Les nématodes : auxiliaires bénéfiques ou parasites du jardin ?

Ami ou ennemi ? Certaines espèces de nématodes sont des auxiliaires au jardin, alors que d'autres sont des nuisibles. On fait le point !

Les nématodes : auxiliaires bénéfiques ou parasites du jardin ?
© Olga Rudneva/123RF

Qu'est ce qu'un nématode ?

Les nématodes sont des petits vers ronds microscopiques qui vivent dans la terre ou dans l'eau. Il en existe de deux sortes :

  • les nématodes auxiliaires, qui permettent de lutter contre de multiples nuisibles dans le jardin ;
  • Les nématodes nuisibles, vecteurs de maladies, qui infectent les racines des végétaux.

Les nématodes auxiliaires, bénéfiques au jardin

Ces nématodes n'ont pas besoin d'hôtes pour vivre, ce ne sont pas des parasites. Ils sont entomophages, c'est-à-dire qu'ils se nourrissent d'insectes. Ce sont les prédateurs de nombreux nuisibles au jardin tels que : les limaces, les courtilières, les taupins, les termites, les doryphores, les chenilles et les larves de tipule, de hanneton ou du charançon rouge. On les utilise comme la coccinelle pour les pucerons, en les déposant sur les plantes attaquées. Ainsi, ils protègent les plantes telles que les palmiers et les dattiers, souvent les cibles des charançons.

Où acheter des nématodes auxiliaires ?

En jardinerie ou sur internet. La plupart des produits ont des usages spécifiques pour des nuisibles en particulier. Il faut donc bien identifier quel nuisible vous visez avant de faire votre choix.

Comment se débarrasser des nématodes parasites ?

Les nématodes parasites se nourrissent des racines des légumes et véhiculent leurs maladies. Il n'y a pas de remède miracle, seulement des solutions de prévention. L'une des plus courantes est de planter de l'œillet d'Inde à proximité de vos légumes. La forte odeur dégagée par ses racines fait fuir le nématode. L'ail et l'oignon sont aussi des répulsifs naturels contre ce parasite. Pensez à faire des rotations entre vos cultures, afin de ne pas laisser l'hôte au même endroit. À ce moment-là, enlevez bien les racines et les débris dans la terre, pour enlever la source de nourriture des nématodes.

Comment reconnaître une plante infestée par les nématodes nuisibles ?

Si sa silhouette est fébrile, que ses feuilles jaunissent et que les tiges sont tombantes, c'est que votre plante a un problème. Pour être sûr qu'il s'agit bien des nématodes, il faut inspecter les racines ! Si elles sont ponctuées de petites boules, et qu'en réaction, plein de petites racines se forment, c'est qu'il s'agit des nématodes.

Parasites et maladies