Le gel hydroalcoolique, un risque pour nos bijoux et vêtements ?

Le gel hydroalcoolique peut-il abîmer vêtements et bijoux ? Voici tout ce qu'il faut savoir sur les effets de ce produit qui fait désormais partie de notre quotidien.

Le gel hydroalcoolique, un risque pour nos bijoux et vêtements ?
© 123RF / Goodluz

En mode, on a l'habitude d'utiliser le mot "indispensable" pour qualifier toutes les pièces qui s'imposent dans les garde-robes et sur les filles stylées. Pour une fois, c'est à l'intérieur du sac à main que se dissimule l'incontournable de la saison (et de celles à venir) : le gel hydroalcoolique. La crise sanitaire du Covid-19 a généralisé son usage, de telle sorte qu'entre le 4 mai et le 13 juillet 2020, ce produit a généré un chiffre d'affaires de 78 millions d'euros. Pour autant, on ne sait pas toujours tout sur ce produit et ses éventuelles conséquences sur nos possessions. Le gel hydroalcoolique tache-t-il ? Quelques points de précisions.

Le gel hydroalcoolique, un danger ?

Le gel hydroalcoolique est une solution le plus souvent transparente (mais pas que, Merci Handy décline le sien dans toutes les couleurs de l'arc-en-ciel), fabriquée à base d'éthanol, d'alcool propylique ou d'alcool isopropylique. Elle permet de désinfecter les mains lorsqu'il n'est pas possible d'utiliser de l'eau et du savon, dans les transports en commun ou à la pompe à essence par exemple. Outre son odeur un peu agressive, parfois dissimulée sous des arômes sucrés, sa formule abrasive peut assécher les mains. Il est donc légitime de se demander si les bijoux et les vêtements qui entrent en contact avec le gel hydroalcoolique peuvent également en souffrir. 

Utiliser au mieux le gel hydroalcoolique

Pour une utilisation optimale du gel hydroalcoolique, il convient d'en appliquer une noisette dans ses mains et de frotter jusqu'à ce que la solution soit complètement absorbée par la peau. En l'utilisant de cette façon, on évite les débordements du gel hydroalcoolique sur les manches des vêtements, par exemple, et on ne touche rien avec des doigts encore humides.

En ce qui concerne les bijoux, l'or et l'argent ne sont pas affectés par le gel hydroalcoolique. Il est néanmoins conseillé de retirer ses bagues lorsque l'on en utilise, parce qu'elles sont considérées comme de véritables nids à germes. On pense donc aussi à nettoyer fréquemment ses bijoux

Les bijoux fantaisie, quant à eux, ont plus de risque d'être endommagés par le gel hydroalcoolique, de rouiller ou de s'oxyder. On procède de la même manière que lorsqu'on se lave les mains à l'eau, on les retire et on évite tout contact avec la solution.

Tache ou pas tache ?

Il vaut mieux éviter de renverser un flacon de gel hydroalcoolique sur sa jupe préférée, le tissu pourrait être abîmé à cause de la concentration d'alcool contenue dans la solution. Plus embêtant, les taches de gel hydroalcoolique sur un sac ou des chaussures en cuir peuvent donner du fil à retordre. Certains conseillent de tamponner un bout de coton imbibé de lait démaquillant et de vinaigre blanc pour rattraper la catastrophe; dans le doute, mieux vaut se rendre chez un cordonnier, il devrait pouvoir vous aider. Mais de manière générale, quelques gouttes de gel hydroalcoolique ne devraient pas avoir de conséquences sur vos pièces favorites. A l'inverse, le gel hydroalcoolique à base d'éthanol permet parfois de sauver certains habits tachés d'encre ou de peinture. Surprenant, non ?

Entretien