Anti-pucerons naturel : plantes répulsives et recettes efficaces

C'est l'un des pires ennemis du jardinier : le puceron. Il se décline en des centaines d'espèces qui s'attaquent à de nombreuses plantes du jardin. Ils dévorent les plantes sans vergogne et sont parfois vecteurs de maladie. Bonne nouvelle : vous pouvez vous en débarrasser de manière 100% naturelle grâce à nos traitements anti-pucerons !

Anti-pucerons naturel : plantes répulsives et recettes efficaces
© radub85 - 123RF

Qu'ils s'attaquent à vos rosiers ou vos arbres fruitiers, les pucerons doivent être pris au sérieux car ils peuvent sérieusement endommager vos plantations et cultures. Pour vous aider, voici des solutions anti-pucerons naturelles simples à mettre en œuvre et efficaces. Mieux vaut prévenir que guérir ! Pour tenir les pucerons éloignés, voici plusieurs solutions : 

Quels sont les prédateurs anti-pucerons ?

Le puceron dévore vos plantes, mais la nature est bien faite : de nombreux insectes se nourrissent, eux, du puceron. C'est le cas notamment :

  • de la coccinelle,
  • des perce-oreilles ,
  • des syrphes
  • ou encore les chrysopes encore plus voraces. 

Vous pouvez utiliser différentes méthodes pour attirer les coccinelles au jardin. Vous trouverez également des larves d'Adalia bipunctata dans le commerce.

Pour attirer les perce-oreilles et les chrysopes, construisez-leur un abri au printemps avec un pot en terre cuite muni d'un trou , posé à l'envers et rempli de paille.

A savoir, les fourmis ont, elles, le rôle d'"éleveuses" de pucerons, réduire leur nombre permet de réduire le nombre de pucerons dans les alentours. Installez des rubans anti-fourmis. 

Quelles plantes répulsives utiliser comme anti-pucerons ?

Certaines plantes ont un effet répulsif sur le puceron comme :

  • l'œillet d'Inde,
  • la lavande,
  • la menthe,
  • le thym
  • ou encore la sarriette

Une autre solution consiste à sacrifier un plant de capucine : les pucerons en raffolent, ce sera leur choix numéro 1 pour leur repas et les autres plantes devraient ainsi être préservées de leur appétit dévorant. 

Quelles solutions naturelles pour se débarrasser des pucerons ? 

Une fois les pucerons installés, ne cédez pas à la panique. Il existe plusieurs solutions pour les déloger sans produits chimiques

  • le vinaigre blanc : il suffit de vaporiser un mélange de 5 cuillères à soupe de vinaigre et de 2 litres d'eau. Il ne faut pas utiliser trop de vinaigre car l'acidité endommagerait votre plante.
  • le bicarbonate de soude : dans un litre d'eau, mélangez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude à trois cuillères de liquide vaisselle, de savon de Marseille ou d'huile d'olive et vaporisez le tout sur la plante pour empêcher que les pucerons puissent s'accrocher.
  • le jet d'eau : selon la plante envahie, vous pouvez décider d'enlever et de détruire la branche avec les pucerons, ou s'ils sont sur toute la plante un arrosage au jet d'eau suffit parfois à les faire partir. Vous pouvez aussi compter sur une bonne averse ou un orage pour les déloger. 
  • le purin d'ortie : c'est l'une des méthodes les plus efficaces et les plus écologiques. Faites macérer 1kilo d'orties dans 10 litres d'eau pendant 72 heures, puis filtrez la préparation et pulvérisez sur les plantes colonisées par les pucerons. Cette méthode fonctionne également avec les feuilles de rhubarbe.
  • la cendre de bois : si vous en avez à disposition, vous pouvez disperser de la cendre fraîche sur les colonies. L'opération peut être renouvelée plusieurs fois. 
  • le savon noir : cette méthode naturelle est très efficace, toutefois elle est à utiliser en dernier recours, si les autres remèdes se sont révélés inopérants, car elle peut aussi tuer d'autres insectes. Diluez dans un litre d'eau tiède 20g de savon noir en pâte ou 75ml de savon noir liquide. Vaporisez sur la plante attaquée par les pucerons. Si nécessaire, renouvelez l'opération 8 jours plus tard.

Vos astuces pour se débarrasser des pucerons

Les dernières conversations

> Vous avez besoin d'aide pour lutter contre les pucerons ? Posez vos questions à la communauté sur notre forum jardin.

Le cycle du puceron

Le saviez-vous ? Les femelles pucerons donnent naissances à des nymphes femelles sans que les mâles soient impliqués. Elle sont généralement sans ailes et donneront naissance à des femelles ailées seulement une fois que la population est bien développée. Ces dernières iront ensuite coloniser un nouveau milieu.