Campagnol : les dégâts qu'il cause et les techniques d'éloignement

Le campagnol est un rongeur aussi appelé rat taupier. Il se nourrit des racines des plantes potagères et détruisent les cultures. Découvrez comment lutter efficacement et biologiquement !

Campagnol : les dégâts qu'il cause et les techniques d'éloignement
© Rudmer Zwerver/123RF

Qu'est-ce que le campagnol ?

Aussi appelé rat taupier, le campagnol terrestre vit sous terre, dans laquelle il creuse des galeries. Contrairement à la taupe, l'entrée de son trou de campagnol est en biais. Il existe quatre espèces de ce rongeur :

  • Le campagnol terrestre (Arvicola terrestris)
  • Le campagnol des champs/des prairies (Microtus arvalis)
  • Le campagnol provençal (Pitymys duodecimcostatus)
  • Le campagnol souterrain (Pitymys subterraneus)

L'espèce la plus présente en France est le campagnol terrestre. Dans cette fiche, découvrez comment lutter contre ce petit nuisible.

Comment reconnaître le campagnol ?

Le campagnol a des allures de rat brun et mesure entre 12 et 20 cm de long. Doté d'une petite queue, sa silhouette est trapue, il a des petits yeux et de petites oreilles sur un museau arrondi. Attention à la morsure, ses dents sont acérées !

Dégâts au jardin

Le campagnol n'épargne pas le potager lorsqu'il creuse ses galeries, bien au contraire ! Il dévore les racines des carottes, des poireaux, des pommes de terre, des bettes, des navets et du céleri. Il s'attaque même aux arbres fruitiers. Sans racines, les plantes ne reçoivent plus les nutriments et l'eau nécessaires à leur survie.

Cycle de vie du campagnol

Le campagnol ne vit pas très longtemps (moins d'un an) mais il prolifère très rapidement. Dès deux mois, le campagnol commence à se reproduire et donne naissance à 4 bébés en moyenne. La période de gestation est de 21 jours, ce qui permet à ce rongeur d'avoir 4 à 5 portées au cours de sa vie. Dès que vous percevez les premiers signes de la présence de campagnols, mieux vaut agir vite avant d'être littéralement infesté !

Lutter contre le campagnol

  • Avec des plantes, comme la fritillaire impériale ! Elle agit comme répulsif contre les campagnols. Également, répandez du tourteau de ricin, qui est un engrais et répulsif à base de ricin, au niveau des zones touchées et des taupinières. Attention, ce répulsif est toxique pour l'homme et les animaux !
  • Favoriser l'installation des prédateurs comme les rapaces, les pies, les corbeaux, les renards, les chats, les belettes, les renards... La liste est longue ! Ils s'attaquent au rat taupier dès qu'il sort de son trou. Mais pour que ces prédateurs le chassent, ils ont besoin d'un habitat. Pensez donc à installer des arbres et des haies dans votre jardin.
  • Les pièges mécaniques que l'on dépose à l'entrée des galeries. C'est le cas du piège à guillotine, qui tue immédiatement ce rat-taupe lorsqu'il sort de son trou. L'avantage, c'est qu'il est sans danger pour l'environnement et on le retrouve facilement au jardin grâce aux repères visuels.
Parasites et maladies