Comment bien choisir et garder ses collants ?

Accessoires indispensables de l'hiver, les collants se déclinent à l'envi pour mettre au chaud et souligner les jambes. Comment bien les choisir et surtout les conserver le plus longtemps possible ? Toutes les astuces à suivre !

Comment bien choisir et garder ses collants ?
© Le Bourget

Show/chaud devant ! Opter pour la bonne paire de collants à associer à votre robe ou jupe d'hiver n'est pas toujours si facile. Voici les étapes à ne pas rater si on en croit l'expertise d'André Baile, responsable collections de la marque spécialisée Le Bourget.

1. Bien choisir sa taille de collants

Pour trouver sa taille de collants, la taille et le poids suffisent ! C'est en effet, le rapport entre ces deux mesures qui vous permettra de trouver la paire idéale. Notre experte précise : "Sur les packs, il y a une grille de taille, qui se compose en chiffre de la taille 1 à la taille 7 voire 8, pour certains collants. La taille 1 correspond aux petites silhouettes, la taille 2 ou 3 s'adresse aux femmes de stature moyenne. La taille 4 est conseillée aux femmes qui sont grandes ou aux morphologies rondes." Attention à ne pas choisir un collant trop grand qui glisserait sur la taille, ni trop petit qui aurait tendance à filer plus rapidement.

2. Comment choisir le maillage ?

L'épaisseur d'un collant se mesure en denier, les marques l'utilisent comme un indicateur d'opacité :

  • 10 à 15 deniers : il s'agit de collants fins, transparents, quasi invisibles sur la jambe plus utilisés pour le printemps et souvent dans des teintes proches de sa carnation
  • 20 deniers : des collants transparents qui peuvent être portés toute l'année pour les moins frileuses
  • 30 à 40 deniers : des collants semi-opaques qui se portent absolument avec tout et toute l'année, qu'ils soient unis ou fantaisie. "C'est la tendance du moment !" selon André Baile
  • 50 deniers : correspond à un collant opaque, c'est le denier le plus chaud et donc le plus répandu pour une saison automne-hiver, souvent unis noirs ou colorés ou avec des motifs.

Evidemment, plus les deniers sont élevés, plus le maillage est resserré et donc le collant solide. Selon l'expert, il est indispensable d'avoir un collant 50 deniers noirs et une paire 30 deniers fantaisie dans son placard.

© Le Bourget

 3. Mettre ses collants avec précaution

Quelques astuces sont bonnes à connaître pour ne pas filer vos collants au moment de les enfiler. La première chose à ne pas négliger évidemment est l'état des ongles. Il faut qu'ils soient limés à la perfection au niveau des pieds pour ne pas créer un trou au niveau de l'orteil dans la journée. Mais également du côté des mains pour éviter l'accroc à l'enfilage.

Même attention à prendre pour vos bijoux. On retire bagues et bracelets avant d'enfiler son collant, c'est plus sûr ! Conseil moins conventionnel d'André Baile : "Ne pas mettre de crème au préalable sur les jambes ou alors mettre sa crème quelques minutes avant. Il faut que la peau ait eu le temps de l'absorber."
Pour vous faire de belles jambes sans risque, prenez surtout le temps de faire le bon geste. On part de la pointe de pieds et on vient dérouler lentement le collant sur la jambe. De préférence, mettre les collants en premier avant de mettre sa robe ou sa jupe.

 4. Comment laver et ranger ses collants ?

Il ne faut pas vraiment considérer les collants comme des vêtements fragiles. Évidemment, les laver à la main reste l'idéal pour garder un maillage de qualité mais il est également possible de les mettre en machine. Pour les préserver le plus longtemps possible, un lavage doux à 30° doit être favorisé. L'expert Le Bourget conseille d'opter pour un sac de lavage en filet mais si vous n'en possédez pas une taie d'oreiller pourra faire l'affaire. 

Pour le séchage, on privilégie le naturel ! Pas de torsions, pas de sèche-linge et pas de contact direct avec le radiateur... Un étendoir classique sera parfait. Une fois secs, on les roule et on les range dans un tiroir. Un pochon peut aussi aider à protéger la maille et aider au transport. 

5. Comment réparer ses collants ?

"Stopper la maille avec du vernis à ongle transparent" conseil André Baile, si toutefois et malgré vos précautions, votre collant venait à être filé. D'autres astuces sont aussi plébiscitées par les consommatrices. Parmi elles, vaporiser de la laque pour resserrer les fibres abîmées, appliquer du blanc d’œuf pour les modèles en fibres naturelles ou encore simplement utiliser un fil et une aiguille. A vous les gambettes de rêve !

Entretien