Piéris

Le nom du piéris (également appelé Andromède du Japon) fait référence à la mythologie grecque, les Piérides étant des muses. Laissez-vous inspirer au jardin par cet arbuste très résistant, apprécié pour la métamorphose de son feuillage tout au long de l'année.

Piéris
© Artem Stepanov/123RF

Quand et comment planter des piéris ?

Le piéris se plante de préférence en automne s'il ne gèle pas. Il est également possible de le mettre en terre au printemps, il faudra en revanche l'arroser très régulièrement pour favoriser l'enracinement. Choisissez un terrain acide, bien drainé, à l'abri du vent et exposé préférablement en mi-ombre.

Plantation du piéris en pleine terre

  1. Creusez un trou peu profond comme pour toute plante de bruyère mais assez large.
  2. Mélangez de la terre de bruyère et du terreau.
  3. Ajoutez un paillis.
  4. Arrosez abondamment la première année.

Plantation du piéris en pot

  1. Percez le pot et ajoutez des billes d'argile au fond.
  2. Utilisez uniquement de la terre de bruyère.
  3. Paillez et arrosez la surface dès que la terre est sèche.

Quel entretien pour un piéris ?

Attention : toutes les parties de la plante sont toxiques à l'ingestion. Évitez le contact de la plante avec les enfants et les animaux domestiques.

De façon générale, enlevez les fleurs fanées au fur et à mesure pour favoriser la repousse de nouvelles fleurs. Arrosez abondamment la première année, de préférence avec de l'eau non calcaire ou de l'eau de pluie.

Entretien d'un piéris en pleine terre

Les années suivantes, en pleine terre, l'arrosage est moins nécessaire en dehors de l'été. Apportez de l'eau en cas de sécheresse. Installez une couche épaisse de paillis en automne, composée d'écorce de pin et de feuilles mortes. Si vous résidez dans une région froide, installez un voile d'hivernage.

Entretien d'un piéris en pot

Apportez de l'eau une à deux fois par semaine en été. En hiver, placez votre pot au plus près de votre habitation ou rentrez-le dans une pièce sans chauffage en cas de grand froid. Rempotez tous les 2 à 3 ans selon le développement. Surfacez les années sans rempotage.

Quel engrais pour Pieris japonica ?

Vous pouvez utiliser un engrais pour les plantes de terre de bruyère. Il est également possible d'apporter du compost bien décomposé au début de l'automne pour votre piéris en pleine terre. En pot, vous pouvez varier l'apport d'engrais et ajouter également de l'engrais pour plantes fleuries d'avril à août.

Quand et comment tailler le Pieris ?

La taille n'est pas indispensable grâce au port compact du piéris et à sa croissance relativement lente. A la fin de l'hiver, ôtez les rameaux abîmés ou secs. S'il prend trop d'ampleur, taillez après la floraison pour qu'il retrouve un aspect dense et qu'il ne devienne pas trop haut. Appliquez du mastic sur les plaies notamment au niveau du collet pour le préserver de l'attaque de phytophthora.

Comment faire des boutures de Pieris ?

Les boutures s'effectuent à la fin de l'été :

  1. Sélectionnez des tiges de 10 à 15 cm.
  2. Supprimez toutes les feuilles du bas et n'en laissez que quelques-unes à l'extrémité de la tige.
  3. Laissez tremper dans une hormone de bouturage.
  4. Enfoncez la tige dans un mélange de terre de bruyère et de terreau.
  5. Gardez la plantation humide, à l'étouffée.
  6. Installez le pot dans un endroit lumineux mais sans soleil direct.
  7. Replantez au printemps suivant.

Comment se débarrasser du tigre du Pieris ?

Le tigre est un insecte piqueur suceur apparu en France dans les années 1970. Avant toute chose, identifiez bien l'insecte : le tigre mesure entre 3 et 4 mm, son corps est noirâtre et ses ailes tachées de blanc. Il passe l'hiver sous l'écorce ou sous des amas de feuilles et apparaît au printemps sous les feuilles dont il se nourrit. C'est à ce moment que les feuilles se décolorent et chutent.

  • Traitement préventif : en hiver, enduisez le tronc avec du lait de chaux. Ramassez et brûlez tous les débris végétaux et toutes les feuilles sous les arbres. Au printemps, vous pouvez appliquer un traitement biologique à base de nématodes sur le tronc.
  • Traitement curatif : en été, vous pouvez utiliser une solution à  base de macération de tabac ou mélanger 2 cuillères de savon noir liquide avec 2 cuillères d'huile de colza et 2 cuillères d'alcool, vous diluerez ce mélange avec un peu d'eau. Badigeonnez toute la plante. L'opération est à renouveler tous les dix jours.

Si ces méthodes ne fonctionnent pas, vous pouvez ajouter aux nématodes des œufs de chrysopes, des petits insectes dont les larves dévorent les tigres.

Maladie du piéris

Le piéris est un arbuste bien résistant. Néanmoins, ces maladies peuvent l'affecter :

  • Phytophthora cinnamoni : s'il y a trop d'humidité, ce champignon entraîne le pourrissement des racines. Les feuilles sont atteintes de brûlures, perdent leur couleur et sèchent. Sans traitement la plante meurt.
  • Chlorose : si le sol est trop calcaire, la photosynthèse ne peut se faire. Cela entraîne l'arrêt du développement du pieris. Les feuilles jaunissent, rendant les nervures vertes très apparentes.
  • Autres maladies cryptogamiques : des taches sur les feuilles peuvent apparaître en raison de champignons ou parasites.

Variétés de piéris

Parmi les espèces de pieris, le Pieris japonica a pour principale caractéristique un feuillage persistant avec des teintes changeantes au fil des saisons. C'est l'espèce la plus recherchée et la plus commercialisée et ses variétés sont nombreuses. Parmi elles, nous trouvons :

  • Pieris japonica 'Forest Flame' : une variété hybride parmi les plus connues : le feuillage fin passe par différentes teintes au cours des saisons, de rouge vif à rose corail puis vert en été. Ses fleurs nombreuses évoquent le muguet. Cette variété à grand développement a un port dense et dressé.
  • Pieris japonica 'Variegata' : les feuilles étroites, pointues, bordées de blanc ont de jeunes pousses rose cuivré. Ses inflorescences se présentent sous la forme de longues grappes pendantes.
  • Pieris 'Little Heath green' : cette variété naine convient pour les petits jardins. Son port prend peu de place et son feuillage est rose. Les jeunes pousses sont rose orangé.
  • Pieris japonica 'Débutante' :  ses fleurs blanches abondantes au printemps sont mises en valeur par un feuillage vert foncé à reflets bleus.
  • Pieris japonica 'Katsura ': un festival de couleurs particulièrement décoratif embellira votre petit jardin. Cette espèce naine présente un feuillage rose au printemps, qui devient ensuite rouge puis vert brillant .Les fleurs parfumées ressemblent à de petites clochettes.
  • Pieris japonica Valley Valentine' : sa floraison rose rougeâtre en clochettes retombantes, avec des bourgeons rouges est spectaculaire car la couleur rouge est rare. Les fleurs précoces recouvrent presque totalement la plante.