Lavatère

Avec sa jolie silhouette arbustive, la lavatère nous réjouit de sa floraison exceptionnelle. Aussi appelée lavatère de Thuringe, cette belle plante n'est pas sans évoquer le charme de l'hibiscus. Découvrez comment cultiver cet arbuste au look un brin sauvage !

Lavatère
© Aleksandr Prokopenko/123RF

Quand semer les graines de lavatère ?

On sème les graines de lavatère au printemps, une fois le risque de gelées écarté. Il vous suffit alors de semer 2-3 graines tous les 50c m. Recouvrez d'une fine couche de terre et arrosez en pluie fine. Maintenez humide jusqu'à la levée, puis éclaircissez dès que les jeunes plantules ont 2-3 feuilles. Cela correspond à garder le plant le plus vigoureux parmi les 2-3 graines que vous avez semé.

Où planter une lavatère ?

La lavatère aime un sol profond, léger, fertile et drainé. La sécheresse ne la dérange pas, elle apprécie d'ailleurs les jardins de bord de mer, au même titre que la rose trémière. Privilégiez une exposition au soleil et loin des vents forts qui pourraient altérer ses tiges. Cette plante tolère le calcaire et redoute l'humidité. Si votre terrain n'est pas favorable, vous pouvez tout à fait la cultiver en pot, dans un contenant de 40 cm de diamètre minimum.

Comment planter une lavatère ?

La plantation a lieu au même moment que le semis, au printemps après les gelées. Cela correspond au mois d'avril dans la partie sud de la France et mai pour la nord.

  1. Creusez un trou de deux fois le volume de la motte.
  2. Ajoutez du compost à votre terre pour l'enrichir, si elle est trop lourde, coupez-la avec du sable.
  3. Placez la motte dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol.
  4. Rebouchez et tassez.
  5. Arrosez copieusement.
  6. Conservez un espace d'un mètre entre chaque pied, 80cm en haie.

En pot, pensez à bien installer une couche de billes d'argiles au fond, afin d'assurer un bon drainage. Remplissez ensuite votre contenant de terreau pour rosiers, il conviendra parfaitement à la lavatère.

Quel entretien pour une lavatère ?

Arrosez régulièrement après la plantation et durant le premier été. L'idée est que le substrat reste frais pour favoriser un bon enracinement. Ensuite, les apports d'eau ne sont plus nécessaires, la plante supportant même les sécheresses occasionnelles. La lavatère se développe bien dans un sol frais, n'hésitez pas à pailler le pied pour conserver l'humidité de la terre. En pot, pensez à arroser 1 à 2 fois par semaine, en prenant soin de faire un apport d'engrais une fois par mois durant la belle saison.

Comment tailler une lavatère ?

La lavatère est une plante qui pousse vite, il faut donc la tailler pour qu'elle garde une silhouette harmonieuse. La taille a lieu en fin d'hiver, début de printemps. C'est très simple, il suffit de rabattre la touffe à 10-15 cm de haut. Si certaines tiges sont mortes, retirez-les complètement. Cela semble drastique, mais ne vous inquiétez pas, la lavatère va rapidement produire de nouvelles tiges vigoureuses. Cette taille sévère est indispensable au développement de la plante.

Comment faire des boutures de lavatère ?

La bouture de la lavatère est réalisée en août.

  1. Coupez l'extrémité d'une tige non fleurie de 15 cm, elle doit être encore souple (= semi-aoûtée)
  2. Retirez les feuilles sur toute la moitié inférieure
  3. Enterrez cette tige dans un mélange de terreau et de sable dans une caissette
  4. Arrosez en pluie fine, maintenez humide et conservez à l'ombre
  5. Un à deux mois après la plantation en caissette, repiquez en godet individuel
  6. Hivernez à l'abri du gel dans une pièce fraîche, tout en arrosant régulièrement afin que le substrat reste frais
  7. Au printemps suivant, repiquez en pleine terre.

Maladies de la lavatère

La lavatère est parfois sujette à la rouille. Cette dernière est due à un mauvais emplacement, souvent trop humide. En prévention, pensez à bien installer votre plante à un endroit ensoleillé et dans un substrat drainé. Évitez de trop serrer les pieds, pour ne pas créer de zones humides. Attention également à ne pas arroser le feuillage mais seulement le pied. Si votre lavatère est déjà touchée, coupez et brûlez les parties atteintes. Ensuite, traitez à la bouillie bordelaise avec parcimonie.

Variétés de lavatère

  • Lavatera x clementii 'Barnsley' : fleurs rose clair avec un cœur rose plus soutenu
  • Lavatera x clementii 'Burgundy Wine' : fleurs rose foncé presque rouge
  • Chamallow® : ses fleurs striées arborent la même teinte que le bonbon éponyme
  • Blue Bird® : ses pétales violet clair sont striés de violet plus foncé
  • Lavatera 'White Angel' : comme son nom l'indique, cette variété déploie des fleurs blanches éclatantes