Ficus ginseng (Ficus microcarpa) : entretien, rempotage, taille

Originaire d'Asie tropicale où il peut atteindre jusqu'à 30 mètres en développant plusieurs troncs, le ficus ginseng est cultivé en intérieur en Europe et sa taille ne dépasse pas 1 mètre. Belle plante décorative pourvue d'un large tronc, le ficus bonsaï - son autre appellation tant il ressemble à un bonsaï - possède un magnifique feuillage vert luisant très prononcé. Facile d'entretien, il a besoin de certaines règles d'or pour s'épanouir.

Ficus ginseng (Ficus microcarpa) : entretien, rempotage, taille
© nunataki/123RF
  • Nom scientifique : Ficus microcarpa
  • Famille : Moracées
  • Variétés : Ficus benjamina, ficus elastica, ficus carica, ficus lyrata
  • Plantation : Plantation en mars, Plantation en avril, Plantation en mai
  • Exposition : Lumineuse, sans soleil direct
  • Type de sol : Drainé
  • Utilisation : En pot
  • Feuillage : Semi-persistant, Persistant
  • Maladies, animaux nuisibles : Pucerons et cochenilles
  • Arrosage : Modéré
  • Croissance : Rapide
  • Longévité : Longue durée de vie
  • Hauteur : de 40 cm à 1 mètre
  • Symbolique : Sagesse
  • Vertus médicinales : Vertus dépolluantes

Où mettre un ficus ginseng ?

Plante décorative d'intérieur, le ficus ginseng se cultive en pot. Une température de 18 °C à 25 °C lui convient. Considérée comme une plante dépolluante, elle a sa place partout dans votre maison. En hiver, le ficus bonsaï appréciera un endroit frais autour de 15 °C. Durant les beaux jours, il peut être sorti et installé dans une zone bercée par un peu d'ombre, sans soleil direct.

Il faut en tout cas lui éviter les différences de températures trop brutales car il ne les vivra pas bien. Tout comme il vaut mieux éviter de le changer d'emplacement car il ne le vivra pas bien non plus.

Comment entretenir un ficus ginseng ?

Le ficus ginseng est vraiment simple à garder en bonne santé. Si vous respectez certaines règles, il sera très épanoui :

  • Veillez bien à garder une température stable ;
  • Evitez-lui les courants d'air ;
  • Assurez une bonne luminosité ;
  • Rempotez-le tous les deux ans en moyenne ;
  • Dépoussiérez les feuilles à l'aide d'un chiffon.

Tailler son ficus ginseng

La taille de la plante se fait plutôt sur les jeunes pousses hivernales, en mai, avant la fin du repos végétatif. En taillant, vous garantissez un joli volume à votre ficus ainsi qu'un feuillage plus épais. C'est aussi l'occasion de lui faire conserver la forme que vous souhaitez lui donner.

Arroser un ficus ginseng

L'arrosage du ficus ginseng n'est pas difficile : il est modéré mais régulier. Il suffit de l'arroser quand la terre est sèche. Un arrosage une ou deux fois par semaine suffit lors des beaux jours et cela passe à deux arrosages par mois en hiver. Évitez l'eau stagnante dans la soucoupe au risque de faire pourrir ses racines. Lors des beaux jours, si vous le sortez en extérieur, il aura besoin d'un arrosage un peu plus conséquent mais surtout aucun arrosage excessif.

L'autre caractéristique du ficus ginseng est son goût pour les ambiances humides. Vous pouvez donc brumiser son feuillage ou installer le pot au milieu de billes d'argile imbibées d'eau.

Quel engrais pour le ficus ginseng ?

Le ficus ginseng se contente d'un peu d'engrais liquide spécial plantes vertes tous les 15 jours entre le printemps et l'été et une fois par mois lors de la période hivernale.

Quand et comment pincer un ficus ginseng ?

Pincer les jeunes pousses du ficus ginseng aura pour effet de stimuler la croissance de votre plante. Faites-le durant la période de croissance et sur des pousses pourvues de 3 feuilles en pleine forme.

Quand et comment rempoter un ficus ginseng ?

En général, le rempotage de la plante se fait tous les deux à trois sans selon sa croissance, au début du printemps, idéalement en mai. Un autre signe doit vous rappeler qu'il est temps de rempoter votre ficus ginseng, quand ses racines s'enroulent autour du pain racinaire.

Si vous venez de l'acheter, vous pouvez tout à fait le rempoter sans tarder. Dans un pot percé, mélangez du terreau spécial plantes vertes à de la terre de jardin ou à de la pouzzolane, une roche d'origine volcanique, qui assure un drainage parfait. Vous pouvez aussi choisir du terreau spécial bonsaï. Pour bien rempoter votre bonsaï :

  1. Commencez d'abord par couper le fil d'ancrage qui se situe en général sous le pot de votre ficus ;
  2. Extirpez délicatement la motte en prenant soin de ne pas abîmer le pain racinaire. N'hésitez pas à vous servir d'un crochet à racines ;
  3. Retirez le terreau restant en vous aidant d'une baguette ;
  4. Profitez-en pour tailler les racines trop longues en conservant les 2/3 ;
  5. Comblez les trous de drainage à l'aide des grilles spécialement conçues par lesquelles passera le nouveau fil d'ancrage ;
  6. Déposez une fine couche de billes d'argile ou de graviers de petite taille ;
  7. Déposez ensuite une couche de terreau spécial plantes vertes ou bonsaï ;
  8. Installez votre ficus ginseng et positionnez-le à l'aide du fil d'ancrage ;
  9. Comblez avec du terreau jusqu'au collet et n'hésitez pas à utiliser la baguette afin de bien répartir le tout afin d'éviter les poches d'air ;
  10. Arrosez bien.

Comment bouturer un ficus ginseng ?

Le bouturage d'un ficus ginseng se déroule l'été. Il suffit de choisir une jeune pousse de l'année et de la couper sur une dizaine de centimètres environ. Installez votre bouture dans un substrat mêlant sable et tourbe et choisissez un emplacement bien lumineux, d'une température de 20 °C à 25 °C. Pensez à brumiser le feuillage de votre bouture de façon régulière les premières semaines. Une fois que les racines se sont bien développées, vous pouvez repiquer votre jeune plant dans un pot adapté.

Ficus ginseng qui perd ses feuilles : pourquoi, que faire ?

Si votre ficus ginseng perd ses feuilles peu de temps après son arrivée chez vous, cela est sûrement dû au stress qu'il a subi. Il faut lui laisser le temps de prendre ses marques dans une zone ensoleillée à bonne température et il s'épanouira de nouveau.

Il peut aussi perdre ses feuilles si vous avez :

  • Trop arrosé votre plante ;
  • Oublié de lui administrer de l'engrais ;
  • Utilisé un terreau inadapté ;
  • Installé votre ficus dans un endroit manquant de lumière ;
  • Une ambiance intérieure trop sèche.

En rétablissant les règles d'or évoquées plus haut, nul doute que votre ficus bonsaï repartira du bon pied.

Plantes d'intérieur