Combava

Ce fruit étonnant est connu dans la cuisine asiatique mais aussi à l'île de la Réunion. Originaire d'une île indonésienne autrefois appelée Sumbawa (d'où est tiré son nom), le combava fait partie des agrumes les plus anciens au monde. Découvrez comment le cultiver.

Combava
© Aerawan Srichai/123RF

Quand et comment planter le combava ?

Comme tous les agrumes, le combava ne peut pas être planté dans les régions où les températures descendent en-dessous de 0 °C. C'est un arbuste tropical très frileux, qui aime la chaleur et le soleil. En France métropolitaine, il s'épanouira en extérieur uniquement sur le pourtour méditerranéen. Choisissez un emplacement lumineux, à l'abri du vent. Plantez-le au printemps ou au début de l'automne si la terre est encore chaude. Dans les régions plus froides, plantez-le en pot. Aux beaux jours, vous pourrez le sortir dans un emplacement lumineux. Il tolère mal les sols calcaires et préfère les sols fertiles et bien drainés.

Comment entretenir un combava ?

Le combava est un agrume qui apprécie une certaine humidité. Il a besoin de beaucoup d'eau, surtout les premières années en période de croissance. Vérifiez que la terre soit toujours un peu humide, sans l'inonder ni laisser d'eau stagnante.

Lorsque le froid arrive :

  • si votre combava est planté en extérieur (uniquement dans les régions où il ne gèle pas), paillez-le et placez un voile d'hivernage
  • si votre combava est en pot, rentrez le dans une pièce dont la température ne dépasse pas 10 °C. Il a besoin d'une période de repos en hiver, une véranda est un endroit idéal pour lui. A ce moment de l'année, réduisez les apports en eau et laissez la terre sécher entre deux arrosages. 

Quand les beaux jours reviennent, vous pouvez le ressortir en le laissant se réacclimater progressivement. Reprenez les arrosages réguliers et apportez-lui régulièrement un engrais spécial agrumes. 

Taillez votre combava en novembre après la récolte : supprimez le bois mort et aérez l'intérieur de la plante. 

Quand récolter le combava ?

Le combava s'utilise en cuisine, ses zestes sont très appréciés et très aromatiques. Son jus est très amer. La récolte du fruit du combava se réalise entre octobre et novembre, quand les fruits sont vert foncé. N'attendez pas qu'ils jaunissent : ils ne seront plus bons. 

Les feuilles sont également appréciées en cuisine. Cueillez-les au fur et à mesure, de mai à septembre. N'en prenez pas trop d'un coup : cela pourrait affaiblir l'arbuste. 

Combava qui perd ses feuilles : que faire ?

Le combava peut perdre ses feuilles à cause de plusieurs raisons : 

  • Un excès d'arrosage : veillez à ne jamais l'inonder et à ne pas laisser d'eau stagnante dans la soucoupe s'il est en pot. Le combava apprécie de boire beaucoup, mais n'aime pas avoir les pieds dans l'eau. 
  • Un coup de chaud : cela peut se produire en hiver, si la pièce dans laquelle il est placé est trop chaude. La température idéale pour cet arbuste en hiver est de 10 °C à 12 °C. 
  • Un parasite : vérifiez que votre combava n'héberge pas d'intrus !