Belle-de-nuit : semis, entretien, multiplication

Surnommée merveille du Pérou (Mirabilis), l'un de ses pays d'origine en Amérique du Sud, la belle-de-nuit (Mirabilis jalapa) possède une grande originalité : elle fleurit en fin de journée, dégageant de superbes odeurs depuis ses fleurs colorées en forme d'entonnoir, et finit par faner dès le lendemain. Tantôt vivace, tantôt annuelle, l'entretien de celle appelée également "Quatre heures", demeure simple et elle se plaît sous le soleil. Peu rustique, la belle-de-nuit nécessite des soins particuliers une fois l'hiver venu.

Belle-de-nuit : semis, entretien, multiplication
© spring75/123RF
  • Nom scientifique : Mirabilis jalapa
  • Famille : Nyctaginacées
  • Variétés : Mirabilis Limelight, Mirabilis Longiflora, Mirabilis Broken Colors
  • Couleur des fleurs : Fleurs jaunes, Fleurs orange, Fleurs roses, Fleurs rouges, Fleurs blanches, Fleurs violettes
  • Plantation : Plantation en mars, Plantation en avril, Plantation en mai
  • Exposition : Soleil
  • Type de sol : Humus, drainé
  • Utilisation : En jardinière, En pot, En bac, Dans la pelouse, Isolé
  • Floraison : Floraison en juin, Floraison en juillet, Floraison en août, Floraison en septembre, Floraison en octobre
  • Feuillage : Caduc
  • Maladies, animaux nuisibles : Limaces, pucerons, araignées rouges
  • Arrosage : Rapide
  • Croissance : Croissance
  • Longévité : Vivace, annuelle
  • Hauteur : 1 mètre environ
  • Symbolique : Pudeur, réserve, timidité
  • Vertus médicinales : anti-inflammatoires, antibactériennes, antispasmodiques, diurétiques, laxatives

Quand et comment semer des belles-de-nuit ?

Le semis de la belle-de-nuit peut être effectué soit en godets, soit en pleine terre. En godets, vous pouvez effectuer le semis dès le mois de février à condition de les mettre sous abri. Si vous souhaitez semer les graines en pleine terre, attendez le mois de mai pour plus de prudence. Avant de semer vos graines, pensez à les maintenir deux jours dans l'eau tiède afin de les faire germer car elles ont une enveloppe assez solide.

Semis des belles-de-nuit en godets

  1. Réalisez un substrat drainant, léger et profond en mélangeant du terreau spécial semis à du sable de rivière ;
  2. Humidifiez votre préparation ;
  3. Déposez-y les graines ;
  4. Recouvrez-les d'un peu de terreau ;
  5. Conservez vos godets dans une ambiance humide pour optimiser la venue des racines.

Semis des belles-de-nuit en pleine terre

  1. Utilisez le même type de substrat en le travaillant avec la terre du jardin ;
  2. Aplatissez un peu le sol et arrosez pour amplifier l'humidité ;
  3. Déposez vos graines en leur laissant de l'espace ;
  4. Mettez juste un peu de terreau par-dessus et arrosez.

Où planter les belles-de-nuit ?

La merveille du Pérou aime les zones ensoleillées. Etant donné qu'elle ouvre ses fleurs à la fin de la journée, la planter à l'Est vous permettra d'en profiter plus vite. Contre un mur, le long d'une haie, en bordure, en pot sur votre terrasse ou dans la pelouse, la belle-de-nuit s'adapte à toutes les situations.

La plantation en pot nécessite un grand volume, avec tout d'abord une couche de drainage dans le fond de type billes d'argile ou graviers, puis du terreau spécial plantes fleuries ou de la terre de bruyère. Vous pouvez ajouter de la terre de jardin à votre mélange.

Quel entretien pour la belle-de-nuit ?

La belle-de-nuit est assez simple à entretenir.

Arrosage

Il vous suffit de lui assurer un arrosage estival à raison d'une fois par semaine si elle est en plantée en pleine terre de façon à laisser à sa longue racine allongée le soin de bien se développer en profondeur (d'où l'importance d'un sol profond). L'arrosage est plus important si elle évolue en pot, deux fois par semaine en moyenne, en évitant autant les excès d'eau et que les sols trop secs. Le mieux est d'attendre le séchage du terreau sur le dessus puis d'arroser de façon toujours régulière sans attendre le flétrissement de ses fleurs.

Fertilisation

Vous pouvez administrer à vos merveilles du Pérou un engrais organique dès le début du printemps.

Taille

Il n'est pas nécessaire de procéder à la taille de cette plante. Pensez juste à supprimer les fleurs fanées afin de laisser la place à de nouvelles.

Que faire de la belle-de-nuit en hiver ?

Si vous vivez dans une région au climat rude, vous devrez rentrer vos belles-de-nuit durant l'hiver en attendant de les replanter ou à les ressortir après les dernières gelées. Dans les régions douces, elles peuvent éventuellement rester dehors mais réalisez un paillage efficace afin de protéger leurs racines.

Comment bouturer la belle-de-nuit ?

Vous pouvez réaliser des boutures de votre belle-de-nuit au mois d'août en récupérant une tige de 5 à 10 cm, dépourvue de feuilles en bas, en la plongeant, après l'avoir coupée soigneusement, dans l'eau. Vous devrez changer l'eau régulièrement. Les racines verront le jour quelques semaines plus tard, moment où vous pourrez repiquer votre tige dans un pot à mettre sous abri.

Sachez que la belle-de-nuit a la capacité de se renouveler par elle-même, simplement grâce à ses graines se semant dans le sol en retombant. C'est une façon fort simple et rapide de multiplier ce spécimen décidément hors normes.

La récole des graines peut d'ailleurs se faire dès le mois de septembre et vous pourrez les conserver dans des supports en papier dans une pièce bénéficiant d'une température située entre 5 °C et 15 °C.

Comment se débarrasser des belles de nuit ?

La merveille du Pérou se développe assez bien mais si jamais elle devenait trop envahissante à votre goût, il suffirait de retirer les plantules du sol.

Pourquoi les belles-de-nuit ne s'ouvrent que la nuit ?

Le rythme de floraison des merveilles du Pérou continue de fasciner en raison de son caractère très éphémère. Elles ouvrent leurs fleur à la fin de la journée, en fonction de l'humidité et de la température, mais en général quand une baisse de luminosité survient. A partir de ce moment, elle s'ouvre rapidement et croît donc de façon accélérée sur un temps très court. Cette croissance se fait aussi avec des parois cellulaires de la fleur qui sont plus frêles, ce qui explique qu'elle fane dès le lendemain matin, ses cellules mourant dans la foulée : on parle de mort cellulaire programmée ou de de sénescence programmée.

Toxicité de la belle de nuit

La belle-de-nuit est une plante toxique si elle est ingérée. 

Fleurs