Prêle d'hiver (Prêle du Japon)

Appréciée pour ses tiges étroites, dressées et striées, la prêle d'hiver (Equisetum hyemale) - aussi appelée prêle du Japon ou prêle de l'Himalaya - offre un aspect très graphique, qu'elle soit plantée en bassin ou en pot. Voici comment cultiver cette plante qui apprécie l'humidité.

Prêle d'hiver (Prêle du Japon)
© Carmen Behr/123RF
  • Nom scientifique : Equisetum hyemale
  • Famille : Equisetacées
  • Variétés : Equisetum hyemale, Equisetum hyemale 'robustum', Equisetum fluviatile, Equisetum scirpoides, Equisetum americanus
  • Plantation : Plantation en avril, Plantation en mai, Plantation en septembre
  • Exposition : Soleil, Mi-ombre
  • Type de sol : Humide, immergé dans l'eau, acide
  • Utilisation : En bassinEn massifEn potEn bac
  • Feuillage : Persistant
  • Maladies, animaux nuisibles : peu sensible aux nuisibles
  • Arrosage : Très important
  • Croissance : Rapide
  • Longévité : Vivace
  • Longueur/Hauteur : 0,50 cm

Quand planter la prêle du Japon ?

On plante la prêle d'hiver soit au printemps, soit en fin d'été au mois de septembre.

Comment planter la prêle du Japon ?

La prêle du Japon se plaît en sol acide, humide à immergé, c'est pourquoi elle est plantée en massif, en berge de bassin ou dans le bassin à moins de 10 cm de profondeur. Elle s'accommode aussi bien à une exposition au soleil qu'à la mi-ombre, tant que le substrat reste humide.

Plantation en massif

Comptez 3-4 plants par mètre carré.

  1. Creusez un grand trou de plantation pour tous vos plants.
  2. Étalez une bâche au fond, doublée d'une barrière anti-rhizome.
  3. Mélangez votre terre de jardin à de la terre de bruyère, si elle n'est pas déjà acide.
  4. Placez vos mottes, de manière à ce que la naissance des tiges affleure le niveau du sol.
  5. Rebouchez et tassez.
  6. Arrosez copieusement.

Plantation immergée en bassin

  1. Utilisez un panier par plant.
  2. Plantez vos plants dans vos paniers garnis de terreau aquatique.
  3. Pour maintenir le terreau au moment de l'immersion, n'hésitez pas à étaler une couche de graviers au-dessus.
  4. Placez le panier sous l'eau, jusqu'à 10 cm de profondeur maximum.

Entretenir la prêle du Japon

Retirez régulièrement les tiges qui dépasseraient la zone de plantation prévue. Ceci afin d'éviter que la plante ne s'étale trop. Le substrat doit rester humide en permanence. En massif, des arrosages réguliers sont nécessaires. La prêle n'a pas besoin d'un sol riche, pas d'apport d'engrais à prévoir donc !

Cas de la prêle du Japon en pot ou en bac

Il est tout à fait possible de cultiver la prêle du Japon en bac. C'est d'ailleurs un bon moyen de contenir son développement. Pour cela, choisissez un contenant assez grand, que vous remplissez d'un mélange de terre de bruyère et de terreau universel (ou de terre de jardin). Pas la peine d'installer des billes d'argile au fond, pour cette plante qui aime les substrats détrempés. L'arrosage devra être très régulier pour garder l'humidité nécessaire à la prêle. Pensez à avoir une soucoupe remplie d'eau en permanence.

Comment couper la prêle japonaise ?

Ce qui fait tout l'esthétisme de l'Equisetum hyemale, ce sont ses tiges étroites, dressées et striées. Très graphique, cet ensemble serait vite perturbé par une tige tordue un peu rebelle. N'hésitez donc pas à couper ces tiges, ainsi que celles qui sont sèches. On les rabat alors à 5 cm.

Bouturer la prêle d'hiver

Il est possible de multiplier la prêle par bouturage ou par division des touffes. Pour bouturer, il vous suffit de couper l'extrémité de tiges, d'environ 15 cm. Placez la partie inférieure de ces extraits de prêle dans de l'eau, puis attendez que des racines se forment. Lorsqu'elles sont assez nombreuses et assez grosses, repiquez-les en bac, en pleine terre ou en bassin.

La division des touffes est tout aussi simple. Il vous suffit de déterrer la plante, de scinder la motte en deux parties et de replanter ces éclats à deux endroits différents.

La prêle japonaise, une plante invasive ?

La prêle du Japon est une plante invasive dans les milieux qui lui conviennent. Ses longs rhizomes souterrains développent de nouvelles tiges qui gagnent petit à petit du terrain. C'est pourquoi, si vous la plantez en pleine terre, mieux vaut installer une barrière anti-rhizome, comme pour les bambous.

Avec quelles autres plantes associer la prêle du Japon ?

  • En plantation aquatique, vous pouvez l'associer à des jacinthes d'eau, des Glyceria et des trèfles d'eau.
  • En berge humide, plantez-la à proximité des joncs, de la cirse des rives et des éphémères de Virginie.
  • En pot, misez sur la belle floraison les astilbes, sur l'Eriophorum angustifolium et les hostas.