Perovskia

Le perovskia, surnommé sauge de Sibérie ou lavande d'Afghanistan, est un arbuste à la silhouette sauvage connu pour sa longue floraison estivale. Sa ressemblance avec la lavande et sa résistance à la sécheresse en font un allié de choix pour les jardiniers du week-end. Il viendra agrémenter un massif ou une bordure avec ses feuilles à la douce odeur de sauge.

Perovskia
© loflo/123RF

Quand et comment planter des perovskias ?

Le perovskia est un allié des jardiniers débutants ou du week-end. Cet arbuste ne craint rien : ni la sécheresse, ni le vent, ni la pollution ni les embruns. Il résiste aux maladies et aux parasites.

  • Plantez-le au printemps, idéalement au mois de mars ou d'avril. Si le climat le permet, vous pouvez également le planter à l'automne, après les chaleurs estivales.
  • Le perovskia s'adapte à tout type de sols mais préfère les sols bien drainés et pas trop riches. Vous pouvez ajouter du sable et du gravier au moment de la plantation.
  • La sauge de Sibérie apprécie le soleil, préférez une exposition sans ombre. Il pourra s'adapter à la mi-ombre mais sera moins dense et moins résistant également.
  • Espacez les pieds de 50 cm.
  • N'arrosez pas trop cet arbuste : les tiges pourrissent facilement, il supporte très bien la sécheresse, voire l'apprécie ! N'apportez aucun engrais, il demande peu d'entretien.
  • Une fois enraciné, vous pouvez oublier votre sauge de Sibérie... ou presque. Il ne restera qu'à tailler l'arbuste à la fin de l'hiver.

Comment tailler les perovskias ?

  • A la fin de l'hiver, taillez les branches à 20 ou 30 cm du sol pour faciliter la reprise aux beaux jours.
  • Supprimez totalement les vieilles branches et aérez le cœur de l'arbuste.
  • Vous pouvez également, lorsque de nouvelles pousses apparaissent au printemps, les pincer. Cela permettra à votre perovskia d'obtenir un port plus rigide.

Comment faire des boutures de perovskia ?

Les boutures de perovskia s'effectuent au printemps ou à la fin de l'été.

  1. Sélectionnez des rameaux de l'année non fleuris.
  2. Prélevez 10 à 15 cm de longueur en taillant juste au-dessus d'une feuille.
  3. Supprimez les feuilles de la branche, n'en laissez que quelques-unes, idéalement un tiers.
  4. Repiquez directement le rameau dans un mélange de terreau et de sable.
  5. Placez-le à la lumière mais sans soleil direct.
  6. Maintenez-le humide mais sans l'inonder.
  7. Un mois après, rempotez, puis placez-le en terre au printemps suivant.

Quelles plantes associer au perovskia ?

Le perovskia remplace facilement la lavande dans les régions froides, il en a la forme et la couleur. Les variétés les plus hautes pourront être placées en fond de massif pour un relief vaporeux.  Les variétés plus petites formeront un tapis et des plates-bandes, par exemple en bordure.

  • Pour un effet sauvage : associez du phornimium doré ou des graminées.
  • Pour un ensemble parfumé / aromatique : plantez le perovskia à côté de sauge, de verveine ou de romarin, pour le plus grand plaisir de vos narines. Attention, les feuille de la sauge de Sibérie bien que très parfumées ne sont pas comestibles !
  • Pour un décor romantique : choisissez des rosiers jaunes ou roses, des lavatères, des auras ou des alliums.
  • Pour un tapis fleuri : le perovskia peut se marier à des échinantes ou des asters.
  • Pour éviter d'arroser : formez un ensemble avec d'autres plantes qui ont peu besoin d'eau comme les santolines ou les immortelles.

Variétés de perovskias

Il existe sept espèces de perovskias, originaires d'Asie mineure et de l'Himalaya. 

  • Perovskia atriplicifolia est l'espèce la plus cultivée avec différentes variétés : Perovskia atriplicifolia 'blue spire' (la plus connue et la plus courante, avec ses feuilles très découpées et ses fleurs plus grandes que celles des autres espèces) ; Perovskia atriplicifolia 'little spire' (sa hauteur ne dépassant pas 80 cm, cette variété a une forme compacte de taille intermédiaire qui peut convenir aussi bien en pot qu'en bordure) ; Perovskia atriplicifolia 'lacey blue' (variété naine ne dépassant pas 50 cm, idéale à cultiver en pot). 
  • Perovskia abrotanoides : cette espèce originaire du Turkménistan actuel et de la région du Cachemire est moins cultivée sous nos latitudes mais il arrive de croiser certains de ces cultivars comme le 'filigrane' ou l'argenté 'silberstauch'. 
  • Perovskia botschantzevii Kovalevsk. & Kochk : c'est l'espèce de perovskia découverte la plus récemment, dans les années 1980 dans l'ex-URSS vers l'actuel Kazakhstan. Dans la même décennie, les botanistes ont découvert le Perovskia pamirica dans les montagnes du Pamir. Ces espèces ne sont pas cultivées en France.