Purin de prêle : recette, utilisation, dosage et précautions

Fongicide et répulsif naturel, le purin de prêle peut venir à bout de nombreux symptômes, maladies et nuisibles mettant à mal vos plantes, arbres et fleurs. La prêle des champs est une plante sauvage à rhizomes qui pousse un peu partout donc facile à trouver. Elle a la particularité d'être riche en silice, connue pour renforcer les tissus des plantes. Comment faire votre purin et pour quels usages ?

Purin de prêle : recette, utilisation, dosage et précautions
© CatherineL Prod/123RF

Comment faire du purin de prêle ?

Pour concocter votre purin de prêle des champs, il vous suffit de :

  1. Cueillir la quantité de prêle fraîche désirée directement prélevée dans la nature (il faut 9 à 10 litres d'eau pour 1 kg de prêle des champs).
  2. La mettre à macérer dans de l'eau, de préférence de l'eau de pluie afin d'éviter le calcaire entre 7 et 14 jours, à l'ombre.
  3. Mélanger régulièrement durant la période de macération afin de laisser la prêle s'immerger.
  4. Filtrer afin de ne garder que le purin bien liquide et de couleur noire : les feuilles doivent être à l'état de purée.

Après la cueillette, vous pouvez aussi porter votre mélange à ébullition durant 20 minutes environ, laisser macérer un jour entier et filtrer. C'est une autre technique, plus rapide.

Quoi qu'il en soit, utilisez un contenant en plastique ou en bois pour votre préparation mais pas en métal. N'hésitez pas à faire l'usage d'un sécateur bien aiguisé car les tiges de la prêle des champs sont réputées pour leur dureté.

Quand et comment utiliser le purin de prêle ?

Le purin de prêle reste efficace quand le risque de maladies et de présence de parasites est le plus fort. Autrement dit, au printemps et en automne, quand vos plantes vont attaquer leur croissance la plus significative. Fongicide et répulsif inoffensif pour les plantes et fleurs, le purin de la queue de renard peut aussi être utilisé à tout moment.

Pour bien le doser, gardez en tête que pour 1 litre de purin, vous devrez ajouter 9 litres d'eau.

Le purin de prêle est à appliquer en pulvérisation sur les hauteurs de vos plantes touchées. Si ces dernières sont très touchées, vous pouvez aussi en pulvériser à leurs pieds.

Ce fongicide naturel peut aussi être appliqué en prévention des maladies et parasites, notamment sur les plantes et arbres dont on connaît la fragilité : les tomates, les arbres fruitiers comme le poirier, le pommier ou le prunier, les rosiers…

A quoi sert le purin de prêle ? Ses utilisations sur les végétaux

Le purin de la queue de rat s'utilise dans des cas de figures très variés, notamment contre les maladies et parasites ci-dessous :

  • La rouille : très courante, elle apporte son lot de maladies cryptogamiques variées et s'exprime par des pustules de couleur rouille orangée. Les rosiers font partie de ses victimes régulières.
  • La moniliose : il s'agit d'un champignon qui s'attaque surtout aux arbres fruitiers, causant le pourrissement des fruits : d'où son autre appellation, pourriture des fruits.
  • Le mildiou : maladie cryptogamique courante et crainte, notamment dans les vignes, pour les pommes de terre et tomates. Elle se caractérise par ses tâches brunes qui consument le feuillage finissant par tomber ;
  • La tavelure : champignon envahissant le feuillage et les fruits des arbres fruitiers, la tavelure cause des dégâts variés : croissance ralentie, déformation des fruits, pourrissement. Le poirier, le prunier ou encore le pommier sont souvent touchés.
  • La cloque de la vigne : connue aussi sous le nom d'érinose, la cloque de la vigne est due à des acariens créant des boursouflures sur le feuillage des arbres et de la vigne.
  • La cloque du pêcher : champignon ravageur pour le pêcher et l'abricotier, ce parasite génère des boursouflures sur les feuilles, ce qui peut causer la mort des fruits.

Contre la cloque du pêcher

Si vous souhaitez appliquer du purin de prêle des champs en prévention sur vos pêchers, il suffit de les pulvériser avec du purin dilué à 10 % au début du mois d'avril, puis de renouveler une semaine après. Vaporisez de nouveau sur vos arbres en mai, à raison de 2 applications sur le mois, en les séparant d'une semaine là encore. Et finalisez le traitement préventif en vaporisant une troisième et dernière fois en juillet, de la même façon.

Si vos pêchers montrent des signes de boursouflures typiques de la cloque du pêcher, dans ce cas, appliquez le purin de prêle sur les zones touchées durant trois jours, sans interruption.

Sur un pommier

La tavelure et les autres maladies cryptogamiques propres au pommier peuvent être traitées grâce au de purin de prêle. En prévention, vous pouvez régulièrement appliquer du purin dilué à 20 % (1 litre de purin pour 5 litres d'eau non calcaire) dès le début de la floraison. Cela stimulera vos pommiers. Si la maladie et les parasites sont déjà installés, pulvérisez directement sur les zones touchées des arbres.

Sur les tomates

Les tomates sont particulièrement touchées par les maladies cryptogamiques, notamment le mildiou. En prévention, vous pouvez pulvériser du purin de prêle au cours du mois de juillet. Dès que le champignon est présent, traitez au sol car c'est depuis les pieds que le purin semble prouver son efficacité.

Sur les rosiers

Les rosiers sont particulièrement sensibles aux maladies cryptogamiques, notamment à la rouille. En prévention, pulvérisez toutes les 2 semaines au printemps et à l'automne. En curatif, gardez le même rythme et complétez l'efficacité du purin de prêle par un ajout de bicarbonate de soude.

Sur les jeune semis

Appliquer du purin de prêle sur le terreau des semis récents aide à les solidifier.

Sur les vignes

Le premier ennemi des vignes est le mildiou. Pour l'éradiquer, arrosez avec du purin de prêle au moment où les bourgeons amorcent leur ouverture. C'est le début de la reprise de la croissance, période propice.

En tant qu'insecticide ou fongicide

Le purin de prêle est un fongicide/insecticide efficace. Il s'utilise en pulvérisation, dilué à 10 %. Il vous suffit de traiter toute la plante, notamment la partie inférieure des feuilles.

Bouillie bordelaise ou purin de prêle : lequel choisir ?

Les deux traitements sont efficaces et peuvent être même complémentaires selon le type de plante et le problème à régler. La bouillie bordelaise fait partie des traitements incontournables en horticulture. Composée de chaux, de sulfate de cuivre et d'eau, ce fongicide est tout aussi efficace pour venir à bout des principales maladies cryptogamiques et des parasites type pucerons, cochenilles ou encore araignées rouges.

Où acheter du purin de prêle ?

Vous pouvez acheter du purin de prêle dans les jardineries, magasins spécialisés et sur les sites internet dédiés au jardinage. Le mieux est encore de le faire vous-même : vous avez désormais la recette !