Genévrier

Tantôt rampant sur plusieurs mètres, tantôt érigé en hauteur, le genévrier prend diverses formes. Les différentes variétés de Juniperus arborent un feuillage vert, doré, gris ou bleuté. Plantation, entretien, récolte... Découvrez comment cultiver ce conifère !

Genévrier
© Aleksandr Rado/123RF

Où pousse le genévrier ?

Les genévriers poussent dans un substrat bien drainé et sableux, riche ou pauvre. Certaines variétés tolèrent le calcaire, d'autres poussent en bord de mer ou même en montagne. Cet arbre apprécie le soleil ou la mi-ombre.

Comment planter un genévrier ?

Plantez le genévrier en début d'automne ou en hiver hors périodes de gelées.

  1. Creusez un trou de deux fois la taille de la motte
  2. Si votre terre de jardin est compacte, mélangez-la à du sable
  3. Placez la motte dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol
  4. Rebouchez, tassez et arrosez

Attention à bien choisir un emplacement assez large pour les cultivars rampants pouvant atteindre jusqu'à 2-3 m d'envergure. En pot, mélangez à parts égales du terreau et du sable. Ce substrat recouvrira une couche de billes d'argile au fond du bac.

Comment entretenir un genévrier ?

Le genévrier demande seulement quelques soins les trois premières années. Faites un apport de compost lors des premiers printemps. Arrosez régulièrement (hors périodes de gel) de manière à garder un substrat légèrement frais. Pensez également à pailler en hiver. Une fois ces trois années passées, plus besoin d'entretenir ce conifère !

Tailler un genévrier

La taille a lieu en juillet et doit être douce pour ne pas mettre l'arbre en difficulté. Pour maintenir une forme de haie ou géométrique, ne coupez que les extrémités. Vous pouvez également retirer les petites branches qui se croisent et le bois mort. Pour ces dernières, recouvrez la plaie d'un peu de mastic.

Quand et comment récolter les baies de genièvre ?

On récolte les baies du genévrier commun en hiver. Elles arborent une couleur foncée, témoin de leur maturité. Vous pouvez les attraper unes à unes ou placer un carton sous le sujet et secouer les branches pour les faire tomber. Ensuite, faites-les sécher durant une semaine sur un papier essuie-tout, dans une pièce fraîche, aérée et sombre. Enfin, glissez les baies séchées dans un bocal ou une enveloppe. On se sert de ces fruits pour réaliser de l'alcool de genièvre ou en usage médicinal. Les baies du genévrier cade sont aussi récoltées pour réaliser une huile antiseptique et répulsive à usage vétérinaire.

Attention, certains genévriers sont toxiques comme le Juniperus sabina, ne récoltez que les baies du Juniperus communis ou du cade.

Quel est la meilleure espèce de genévrier pour faire un bonsaï ?

Les variétés naines se prêtent bien à la culture en bonsaï. C'est le cas du genévrier de Chine 'Blue Alps' doté d'un feuillage bleu-gris ou encore du Juniperus squamata 'Meyeri' arborant des feuilles bleu-vert, violacées en hiver.