Loropetalum

Le loropétale de Chine (Loropetalum chinense), issu de la même famille que les hamamélis, présente une floraison des plus originales. A foison peut-on dire avec des fleurs qui font le spectacle en plein hiver avec leurs formes en rubans très fins. Des couleurs étonnantes et un feuillage touffu aux tons noirs à verts en passant par pourpre. Facile à cultiver, tolérant, le loropetalum est un arbuste persistant idéal.

Loropetalum
© Simona Pavan/123RF

Quand et comment planter un loropétale ?

La plantation d'un loropetalum se fait idéalement en automne, voire au tout début du printemps si c'est en pot, après les périodes de gel. La terre, que vous mettiez votre loropétale de Chine en pleine terre ou en pot, doit être humifère, sans calcaire et bien drainée :

  1. Immergez la motte dans un sceau quelques instants ;
  2. Faites un trou assez large ;
  3. Déposez des graviers ou des billes d'argile, voire du sable ;
  4. Ajoutez un peu de compost pour assurer la richesse des sols ;
  5. Déposez votre arbuste et couvrez-le de terre en tassant bien ;
  6. Arrosez généreusement.

Si votre loropetalum est en pleine terre, mettre en place un paillage sera bénéfique à plusieurs titres :

  • Maintien d'une certaine fraîcheur en été ;
  • Protection contre le froid en hiver.

A ce titre, sachez que l'arbuste asiatique est peu résistant face à des températures trop basses. Au-delà de -5 °C, si votre arbuste est encore jeune surtout, mieux vaut le protéger comme il se doit grâce aux techniques de paillage et aux voiles d'hivernage.

Quelle exposition pour un loropetalum ?

Appréciant le soleil, l'arbuste peut tout à fait y être exposé, notamment en hiver. Attention malgré tout aux grosses chaleurs : l'exposition parfaite sera donc ensoleillée et teintée d'ombre à certaines heures de la journée : c'est une donnée importante à respecter pour assurer son épanouissement.

Comment entretenir un loropetalum ?

Plutôt facile à entretenir, le loropetalum s'adapte bien à toutes les conditions de culture. Il suffit donc de retirer les fleurs fanées et les tiges abîmées. L'arrosage est un autre point important en plus de l'exposition. Le terreau de votre arbuste doit rester frais, notamment lors de la période de croissance et des beaux jours. Cela conduit à un arrosage régulier, de préférence en soirée l'été et en journée durant l'hiver. L'arrosage hivernal ne vaut que si cela ne gèle pas et que la motte montre des signes de sécheresse.

Comment bouturer un loropetalum ?

Pour réaliser la bouture de votre loropétale de Chine, au début du printemps :

  1. Choisissez de jeunes rameaux de 15 cm environ ;
  2. Retirez les feuilles de la base ;
  3. Préparez un pot en déposant un élément drainant (argile, sable, graviers), du terreau et du compost ;
  4. Positionnez vos boutures dans le pot (jusqu'aux 2/3) en les laissant à distance ;
  5. Mettez vos boutures à l'ombre, idéalement en serre ;
  6. Repiquez vos plants à la fin du printemps.

Maladies du loropetalum

L'arbuste persistant résiste assez bien aux attaques de parasites et aux maladies. Il se peut qu'une maladie l'embête malgré tout : la gale de l'olivier. Il s'agit de tumeurs qui s'attaquent aux rameaux. Cela reste des cas à part.. Il faut néanmoins veiller à avoir une terre peu calcaire car cela risque d'entraîner une chlorose du feuillage. En ajoutant de la tourbe, vous réduirez le taux de pH du sol. Un sol trop humide peut aussi faire pourrir les racines et donc faire mourir votre loropetalum.

Variétés de loropétale

  • Le lorepetalum chinense Black Pearl fait partie de mes favoris. Avec un feuillage foisonnant noir ou pourpre sombre, il devient magistral quand la floraison arrive : le rouge est écarlate, ce qui crée un décalage vraiment magnifique ;
  • Le lorepetalum chinense Rubra est habillé de fleurs rose vif tirant sur le fuchsia ;
  • Le loropetalum chinense Pipa's Red est serti de fleurs rouges très odorantes ;
  • Le lorepetalum chinense Zhuzhou Fuchsia présente des fleurs aux tons rose fuchsia mises en valeur par un feuillage pourpre foncé qui a la particularité de se développer vers le haut ;
  • Le lorepetalum chinense Rubrum possède une floraison également rose à fuchsia bien vive et tout aussi odorante ;
  • Le lorepetalum chinense Burgundy cumule, quant à lui, une floraison rose à fuchsia mais claire ;
  • Le lorepetalum chinense Ever Red vous séduira avec ses feuilles rouge framboise ;
  • Le lorepetalum chinense Snow Muffin porte bien son nom puisqu'il est vêtu de fleurs blanches et d'un port assez compact ;
  • Le lorepetalum chinense Ming Dynasty porte de jolies fleurs violettes ;
  • Le lorepetalum chinense Fire Dance est très élégant avec son rose vif et son feuillage pourpre ;
  • Le lorepetalum chinense Fireglow oscille entre le rouge clair et le rose vif pour ses fleurs ;
  • Le lorepetalum chinense Garnet Fire ne laisse planer aucun doute sur ses tons rouges sublimes.