Anti-limace naturel : produits, plantes, paillis... Tout pour faire fuir les limaces

Cousine de l'escargot, la limace se reconnaît à son corps épais et luisant variant en couleurs assez esthétiques. Très gourmande, elle affectionne les zones humides riches en plantes de toutes sortes. Et c'est bien le souci. Au moment où votre potager prend forme, il faut user de toutes les ruses afin de l'écarter des salades, fraises et autres plantes qu'elle a l'habitude de venir visiter la nuit. Voici donc quelques astuces naturelles.

Anti-limace naturel : produits, plantes, paillis... Tout pour faire fuir les limaces
© Artem Stepanov/123RF

Les produits anti-limaces naturels et inoffensifs

Un certain nombre d'astuces très simples peuvent vous permettre de repousser efficacement les limaces.

  • La cendre et la craie sont très désagréables pour ce vorace gastéropode. Odeur et texture les bloquent donc net dans leur élan comme les fourmis avec la craie dont j'use actuellement. C'est très efficace. Il y a des points négatifs à ces astuces malgré tout : le premier, à la moindre pluie, tous finissent par se diluer. Le second, la craie et la cendre peuvent créer un déséquilibre du pH de votre sol. C'est encore plus vrai pour la cendre qui est riche en potasse : vous ne devez donc pas en abuser.
  • Le sable, mis en place sous forme de bande, est tout aussi efficace face aux limaces.
  • Le marc de café est, quant à lui, un puissant répulsif. Il vous suffit d'en déposer aux pieds de vos plants sans en abuser non plus car il n'est pas toujours apprécié des plantes.
  • Le bicarbonate de soude, produit ô combien utile dans bien des situations du quotidien, le demeure autant au jardin. Là aussi, vous pouvez en saupoudrer simplement aux pieds.
  • La sciure et les copeaux de bois sont aussi des solutions naturelles efficaces face aux gourmandes limaces.

Les produits anti-limaces naturels plus agressifs

D'autres astuces se montrent tout aussi efficaces mais plus agressives car elles peuvent conduire à la mort des envahisseuses. Ce n'est donc pas une option pour tout le monde.

  • La bière tout d'abord. Vous pouvez remplir de petits godets de bière à enterrer de moitié. Bien qu'ayant prouvé sa redoutable efficacité, la méthode de la bière présente des inconvénients : le breuvage attire une multitude de limaces, bien plus que celles présentes dans votre jardin. La bière peut aussi tuer les hérissons : il faut donc faire en sorte qu'ils n'y accèdent pas. Mais étant donné qu'ils consomment les limaces, met précieux pour eux, les hérissons risquent donc d'ingérer de la bière…
  • Autre astuce efficace mais mortelle, une décoction de vinaigre blanc. Il suffit de mélanger 50 % d'eau et 50 % de vinaigre et de vaporiser le mélange sur les gastéropodes.

Quelles plantes éloignent les limaces ?

Astuce issue de la nuit des temps et utilisée par tout jardinier mettant en place un potager, l'usage des plantes répulsives. Beaucoup font littéralement fuir les limaces. Parmi elles, la bourrache officinale. En plus d'être une jolie plante fleurie et odorante qui embellira votre jardin, la vivace est une ennemie des limaces : privilégiez une décoction à base de bourrache pour ces envahisseuses nocturnes. D'autres plantes sont également conseillées au potager :

  • La sauge ;
  • Le thym ;
  • La lavatère ;
  • Le fenouil ;
  • Le bégonia ;
  • Le souci ;
  • La verveine ;
  • L'hysope ;
  • La capucine ;
  • Le persil ;
  • Le trèfle ;
  • La rhubarbe ;
  • Le cerfeuil.

En infusion, en décoction, en macération ou simplement plantées à proximité des cultures à protéger, les plantes ne manquent pas pour calmer les ardeurs des limaces.

Quel paillis contre les limaces ?

Les paillis peuvent être des barrières fort utiles pour lutter contre les gastéropodes.

  • Un paillis à base de feuilles de rue officinale aura un effet répulsif assuré en raison de l'odeur que la plante dégage ; et mieux encore, le contact avec sa sève est encore plus insupportable pour les limaces. Ce type de paillis fait aussi fuir les escargots ;
  • Un paillis de lin tout autant car les limaces n'aiment pas le contact avec les brindilles ;
  • Un paillis à base d'aiguille de pins sera aussi performant.

Comment protéger les fraisiers des limaces ?

Fruit par excellence pour les limaces (et les escargots), les fraises sont souvent victimes des gastéropodes gourmands. Pour tenter de réduire les dégâts, vous pouvez :

  • Piquer des tuteurs à chaque pied et remonter les tiges vers le haut en les fixant solidement sans les abîmer ;
  • Poser des bouteilles en plastique à couper dans le fond et à percer au préalable. Ces cloches protectrices improvisées seront bénéfiques pour vos plants de fraise, à l'abri dans leur serre arrangée ;
  • Installer des barrières anti-limaces. Les bords sont volontairement voûtés afin de les empêcher de passer : astucieuse cette solution !

Comment protéger les salades des limaces ?

Un autre met fait partie des repas de choix des limaces, la salade. La méthode des dômes avec les bouteilles peut, quand vos plants sont encore de petite taille, être efficace. Mais pour protéger vos salades jusqu'à leur maturité, vous avez aussi le choix de positionner des anneaux de cuivre sous forme de bandes à positionner autour des plants ; elles libèrent un faible courant électrique qui dissuade les gourmandes ; ou des granulés de roche de volcan à positionner pour former un cercle autour de vos salades. Une nouvelle solution est disponible et semble faire ses preuves, les collerettes. Seul bémol, leur coût, onéreux.

Crapauds, coccinelles, hérissons, poules, carabes, mille-pattes ou encore grives restent en fin de compte les meilleurs complices de votre jardin : mais tout le monde ne peut pas forcément en avoir chez soi !

Parasites et maladies