Bromélia

La famille des broméliacées regroupe des centaines d'espèces de plantes tropicales aux couleurs vives et variées. L'ananas est la plus connue, mais il existe de nombreuses autres espèces comme le guzmania, le tillandsia ou l'aechmea. Elles viendront apporter à votre intérieur ou à votre véranda une touche exotique, avec leur inflorescence originale et graphique de longue tenue.

Bromélia
© Phanompai Adjunda/123RF

On trouve souvent dans le commerce des plantes appelées "bromélias" qui sont en réalité d'un genre voisin. Cette appellation n'est pas exacte sur le plan scientifique. Le bromélia existe bel et bien dans son milieu naturel en Amérique du Sud mais il ne se trouve pas à la vente. Les plantes de cette famille les plus vendues sont le guzmania, l'ananas, le vriesea ou encore le tillandsia. Toutes font partie de la grande famille des broméliacées, toutes ont un feuillage disposé en rosette, une inflorescence colorée et originale et sont faciles d'entretien

Entretenir le bromelia

Les broméliacées pourront trouver une place de choix dans une véranda ou une serre, sinon il faudra les placer en intérieur pour les préserver du froid. A la fin du printemps, quand les températures grimpent au-dessus de 15 °C, vous pouvez sortir vos broméliacées en les habituant progressivement au changement de température.

Plantez-les dans une terre légère et bien drainée, un terreau pour orchidée peut convenir.

Originaires de milieux tropicaux et humides, les broméliacées se plairont dans des pièces comme la cuisine ou la salle de bain. Vaporisez la plante régulièrement en hiver quand le chauffage est allumé car les broméliacées n'aiment pas les atmosphères trop sèches. Elles ont besoin de beaucoup de lumière pour se développer mais ne doivent pas être exposées au soleil direct.

Vous pouvez apporter un engrais pour orchidées une fois par mois.

Comment arroser le bromélia ?

Arrosez régulièrement vos broméliacées. Vous pouvez mettre un peu d'eau directement au cœur de la rosette mais ne la laissez pas stagner, elle pourrait faire pourrir la plante. En été, vous pouvez bassiner votre broméliacée de temps en temps. Utilisez de l'eau non calcaire, à la même température que celle de la pièce dans laquelle se trouve votre broméliacée. 

Quand et comment couper la fleur du bromélia ?

La fleur des broméliacées tient en général plusieurs mois. Ne l'enlevez pas tout de suite, attendez l'apparition de rejets pour couper la fleur fanée

Comment faire refleurir le bromélia ?

Les broméliacées ne fleurissent qu'une fois mais elles forment un rejet qui permettra à une nouvelle plante de pousser et de fleurir à son tour.,Conservez un ou deux rejets suffisamment développés et placez-les dans un nouveau pot. Repiquez-les dans un mélange de terreau et de substrat pour plantes épiphytes ou dans un terreau pour orchidées.

Certains rejets peuvent mettre plusieurs années avant de fleurir à nouveau. Vous pouvez accélérer la floraison de votre broméliacée en l'enveloppant d'un sac plastique transparent et en y plaçant une pomme.

Bouture de bromélia : comment faire ?

Les broméliacées se multiplient grâce à leurs rejets de remplacement. Attendez que les nouveaux rejets aient le temps de s'enraciner, détachez-les et repiquez-les dans un terreau léger.

Variétés de broméliacées

Voici les espèces de broméliacées les plus courantes :

  • Guzmania : son feuillage est vert tendre, cette plante peut atteindre 20 cm à 60 cm de hauteur selon les espèces. Son inflorescence est très colorée, jaune, rouge ou rose. Elle a besoin de lumière mais ne doit pas être placée directement au soleil. La plupart des variétés de Guzmania sont épiphytes, c'est-à-dire qu'elles poussent en hauteur accrochées dans les arbres. Elles n'ont pas besoin d'une terre trop riche.
  • Vriesea : son inflorescence aux couleurs vives forme un long épi dressé et coloré. Ses feuilles sont rubanées. La plante peut atteindre 50 cm à 60 cm de hauteur. Le vriesea compte plusieurs variétés aux formes diverses. Elle a besoin d'un arrosage copieux.
  • Ananas comusus : c'est la plus célèbre des broméliacées!  Les fruits de cette variété ornementale sont plus petits que l'ananas que nous avons l'habitude de déguster. C'est une plante terrestre et non épiphyte contrairement à la plupart des broméliacées, elle a donc besoin d'un terreau plus riche. Elle ne craint pas la lumière directe du soleil. Attention aux épines sur ses feuilles !
  • Aechmea fasciata : c'est la variété d'aechmea la plus cultivée. Ses feuilles sont argentées et son inflorescence souvent rose ou violette.Elle a besoin de place et peut s'étaler sur 50 cm. Elle résiste plus facilement à l'air sec des intérieurs chauffés.
  • Neoregelia : Cette broméliacée est surtout cultivée pour la couleur de son feuillage qui peut prendre des teintes pourpres ou rouge vif. Elle redoute le plein soleil et demande beaucoup d'eau.
  • Nidularium : Cette plante demande une bonne luminosité, une humidité ambiante et une température plus fraîche que les autres broméliacées. Elle craint les courants d'air.
  • Billbergia : Ses feuilles sont rubanées, ses hampes florales portent des bractées roses ou rouges, ses fleurs prennent une forme tubulaire en épis pendants. Elle peut atteindre 40 cm à 60 cm de hauteur.
  • Cryptantus : Ses feuilles sont dépourvues de tige. Elle ne dépasse pas 20 cm de hauteur et d'étalement.
  • Tillandsia : Épiphyte, cette espèce qui compte près de 700 variétés s'accroche à différents supports et a besoin de beaucoup d'humidité et de peu de terre. On surnomme les tillandsias les "filles de l'air".