Kumquat

Petit fruitier décoratif et parfumé, le kumquat est l'ami des terrasses et des balcons. Facile de culture en pot, il offre des fruits dont on mange même la peau ! De la plantation à la récolte, découvrez comment cultiver le kumquat.

Kumquat
© mayashustov/123RF

Où pousse le kumquat ?

Le kumquat est un petit agrume qui apprécie un emplacement chaud et ensoleillé, à l'abri du vent. Il demande un sol riche, frais mais drainé et redoute le calcaire. Le Kumquat se cultive très bien pot, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur ! En termes de rusticité, il supporte des températures allant jusqu'à -10 °C, mais ses fruits gèlent dès -5 °C.

Comment planter un kumquat ?

Dans la plupart des régions, il est conseillé de cultiver le kumquat en pot, pour le protéger des rigueurs de l'hiver.

  1. Choisissez un pot légèrement plus grand que son contenant actuel
  2. Garnissez le fond d'une couche de billes d'argile
  3. Recouvrez d'un terreau pour agrumes enrichi d'une pelletée de compost
  4. Placez le sujet dans le pot, de manière à ce que le collet arrive juste en-dessous du haut du pot
  5. Comblez les vides avec le substrat, tassez et arrosez

Comment entretenir un kumquat ?

Pendant toute la période de végétation, de mars à octobre, maintenez un substrat frais avec des arrosages réguliers. Arrosez sans détremper la terre et en prenant soin de vider la soucoupe. En pot, faites également des apports d'engrais pour agrumes deux fois par mois. En pleine terre, une couche de compost au début du printemps suffira à lui apporter les nutriments nécessaires. Rentrez le kumquat avant les premières gelées et espacez les arrosages. En hiver, laissez la terre sécher entièrement entre deux apports d'eau. Placez votre arbuste dans une pièce fraîche et lumineuse. Pensez à rempoter votre agrume tous les 3 ans dans un contenant légèrement plus grand que le précédant.

Comment et quand tailler les kumquats ?

Il n'est pas obligatoire de tailler le kumquat. Toutefois, vous pourriez avoir besoin de rééquilibrer sa silhouette. Pour cela, vous pouvez procéder après la fructification. Coupez alors les tiges mortes, abîmées ou qui se croisent.

Récolter les fruits du kumquat

Lorsque les fruits sont mûrs, ils sont bien colorés et se détachent facilement. Elle a lieu entre novembre et mai selon les variétés. Saviez-vous que le kumquat est le seul agrume dont on déguste la peau ? Frais, confits, en glace ou en confiture, les kumquats sont de vrais délices vitaminés.

Au moment de manger votre fruit, si vous tombez sur des pépins, ne les jetez pas ! Faites des semis en les glissant dans un pot rempli d'un mélange de sable et de terreau. Maintenez seulement humide et qui sait ? Vous verrez peut-être une jeune pousse apparaître !

Mon kumquat perd ses feuilles

Il arrive que le kumquat perde ses feuilles à cause d'un stress provoqué par un déplacement. En effet, après tout un hiver passé à l'intérieur, ressortez-le progressivement en le plaçant d'abord à la mi-ombre. Le soleil brûlant d'un seul coup pourrait lui être défavorable. Ça marche aussi dans l'autre sens ! Lorsque vous le rentrez, le kumquat doit rester dans une pièce fraîche et bien lumineuse, la température ne doit pas excéder les 10 °C.

Mon kumquat a ses feuilles recroquevillées

Les feuilles recroquevillées sont souvent la conséquence d'une attaque de pucerons... Si vous les observez, pulvérisez un mélange d'eau savonneuse (10 % de savon noir liquide et 90 % d'eau).

Cet agrume est également sensible aux cochenilles farineuses. Vous remarquerez leur présence en soulevant les feuilles et en observant des amas cotonneux. Vous pouvez les retirer en utilisant un coton imbibé d'alcool à 90°.