Cactus

Les cactus séduisent par leurs formes graphiques, leurs fleurs originales et leur facilité d'entretien. La plupart des cactus doit rester à l'intérieur pendant l'hiver mais peut être sorti dehors dès le printemps et cela jusqu'à la fin de l'été. Même à l'intérieur, il faut veiller à ce que le cactus ait beaucoup de lumière. Guide pratique pour cultiver des cactées.

Cactus
© chuanchai/123RF

Variétés de cactus

Les cactus prennent différentes formes, de plus petit au plus grand ! Voici 6 types de cactus, pour lequel craquerez-vous ?

  • Cactus cierge et candélabre : les cactus cierges on une forme de colonne unique, comme l'Espostoa melanostele. Les candélabres on cette même tige mais avec d'autres tiges secondaires, c'est le cas du Stetsonia coryne.
  • Cactus globulaire : aussi appelé cactus boule, ces variétés ont une forme arrondie mais tout aussi piquante que les autres. Le cactus globulaire peut compter une seule boule comme le Mammillaria. Certains sont dotés de plusieurs boules comme le célèbre "coussin de belle-mère" (Echinocactus grusonii).
  • Cactus raquette : il forme des palettes larges, ovales et plates, ressemblant à des raquettes. Parmi les Opuntia, l'un des plus connus est le figuier de Barbarie.
  • Cactus plat : aussi appelé cactus de Noël, le Schlumbergera est composé d'une succession de pseudo-feuilles (articles) et fleurs roses singulières.
  • Cactus grimpant : l'espèce Hylocereus compte de multiples variétés de cactus grimpants dont le Hylocereus Undatus qui produit le fruit pitaya (fruit du dragon) au look si instagrammable ! Cette espèce originaire des forêts humides équatoriales se cultive plutôt sous serre.
  • Cactus buissonnant : le Cylindropuntia imbricata, aussi appelé cactus rustique en fait partie. Il a la silhouette d'un arbuste ramifié mais avec des tiges noueuses et épineuses. Étant donné sa taille, ce type de cactus se cultive plutôt en extérieur dans une région méridionale.

Comment planter et rempoter le cactus ?

Le cactus a besoin d'un substrat très drainant. L'eau doit s'évacuer rapidement pour ne pas faire pourrir les racines.

  1. Commencez par choisir un pot légèrement plus large que le petit contenant en plastique dans lequel vous l'avez acheté.
  2. Appliquez une couche de billes d'argile au fond et préparez le substrat.
  3. Mélangez alors de la terre et du sable à parts égales, ajoutez-y un peu de pouzzolane. Vous pouvez également acheter du terreau pour cactées, adapté à la culture de ces plantes.
  4. Recouvrez les billes d'argiles d'une couche de substrat avant de placer la motte dans le pot.
  5. Comblez les vides avec le reste du substrat, tassez et arrosez.

Comment rempoter un cactus sans se piquer ?

Pour rempoter un cactus sans l'endommager et sans se piquer, il faut avoir quelques réflexes :

  • Mettre des gants et éviter les épines
  • Envelopper le cactus dans un chiffon ou dans du papier journal
  • Ne pas brusquer les branches des cactus, celles-ci ne sont pas souples
  • Apporter régulièrement de l'engrais (une fois tous les 2 mois pendant la période où les cactus seront dehors)
  • Arroser le cactus régulièrement et veiller à ce que la terre ne craquelle pas à sa surface (car trop sèche)

Entretien des cactus

Faut-il arroser le cactus ?

Oui, mais rarement. Les cactus sont caractérisés par une sève épaisse (appelée suc) circulant lentement, c'est pourquoi il faut les arroser copieusement, afin que la plante ait le temps de puiser l'eau. Ainsi, arrosez en imbibant la motte et videz immédiatement la soucoupe. Laissez sécher entièrement le substrat entre deux arrosages.

Entre novembre et février, le cactus entre en période de dormance. Ce repos végétatif va lui permettre de fleurir par la suite. Si votre cactus est en appartement chauffé, continuez les arrosages mais plus légèrement. Si vous en avez la possibilité, placez le cactus dans une pièce fraîche et stoppez tout arrosage. Reprenez les apports d'eau en mars mais progressivement.

Faut-il apporter de l'engrais à un cactus ?

Le cactus dispose d'un organe de réserve lui permettant de subvenir à ses besoins dans un environnement pauvre et aride. À ce titre, le cactus n'a pas besoin de beaucoup de nutriments pour survivre dans son milieu naturel. Mais dans nos intérieurs, un peu d'engrais lui garantit une bonne croissance. Vous pouvez utiliser un engrais liquide classique en divisant la dose par deux et en fertilisant une fois par mois maximum. 

Où placer le cactus ?

Ça dépend de la variété, mais privilégiez une exposition ensoleillée proche d'une fenêtre. Une fois que les gelées ne sont plus à craindre, n'hésitez pas à sortir votre cactus ! Allez-y progressivement afin de ne pas le brûler. En hiver, dans les régions où le gel sévit, rentrez vos cactus à l'intérieur.

Les maladies et nuisibles du cactus

  • Les cochenilles : il existe des produits en spray anti-cochenille en vente dans les grandes surfaces de jardinage. Cependant, une solution plus écologique et moins onéreuse consiste à tamponner à l'aide d'un chiffon imbibé d'alcool les parties infestées du cactus.
  • Pourriture grise (botytris) : la seule solution c'est la prévention, ne pas laisser d'eau stagnante après l'arrosage et surtout ne pas trop arroser. Le substrat doit avoir entièrement séché (pas seulement en surface) avant le prochain apport d'eau.
  • Pucerons : ayez recours aux prédateurs naturels comme les coccinelles. Vous pouvez aussi appliquer une solution à base de savon noir dilué à 10% dans de l'eau.