If commun : où planter et comment soigner le Taxus baccata ?

Rustique et robuste, l'if (Taxus baccata) est un arbre facile à vivre ! Formant un beau volume de feuilles toujours vertes, ce conifère se taille facilement en faveur d'une haie ou d'un topiaire. Voici comment le cultiver.

If commun : où planter et comment soigner le Taxus baccata ?
© Irina Borsuchenko/123RF
  • Nom scientifique : Taxus baccata
  • Famille : Taxacées
  • Variétés : 'Summergold', 'David', 'Fastigiata, 'Densiformis'
  • Couleur des fleurs : Fleurs jaunes
  • Plantation : Plantation en avril, Plantation en mai, Plantation en septembre, Plantation en octobre
  • Exposition : Soleil, Mi-ombre
  • Type de sol : tout type de sol
  • Utilisation : En bordure, En rocaille, Aligné, En bac, Dans une haie, Isolé
  • Floraison : Floraison en mars, Floraison en avril
  • Feuillage : persistant
  • Maladies, animaux nuisibles : Cochenilles, tordeuses de l'if, galle de l'if
  • Arrosage : seulement en bac
  • Croissance : Lente
  • Longévité : 1000 ans et +
  • Longueur/Hauteur : 1 m à 25 m
  • Récolte : Récolte en octobre
  • Symbolique : Vie et mort

Comment reconnaître un if ?

L'if a une écorce brun-rouge souvent recouverte de nombreux rameaux garnis d'aiguilles. Ces dernières sont plates, vert foncé, souples et plus claires sur le dessous. Cette espèce dioïque a des arbres mâles et femelles. Les fleurs des sujets mâles sont jaune pâle et celles des sujets femelles sont verdâtres et produisent des fruits : des baies rouges.

Où et quand planter des ifs ?

L'if est un costaud qui n'a ni peur de la pollution, ni du froid. Il peut être planté aussi bien au soleil qu'à l'ombre, en sol calcaire ou acide. Il pourrait seulement redouter un substrat très sec ou très compact. Comme pour la plupart des arbres et arbustes, privilégiez une plantation à l'automne hors périodes de gel. Une plantation au printemps est aussi possible.

Comment entretenir un if commun ?

Aucun entretien n'est nécessaire pour l'if ! Si l'arbre est planté dans un sol sec, vous pouvez épandre une couche de paillage au pied. Si vous cultivez un if nain dans un pot, faites un apport d'engrais pour conifère afin de lui apporter les nutriments nécessaires à sa croissance. En pot, il faudra aussi arroser régulièrement afin d'avoir un substrat frais mais pas détrempé.

Tailler un if

L'if est un arbre qui se taille très bien, il est même utilisé pour l'art topiaire ! Vous pouvez le tailler à deux moments dans l'année, en fonction des besoins : au printemps (en avril) et en fin d'été. Si vous souhaitez tailler l'if façon topiaire, n'hésitez pas à vous munir de supports de taille pour vous aider. L'if commun est un arbre que l'on emploie également pour la taille en nuages.

Maladies de l'if commun

Plutôt résistant, il arrive parfois que l'if soit touché par des maladies et des parasites.

  • Cochenilles : les feuilles et les tiges se couvrent d'un miellat avant l'apparition de la fumagine. Pour lutter contre, pulvérisez une solution avec de l'eau, 10% de savon noir liquide et 1% d'alcool à brûler.
  • Tordeuses de l'if : ces chenilles de coléoptère dévorent les aiguilles. Vous pouvez avoir recours à un traitement naturel à base de Bacillus thuryngis.
  • Galle de l'if : plus rare, ces larves de petit moucherons viennent se nicher dans les bourgeons qui forment des excroissances. Le plus simple reste de les retirer manuellement.

Toxicité de l'if commun

L'if est un arbre très toxique ! Tout dans l'arbre est poison excepté la chair de ses fruits. Attention à ce que les enfants ne mangent pas la graine contenue dans les fruits rouges à l'aspect appétissant. Les premiers symptômes sont des vomissements, des diarrhées, des crampes abdominales, une dilatation des pupilles et des vertiges. Peuvent s'en suivre des convulsions, des troubles du rythme cardiaque et, dans le pire des cas, un décès. 

baies-if-commun
Les baies rouges de l'if commun sont toxiques © Iva Vágnerová/123RF

Pourquoi plante-t-on des ifs dans les cimetières ?

Pour les Celtes, les ifs symbolisaient le lien entre la vie et la mort. Ses feuilles persistantes et sa longévité feraient de cet arbre une image de l'immortalité. Étant toxique, il empêchait aussi les animaux de s'introduire dans les cimetières. Il permettrait également de purifier l'air des miasmes émanant des cadavres, avant la généralisation des cercueils. S'ajoute à cela le côté pratique de l'if qui est une plante poussant dans tout type de sol et résistant à la pollution.