Érable du Japon

Originaire de Chine, du Japon et de Corée, l'érable du Japon (Acer palmatum) fait partie de la famille des Acéracées. Reconnaissable à ses feuilles aux couleurs flamboyantes teintées de rouge ou d'orange et à son feuillage dense, l'érable du Japon se plante aussi bien au jardin qu'en pot, grâce à sa forme naine, dans une rocaille, ou en bonsaï !

Érable du Japon
© jukurae/123RF

L'érable du Japon est particulièrement recommandé pour créer un jardin zen d'inspiration japonaise. Il trouve tout aussi bien sa place au sein d'une terrasse ou d'un petit jardin aux lignes modernes. Ses fruits, les samares, apparaissent à l'automne et présentent un aspect très décoratif.

  • Nom scientifique : Acer palmatum
  • Famille : Acéracées
  • Variétés :  Acer palmatum 'Senkaki', Acer palmatum 'Bloodgood', Acer palmatum 'Butterfly', Acer palmatum 'Shishigashira', Acer palmatum 'Orange Dream', Acer palmatum 'Dissectum Garnet', Acer palmatum f. atropurpureum, Acer palmatum 'Sango-kaku'
  • Couleur des feuilles : jaune, rouge, orange, vert clair, panachées
  • Plantation : Plantation en février, Plantation en mars, Plantation en octobre, Plantation en novembre
  • Exposition : Mi-ombre
  • Type de sol : Terre de bruyère, très humifère
  • Utilisation : Dans la pelouseEn potEn rocailleIsolé
  • Floraison : Floraison en avril, Floraison en mai
  • Feuillage : Caduc
  • Maladies, animaux nuisibles : Anthracnose, verticilliose, pourridié, cochenilles, cochenilles farineuses, chenilles défoliatrices
  • Arrosage : Fréquent
  • Croissance : Lente
  • Hauteur : 5 à 8 mètres
  • Symbolique : Indépendance d'esprit

Quel érable du Japon choisir ?

Selon les variétés, les feuilles de l'Acer palmatum sont plus ou moins palmées, larges et colorées. Le port est tantôt rampant, tantôt élancé, tantôt retombant. Voici une sélection de quelques variétés décoratives :

  • Acer palmatum 'Orange Dream' : cette variété offre un véritable défilé des tonalités. Orangé au printemps, jaune-vert en été puis orange-pourpre en automne.
  • Acer palmatum 'Dissectum Garnet' : des feuilles très fines et découpées d'une couleur pourpre sur un port étalé.
  • Acer palmatum f. atropurpureum : feuilles rouge-pourpré virant au rouge brillant en automne.
  • Acer palmatum 'Butterfly' : feuillage panaché avec une bordure de feuille crème sur un port élancé.
  • Acer palmatum 'Sango-kaku' : tiges rouges vif en hiver qui se parent de feuilles jaune-orangé au printemps évoluant vers un jaune tendre à l'automne.
  • Acer palmatum 'Deshojo' : feuilles d'un rouge intense dès le printemps, puis vert moyen avant de virer au rouge flamme à l'automne. Pourquoi ne pas conduire cette variété en bonsaï ?

Quelle exposition pour un érable du Japon ?

L'érable du Japon ne supporte pas le soleil brûlant ! Mieux vaut l'installer à une exposition partiellement ombragée en évitant le soleil aux heures les plus chaudes de la journée. S'il est trop exposé au soleil, ses feuilles vont brûler, s'il est trop à l'ombre, les couleurs des feuilles peuvent être ternes et l'arbre poussera plus lentement.

Planter un érable du Japon : les étapes

On plante les Acer palmatum de préférence à l'automne, après la chute de ses feuilles. Bien que l'on plante parfois ce petit arbre en pot, il ne peut pas être placé à l'intérieur, la plupart des variétés sont rustiques (-20 °C, -15 °C). Vous pouvez aussi procéder au printemps, une fois le risque de gelées écarté.

Plantation en pleine terre

  1. Placez la motte dans une bassine d'eau.
  2. Creusez un trou deux fois plus large et plus profond que la motte.
  3. Les érables du Japon apprécient un sol acide, léger et riche. Si votre sol est pauvre, ajoutez du compost bien mûr, s'il est neutre, ajoutez de la terre de bruyère. Enfin, s'il est lourd, coupez-le avec du sable. Dans le cas d'un sol calcaire, réalisez une fosse de plantation avec du géotextile et de la terre de bruyère ou cultivez-le en pot.
  4. Installez un lit de galets ou de graviers au fond du trou, de 15-20 cm.
  5. Recouvrez d'une couche de votre substrat.
  6. Mettez la motte dans le trou avec un tuteur, le collet doit arriver au niveau du sol. Le tuteur n'est pas obligatoire mais si l'arbre est exposé au vent, il est conseillé.
  7. Comblez les vides avec le substrat et tassez la terre en formant une cuvette.
  8. Appliquez une couche de compost autour du pied.
  9. Arrosez copieusement.

Plantation en pot

  1. Il faut prévoir un pot assez grand pour ce petit arbre, au moins 80 cm de diamètre et 60 cm de profondeur.
  2. Vérifiez que le contenant dispose de plusieurs trous. Au besoin, ajoutez-en à l'aide d'une perceuse.
  3. Mettez la motte à tremper dans une bassine d'eau.
  4. Disposez une couche de drainage au fond (galets, billes d'argile, graviers).
  5. Recouvrez d'une couche d'un mélange de terre de bruyère, de sable et d'un peu de compost.
  6. Placez la motte dans le pot, le collet doit arriver légèrement en-dessous du haut du pot.
  7. Rebouchez avec le reste du mélange et surfacez d'une couche de compost.
  8. Tassez légèrement, puis arrosez copieusement.

Entretenir un érable du Japon

En pleine terre, il convient d'arroser pendant la belle saison, les trois premières années. Ensuite, arrosez seulement pendant les périodes de sécheresse. À ce même moment, n'hésitez pas à brumiser le feuillage en fin de journée, une fois le soleil couché. En pot, l'arrosage doit être régulier car la terre sèche plus vite. Maintenez un sol frais mais pas détrempé. Pour cela, vous pouvez avoir recours au paillage avec des écorces de pin. Cela permet d'acidifier le sol et de garder l'humidité de la terre.

Quand et comment tailler un érable du Japon ?

La taille n'est pas nécessaire, l'arbre risque d'en souffrir plus qu'autre chose. C'est pourquoi, à la plantation, attention à lui prévoir assez d'espace. L'envergure dépend de la variété, comptez un diamètre entre 1m et 4m autour du jeune sujet. Si vous devez tailler votre érable du Japon, procédez alors en hiver de novembre à mars. Ayez la main légère en ne vous concentrant que sur les branches qui se croisent.

Comment faire repartir un érable du Japon ?

Votre Acer palmatum semble mal en point ? Dans un premier temps, demandez-vous pourquoi !

  • Si ses feuilles sont toutes sèches au printemps, en été ou au tout début de l'automne, c'est probablement qu'il a trop de soleil ! Il convient alors de le déplacer à une situation partiellement ombragée. En pot, déplacez seulement le contenant, en pleine terre attendez que ses feuilles soient tombées avant de le transplanter. N'oubliez pas de vérifier que son substrat est frais et qu'il ne manque pas d'eau !
  • Les feuilles sont grignotées ou l'arbre est colonisé par des petites chenilles blanches ? Il peut s'agir des cochenilles farineuses ou des chenilles défoliatrices. Utilisez alors une solution à base de savon noir pour lutter contre ces nuisibles.
  • Des branches entières se sont desséchées très rapidement ? Il s'agit probablement du pourridié (ou de l'armilliaire). Ce champignon ne s'en prend qu'aux racines qu'il fait pourrir. Lorsque l'on s'en rend compte, c'est souvent déjà trop tard, il faut alors supprimer l'arbre mort et changer le substrat. Ce champignon se développe en sol lourd et humide. Soit vous avez trop arrosé, soit votre terrain n'est pas favorable à l'érable. N'hésitez pas à le cultiver en pot et à arroser sans détremper la terre.
  • Aucune des hypothèses ci-dessus ne vous convainc ? Pensez à enrichir le substrat de votre érable du Japon avec de l'engrais organique une fois par an à la fin de l'hiver.

Érable du Japon qui perd ses feuilles : que faire ?

Si votre érable perd ses feuilles, voici les trois raisons les plus courantes :

  1. C'est l'automne ? Eh oui, cet arbre caduc perd ses feuilles avant l'hiver.
  2. Il a trop de soleil ou il manque d'eau, son feuillage brûle. Placez-le à la mi-ombre avec une couche de paillage en son pied.
  3. Il a la verticilliose, une maladie cryptogamique qui stoppe la circulation de la sève. Il faut alors retirer les branches touchées et appliquer un traitement biologique. Pour éviter que cela ne se reproduise, il est important que le substrat de l'érable soit bien drainant.

Quelles plantes associer avec un érable du Japon ?

Des plantes de terre de bruyère comme le camélia, le rhododendron, l'hortensia, les azalées, les bruyères, les magnolias, etc. Ces plantes ont l'avantage d'offrir de belles fleurs lumineuses qui se détachent souvent d'un feuillage sombre et lustré. Pour accentuer le côté zen de l'érable du Japon, pensez à planter des bambous. Tantôt nains ou géants, les feuilles bruissent au moindre courant d'air. Privilégiez les variétés non traçantes qui ne sont pas envahissantes.