Mûrier platane

Son généreux feuillage apporte une ombre bienfaisante en été. Plantation, entretien, taille... Découvrez comment cultiver le mûrier-platane dans votre jardin !

Mûrier platane
© Jacqueline Macou/Pixabay

Comment planter un mûrier-platane ?

Le mûrier platane apprécie un sol léger et profond. Il redoute les substrats lourds et gorgés d'eau. Côté exposition, un emplacement au soleil et abrité du vent est à privilégier. Dans les régions fraîches, la plantation est réalisée au printemps. Sinon, une plantation à l'automne est également possible.

  1. Creusez un trou deux fois plus large que la motte
  2. Si votre substrat n'est pas déjà léger, mélangez-le avec du sable
  3. Ajoutez 3 pelletées de compost à votre terre de jardin
  4. Placez le sujet dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol
  5. Rebouchez, tassez et arrosez.

Distance de plantation entre un mûrier-platane et une maison

En général, le volume racinaire correspond à celui du houppier (= ensemble des branches et des feuilles). Aussi, le mûrier platane va atteindre au maximum 10 m de haut pour 15 m de large. Placez alors votre sujet à 10-15 m de la maison afin que ni ses branches, ni ses racines ne vous gênent.

Est-ce que le mûrier-platane pousse vite ?

Le mûrier platane est apprécié pour sa croissance rapide. Ainsi, il offre en quelques années un beau couvert végétal apportant une ombre fraîche en été. Le mûrier a un port assez étalé, il se développe plus en largeur qu'en hauteur.

Entretenir un mûrier-platane

Les trois premières années, pensez à arroser pendant la belle saison. Pour espacer les apports d'eau, étalez une couche de paillage. Ensuite, plus aucun entretien n'est nécessaire.

Comment tailler un mûrier-platane en parasol ?

La taille du mûrier-platane en parasol (ou en tonnelle) a lieu une fois par an en hiver.

  1. Définissez d'abord à quelle hauteur vous souhaitez voir arriver les branches les plus basses.
  2. Coupez toutes les branches en-dessous de cette hauteur, afin de pouvoir passer en-dessous.
  3. Conservez les branches qui poussent à l'horizontale, tous les 30-40 cm et retirez les autres rameaux qui poussent depuis le tronc.
  4. Supprimez les tiges qui se dirigent vers le haut ou vers le bas.
  5. Étêtez l'arbre pour ne garder que les branches charpentières horizontales.

Pensez à bien désinfecter vos outils de coupe et à ne pas couper des rameaux dont le diamètre dépasse les 2 cm.

Comment empêcher un mûrier-platane de faire des fruits ?

Les fruits du mûrier platane sont comestibles, et même sucrés et juteux. Toutefois, vous pouvez choisir la variété 'Fruitless' qui a l'avantage de ne pas fructifier. Ainsi, votre arbre ne salit pas la terrasse et n'attire pas les guêpes. 

Où trouver un mûrier-platane stérile ?

La variété de mûrier platane sans fruit 'Fruitless' est disponible en jardinerie ou chez un pépiniériste.

Parasites du mûrier-platane

Le mûrier platane est très peu sensible aux maladies et aux parasites. Il lui arrive d'être investi par les cochenilles farineuses. Vous les reconnaîtrez car elles forment des amas cotonneux au revers des feuilles. Elles ne vont pas mettre en danger votre arbre mais s'il est jeune, retirez-les à l'aide d'un coton imbibé d'alcool à 90°.

Allergie au mûrier-platane

Rassurez-vous, le mûrier platane ne cause pas d'allergies. Selon le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique), le platane est moyennement allergisant et le mûrier à papier l'est fortement. En revanche, pas de risques avec le mûrier platane.