Comment faire durer ses vêtements ? Conseils d'entretien

Pour prolonger la vie de ses vêtements, il faut savoir les entretenir. Voici nos conseils pour qu'ils restent impeccables le plus longtemps possible.

Comment faire durer ses vêtements ? Conseils d'entretien
© Steamery

Si vous avez l'habitude de jeter vos vêtements sur le sol de votre chambre au moment de vous mettre au lit et que vous lavez vos habits à chaque fois que vous les portez, il est temps de changer vos habitudes. Parce qu'en plus d'être peu écologiques, ces pratiques abîment vos pièces préférées. C'est du moins ce qu'affirme Frej Lewenhaupt, cofondateur de Steamery aux côtés de Martin Lingner et Petra Ringström. Depuis 2014, les trois entrepreneurs essayent de démocratiser un entretien facile et ludique des vêtements grâce à une gamme de produits au design léché. De quoi donner envie de les utiliser au quotidien. Frej Lewenhaupt nous livre ses conseils.

entretenir-linge-fondateurs-steamery
Frej Lewenhaupt, Martin Lingner et Petra Ringström, les fondateurs de Steamery © Steamery

Comment s'occuper de son linge ?

Pour Frej Lewenhaupt, la réponse est simple : "Avec respect, parce que nos vêtements sont une partie de nous et doivent faire partie de notre futur". Mais respecter ses vêtements a différentes implications. Cela signifie acheter autant que possible des produits de qualité, les ranger soigneusement, les laver en fonction des matières qui les composent, éviter de les laisser trainer en boule dans la chambre, les conserver dans un endroit approprié…

Comment laver ses vêtements ?

Avant toute chose, Frej Lewenhaupt recommande de les laver le moins possible. "Nous avons pris l'habitude de laver nos vêtements à chaque fois qu'on les porte. Or, les nettoyer si fréquemment les détruit progressivement. Il faut donc les laver lorsqu'ils sont tachés et que l'on ne peut pas simplement nettoyer la tache, ou bien lorsqu'ils commencent à sentir mauvais". Alors, à quelle fréquence laver son jean préféré ? "Personnellement, je le lave tous les trois mois. Et je porte mes chemises trois ou quatre fois avant de les mettre à la machine", confie le fondateur de Steamery. Ensuite, pour bien laver ses vêtements, il faut se référer à l'étiquette cousue à l'intérieur de chaque habit. Les symboles qui y figurent indiquent le mode de lavage (à la main, à la machine, à sec…) et la température (à froid, 30°C, 40°C, 60°C…) à respecter. Une fois le mode de lavage déterminé, ne reste plus qu'à utiliser les produits adéquats : savon de Marseille pour laver à la main, lessive respectueuse des vêtements et de l'environnement pour la machine accompagnée d'une lingette anti-transfert de couleurs pour éviter qu'ils ne déteignent...

Comment nettoyer un vêtement qui ne se lave pas ?

Frej Lewenhaupt préfère prévenir : "Je conseille toujours de se méfier des vêtements dont l'étiquette stipule "Nettoyage à sec", parce que cela signifie qu'elles devront bénéficier d'un traitement spécial, qu'il faudra les emmener au pressing et que la marque se dédouane de toute responsabilité quant à leur entretien". Si vous vous sentez d'humeur aventureuse, vous pouvez essayer de laver la pièce à la main, de l'essorer soigneusement et de la mettre à sécher. La plupart du temps, le vêtement le supporte parfaitement.

steamer-steamery
Le steamer Cirrus No.2 de Steamery © Steamery

Comment désodoriser un vêtement sans le laver ?

Rien de plus simple : "Pour le rafraîchir, on peut utiliser un spray odorant et un produit anti-bactérie. Autre technique pour venir à bout des bactéries : le steamer, qui grâce à la vapeur qu'il dégage et à son action chauffante, a une action purifiante. Enfin, la meilleure manière de lutter contre les odeurs est de suspendre ses vêtements à l'extérieur", détaille Frej Lewenhaupt.

Quelles matières avoir dans sa garde-robe et lesquelles éviter ?

Pour Frej Lewenhaupt, la réponse est évidente : "La laine est l'une des matières les plus faciles à entretenir. En fait, les fibres de la laine, matière d'origine animale, tuent les bactéries, donc le tissu ne sent pas. La fibre la plus durable, c'est le nylon, qui est quasi impossible à trouer. Le polyester, peu cher et extrêmement résistant, est aussi beaucoup utilisé de nos jours. De son côté, le coton a une bonne longévité et est très confortable. Celles qu'il vaut mieux éviter, d'un point de vue entretien strictement, c'est la soie. C'est une étoffe très fine et très sensible. En ce qui concerne la qualité, les matières qui servent à la confection des vêtements de fast fashion sont très fragiles et s'abîment à toute vitesse". Le cachemire, lui, nécessite un entretien bien particulier : "Il faut le laver seulement quand c'est nécessaire, avec de la lessive pour cachemire ou pour laine, puis le faire sécher à plat".

Quels accessoires faciles d'utilisation acheter pour entretenir son linge ?

Si le fer à repasser est votre plus grande hantise, vous pouvez vous tourner vers le steamer. Son utilisation intuitive et son petit format en font un parfait compagnon du quotidien. Autre indispensable ; le rasoir anti-bouloche, qui permet de redonner à ses pulls préférés l'aspect des premiers jours. Les brosses et les rouleaux anti-poils sont aussi bien utiles pour nettoyer visiblement les vêtements sans les passer à la machine.

entretien-vetement-rasoir
Le rasoir anti-bouloches Pilo de Steamery © Steamery

Où stocker ses vêtements ?

Les fibres des vêtements sont sensibles et ne résistent pas bien à l'humidité. Vous voulez entreposer vos affaires d'hiver ou d'été dans la cave, le garage ou le grenier ? Vérifiez d'abord qu'il s'agit d'un lieu sain, sous peine de voir vos habits se teinter ou prendre une désagréable odeur de moisi. Pour conserver vos habits saisonniers, vous pouvez aussi acheter de grandes boîtes en plastique à glisser sous votre lit. Autre technique : empaqueter vos vêtements dans un sac sous vide.

Comment ranger ses vêtements ?

A chacun et chacune sa façon de faire pour profiter au maximum de la place dans ses tiroirs. Ce qui est sûr, c'est qu'il faut éviter de violenter les fibres de ses vêtements en entassant trop d'habits sur ses étagères ou en les laissant s'accumuler roulés en boule dans ses placards. Dans la mesure du possible, il vaut mieux suspendre les pièces délicates, robes, vestes et chemises. Les jeans, les T-shirts et les pulls, quant à eux, prennent la direction des commodes dans lesquels on n'hésite pas à glisser des sachets de lavande pour que les vêtements conservent une bonne odeur et tenir les mites à distance.

Entretien