Alstroemeria

L'alstroemeria est une plante rhizomateuse de plus en plus présente dans nos jardins. Originaire d'Amérique du Sud, elle est aussi surnommée "lis des Incas". Très florifère, elle est appréciée pour ses fleurs graphiques, aux couleurs flamboyantes, souvent panachées ou tigrées. Ses coloris se déclinent dans une palette très variée.

Alstroemeria
© Iva Vágnerová/123RF

Quand et comment planter le lis des Incas ?

L'alstroemeria se plante en mars ou en avril dans une terre humifère et bien drainée. Choisissez un endroit lumineux. Le lis des Incas s'accommodera aussi d'une exposition mi-ombre. Pour obtenir de beaux massifs, regroupez les tubercules par groupes de 3 à 5. Espacez ces groupes d'environ 20 cm. 

Moyennement rustique, cette plante à l'esthétique tropicale résiste à des températures allant jusqu'à -5 °C, voire -10 °C. Si les températures chutent en dessous dans votre région, ne les plantez pas en pleine terre mais en pot pour pouvoir les rentrer l'hiver. 

Comment entretenir un alstroemeria ?

Arrosez régulièrement l'alstroemeria. Pendant l'hiver, protégez les pieds du lis des Incas avec un lit de feuilles ou de paille ou, s'il est en pot, rentrez-le si les températures chutent en-dessous de -5 °C. Coupez les tiges et feuilles fanées au fur et à mesure. Pendant la floraison, vous pouvez apporter un peu d'engrais. 

Comment diviser les alstroemerias ?

Vous pouvez diviser les alstroemerias au printemps. Faites-le avec beaucoup de précautions : les racines de cette plante rhizomateuse sont très fragiles ! 

  1. Choisissez des touffes anciennes qui ont au moins 3 ans et plusieurs bourgeons.
  2. Soulevez une motte assez profonde sans abîmer les racines. 
  3. Replantez l'ensemble en ajoutant du compost ou du fumier. 

Vous pouvez aussi multiplier votre alstroemeria avec des semis. Cette technique est plus longue que la division mais donne des plants plus en forme. Récoltez des graines à maturité, en fin de floraison et laissez-les sécher pour une durée de trois mois avant de les replanter au printemps suivant. 

Variétés d'alstroemeria

Il existe des dizaines de variétés et de nombreuses hybrides. Parmi les plus connues : 

  • Astroemeria aurea : le plus fréquent en jardinerie. Fleurs jaunes à rouge orangé selon les variétés. Elle est considérée comme la mère de toutes les hybrides. 
  • Alstroemeria psittacina : appelée aussi "alstroemeria perroquet", elle donne des fleurs rouges à brun. 
  • Alstroemeria ligtu : c'est la plus ancienne des variétés d'hybrides. Ses tons sont généralement plus doux que les hybrides récentes, souvent dans des tons pastels. 
  • Alstroemeria hookerie : il s'agit d'une variété naine, dans les tons roses. Elle fait en moyenne 40 cm. 
  • Alstroemeria 'Indian Summer" : cette espèce se distingue avec son feuillage pourpre. Ses fleurs sont orange, jaunes ou rouges. 

Maladies et nuisibles de l'alstroemeria

L'alstroemeria n'est pas sensible aux maladies mais cette plante attire les limaces et les escargots. Les jeunes pousses doivent être mises à l'abri de ces ravageurs qui adorent grignoter ses feuilles. 

L'alstroemeria est également sensible aux sols mal drainés, son rhizome risque de pourrir si l'eau est mal évacuée.