Pincer une plante

De meilleures récoltes et des végétaux au port touffu : le pincement favorise la ramification. Découvrez pourquoi, quand et comment pincer une plante.

Pincer une plante
© Andrey Korolev/123RF

Qu'est-ce que le pincement d'une plante ?

Pincer est l'action de tailler les extrémités des tiges d'une plante. Cette opération s'effectue sur des tiges souples, c'est pourquoi on peut les sectionner directement avec les doigts, en appuyant son index contre son pouce pour former une pince et couper les tiges.

Pourquoi pincer une plante ?

  • Pour avoir plus de fruits et de légumes : pour cela, supprimez les extrémités des tiges qui sont dotées uniquement de feuilles. Grâce à cela, davantage de sève ira au développement des fruits et la plante ne s'épuisera pas à créer et entretenir des feuilles.
  • Pour avoir plus de tiges, de feuilles et de fleurs : plutôt que de laisser la plante pousser vers le haut, le pincement ralentit cette ascension en faveur du développement des tiges latérales. En effet, en supprimant l'extrémité de la tige, plusieurs nouvelles tiges vont apparaître, synonymes de nouvelles feuilles et fleurs. La silhouette de la plante est alors plus compacte et touffue.

Quand et comment pincer ?

On pince pendant la période de végétation, du printemps à l'été. Le pincement est réalisé soit avec les doigts, si la tige est herbacée et souple, soit avec un outil si elle est ligneuse. Il suffit de supprimer l'extrémité de la tige, en coupant en biais, pour que l'eau ne stagne pas sur la partie sectionnée. Pour les vivaces, supprimez un tiers de la hauteur de la tige. 

Quelle est la différence entre pincer et rabattre ?

Lorsque l'on pince, on retire seulement l'extrémité des tiges, alors que rabattre signifie couper à ras. On rabat souvent les graminées au début de l'hiver, les tiges ne font alors plus que quelques centimètres, pour mieux repartir au printemps !

Quelles plantes pincer ?

Les aromatiques, comme le basilic et la menthe. Les vivaces comme les Aster, les Fuchsia, les Verbena et les Rudbeckia. Mais aussi les plantes potagères comme les courgettes et les tomates.

Pincer des tomates

Le pincement des tomates ne permet pas d'obtenir plus de fruits mais des fruits plus calibrés, plus gros. Les tomates sont plantées aux alentours de mai. Début juillet, vous pouvez commencer à pincer ! L'objectif est de supprimer les gourmands. Les gourmands sont les tiges qui poussent au niveau de l'aisselle. Pour les discerner, vous devez déjà trouver la tige principale. Plusieurs tiges latérales partent de la principale et forment des aisselles. L'aisselle correspond au point de contact entre cette tige latérale et son support. À cet endroit, d'autres tiges poussent, tiges qu'il convient de supprimer. Les gourmands peuvent être petits ou bien très gros, mais il ne faut pas hésiter à les couper pour laisser aux autres tiges, plus de sève afin de produire de beaux fruits.