureux en le coupant sur une longueur de 15 centimètres juste sous un nœud en biseau. Pour éviter tout risque d'infection, utilisez des outils bien aiguisés et désinfectés. Les maladies sont parfois apportées avec la multiplication de végétaux et le manque de vigilance.
  4. Supprimez les feuilles de la base et ne laissez que deux ou trois feuilles sur le dessus. A cette étape précise de la bouture, pensez à mettre de suite votre rameau coupé dans l'eau afin d'éviter tout risque de déshydratation, assez rapide pour l'érable du Japon. En plus d'abîmer votre bouture, cela mettrait en péril son enracinement.
  5. Faites un trou au centre de votre pot afin d'installer votre bouture sans difficulté.
  6. Plongez ensuite votre bouture dans de l'hormone de bouturage.
  7. Positionnez bien le rameau dans le pot en veillant à ce qu'il soit entouré de substrat et évitez toute bulle d'air.
  8. Installez votre bouture dans une serre ou à un endroit bien lumineux bénéficiant d'une température située entre 20 °C et 25 °C, sans soleil direct.
Bon à savoir : après cette étape finale, restez vigilant(e) avec l'arrosage surtout en cas de grosses chaleurs. Un mauvais arrosage, c'est un risque de dessèchement assuré. En pulvérisant la bouture plusieurs fois par jour, vous favoriserez son bon développement. Attention à ne pas trop arroser non plus car trop d'humidité est néfaste, notamment pour la santé des racines.

Les bienfaits de la bouture à l'étouffée

Maintenir votre plant via la bouture à l'étouffée permet d'assurer un bon niveau d'humidité, l'une des clés de la réussite de votre bouture d'érable du Japon. Autre avantage de cette technique, la conservation d'une certaine chaleur, bénéfique dans le cas d'une bouture.

Pour réussir votre bouture à l'étouffée, il suffit donc de placer un film spécialement dédié pour la bouture à l'étouffée et de placer votre plant dans un endroit à l'abri. Recouvrir d'une bouteille en plastique en conservant le bouchon est tout à fait possible.

Bon à savoir : veillez à retirer la bouteille tous les deux jours afin de garantir une bonne aération et par la même occasion, d'écarter tout risque de moisissure.

Multiplication des végétaux