Croton : bouture, taille et variétés de cette plante dépolluante

Originaire de certaines contrées asiatiques et antillaises, le croton (Codiaeum variegatum) est une plante cultivée en intérieur en Europe. Habituée à un climat tropical, elle a besoin de chaleur et d'humidité afin de bien se développer. Alternant des ports et des couleurs multiples d'une variété à l'autre, le "manteau de Saint-Joseph" n'a pas fini de vous surprendre.

Croton : bouture, taille et variétés de cette plante dépolluante
© Benoît Bruchez/123RF
  • Nom scientifique : Codiaeum variegatum (espèce type)
  • Famille : Euphorbiacées
  • Variétés : Croton bush on fire, croton golden bell, croton gold Ddust, croton norma, croton Eugène Drapps, croton bravo, croton petra, croton reidii, croton iceton, croton excellent, croton lechleri, croton tiglium, croton tamara
  • Plantation : Plantation en avril, Plantation en mai, Plantation en juin
  • Exposition : Soleil
  • Type de sol : Humus, neutre, drainé
  • Utilisation : En pot
  • Floraison : Floraison en janvier, Floraison en février, Floraison en novembre, Floraison en décembre 
  • Feuillage : Persistant
  • Maladies, animaux nuisibles : Aleurodes, cochenilles, araignées rouges
  • Arrosage : Moyen
  • Croissance : Normale
  • Longévité : Vivace
  • Hauteur : Jusqu'à 1 mètre
  • Symbolique : Le changement
  • Vertus médicinales : Troubles digestifs, constipations, anémies, plante dépolluante

Le croton, une plante toxique

La beauté du croton ne doit pas faire oublier un point important : sa toxicité. Et elle l'est pour les humains autant que pour les animaux.
Quand vous manipulez la plante, n'oubliez pas de mettre des gants. Sa sève, du latex, est en effet très irritante.

Pour les animaux, les règles sont de mise aussi. Les chiens, les chats, les lapins ou encore les cochons d'Inde sont les premiers animaux à surveiller en cas de contact avec le croton.

Les conséquences d'une ingestion des feuilles sont diverses : risques de déshydratation, troubles digestifs et nerveux.

Comment entretenir un croton ?

Deux composantes sont indispensables si vous voulez bien entretenir votre "manteau de Saint-Joseph" : chaleur et humidité. Plante originaire des latitudes tropicales dont l'espèce type est le Codiaeum variegatum, elle a besoin de lumière sans soleil direct, notamment en été, et d'une ambiance humide constante.

Si votre plante présente des feuilles uniquement vertes, c'est qu'elle manque de lumière. En effet, sa particularité, et ce qui fait sa beauté, est de posséder une alternance de couleurs rouge/pourpre et de verts. Le croton n'apprécie pas les courants d'air ni l'air trop sec : vaporisez quand nécessaire, cela créera une atmosphère humide fort appréciée par son feuillage.

Quant à l'arrosage, il doit rester régulier du printemps à la fin de l'été ; l'hiver étant une période de croissance plus limitée, les arrosages sont moins abondants. Laissez bien la motte sécher avant d'arroser. Préférez de l'eau tiède, non calcaire.

Vous pouvez dynamiser votre croton avec de l'engrais pour plantes vertes une fois par mois les premiers temps. L'arrosage est important mais doit être maîtrisé car le croton risque de perdre ses feuilles en cas d'excès d'eau.

Quand et comment tailler un croton ?

La taille du croton peut se faire au printemps quand sa croissance reste forte. Elle consiste essentiellement à rabattre les tiges dépassant de l'ensemble. Cela vous permettra de conserver un port harmonieux et volumineux. Vous pouvez aussi tailler à la fin de l'hiver. Les feuilles tombent plus à cette période : couper les tiges va favoriser la croissance de nouvelles feuilles et redonner un nouveau visage à votre plante.

Quand et comment rempoter un croton ?

Le rempotage de votre manteau de Saint-Joseph doit être réalisé au printemps car c'est la période idéale pour espérer un bon développement.

  1. Optez pour un terreau spécial plantes d'intérieur de qualité, riche en nutriments ;
  2. Choisissez un pot suffisamment volumineux, percé ;
  3. Déposez un lit de graviers afin de favoriser le drainage ;
  4. Versez le terreau ;
  5. Installez votre croton ;
  6. Recouvrez de terre ;
  7. Arrosez généreusement ;
  8. Trouvez-lui une place et ne le bougez plus.

Croton qui perd ses feuilles : que faire ?

La perte de feuilles du croton est tout à fait normale en hiver. Il est en repos végétatif et la luminosité est plus faible. Après une bonne taille, les bourgeons reviendront et son feuillage repartira pour la saison suivante. Mais la chute des feuilles peut aussi avoir d'autres origines.

  • Si votre croton semble aller bien mais que ses feuilles chutent, c'est le signe d'un excès d'eau, d'un manque de lumière ou d'une maladie.
  • Si ses feuilles ont disparu à la base mais qu'il en a encore au sommet, il peut être rempoté : cela le dynamisera. Profitez-en pour renouveler le terreau et en choisir un avec une grande diversité de nutriments. Et le geste le plus bénéfique est de lui assurer une ambiance humide importante. 

Variétés de croton

Le croton existe sous des centaines de variétés. La majorité est née de l'espèce principale, Codieaum variegatum var pictum.
Voici une liste non exhaustive :

  • Le Croton tamara : son feuillage alterne les teintes vertes, crèmes et blanches et son port est très compact ;
  • Le Croton tiglium : appelé aussi croton cathartique, il possède un joli feuillage alternant le vert et le pourpre. Sa floraison donne naissance à de jolies fleurs, de petites tailles, aux couleurs vives. Ses vertus thérapeutiques sont également nombreuses et il est surtout utilisé en homéopathie ;
  • Le Croton lechleri : connu pour ses vertus thérapeutiques, notamment pour les actions cicatrisantes de son latex, le "sang du dragon" est un joli arbuste au port original ;
  • Le Croton mammy : avec un port érigé, il arbore un trio de couleurs pourpre, vert et jaune lui donnant fière allure ;
  • Le Croton excellent : il présente les mêmes couleurs que le croton mammy avec des teintes orangées et rouge. Son élégance est totale, comme pour chaque espèce et variété de croton ;
  • Le Croton iceton : il est majoritairement pourvu d'un feuillage aux dégradés verts. Mais certaines feuilles sont rosées à pourpre ;
  • Le Croton reidii : il présente des feuilles teintées d'orange et de rose assez vif. Un duo détonant pour une plante esthétique ;
  • Le Croton petra : la coloration de son feuillage varie et passe par du jaune, du rose et du rouge. Cela donne un croton très lumineux avec un port érigé ;
  • Le Croton bravo : hautement décoratif avec ses couleurs riches en contrastes et ses jolies nervures toutes vêtues de jaune ;
  • Le Croton Eugène Drapps : son originalité réside dans la couleur de son feuillage, à dominante jaune, ce qui dénote avec les variétés de cette espèce asiatique ;
  • Le Croton norma : vert au début de sa vie, il prend des tons lie-de-vin une fois à maturité ;
  • Le Croton gold dust : une autre variété originale avec un feuillage vert foncé, teinté de jaune. Le résultat donne une plante très lumineuse ;
  • Le Croton golden bell : encore plus lumineux, il arbore un feuillage jaune or qui capte le regard au premier coup d'œil ;
  • Le Croton bush on fire : on comprend son appellation étant donné les tons de son feuillage, alternant un vert très soutenu et un orange couleur feu.

Plantes d'intérieur