Où donner ses vêtements ?

Le grand ménage de printemps approche ? C'est l'occasion rêvée pour donner ce que vous ne portez plus à des associations ou des magasins solidaires. Passage en revue des adresses à privilégier.

Où donner ses vêtements ?
© 123RF / nito500

Ils s'entassent dans nos placards et menacent de faire exploser nos armoires. Au fil des saisons, les vêtements s'accumulent dans les dressings et contrarient tous nos projets d'enfin mener une existence minimaliste. Heureusement, ce n'est pas irrémédiable, et surtout surtout, il existe plein de façons de faire du vide dans nos placards. Mais avant de chercher où donner nos vieux habits, il s'agit de commencer par trier les trier. Parce qu'un pantalon troué et rapiécé ne se recycle pas de la même manière qu'une robe nickel portée une ou deux fois.

Distinguer les vêtements à donner de ceux à recycler

Les associations reçoivent des kilos de dons (et c'est génial !). Elles peuvent les revendre et utiliser les bénéfices pour soutenir les causes qui leur sont chères, mais aussi les donner aux personnes qui en ont besoin. Malheureusement, une partie des vêtements qu'elles reçoivent ne sont pas exploitables. Troués, trop usés, complètement défraîchis… Ils ne peuvent pas avoir de nouvelle vie. C'est pour cette raison qu'avant de déposer de gros ballots d'habits dans les locaux d'une association, il convient de faire un véritable tri.

Sur votre lit, faites deux piles : l'une consacrée aux dons et l'autre au recyclage. À vous d'étudier la qualité du vêtement que vous vous apprêtez à donner en vous posant une question : est-ce que je pourrais encore porter ce vêtement pour sortir dans la rue ? Si la réponse est oui, il peut aller dans la pile "Don". Si la réponse est non, il n'y a aucune raison que quelqu'un d'autre que vous veuille l'acheter ou s'en vêtir. Il risque donc d'encombrer l'association plus qu'autre chose et c'est elle qui ensuite, devra le recycler. Une charge de travail supplémentaire dont elle n'a pas besoin. Vous pouvez donc directement ajouter ce vêtement à celui de la pile recyclage.

Recycler ses vêtements

Il existe près de 46 000 points de dépôts de vêtements en France. La moitié correspond aux conteneurs de l'association Le Relais, qui centralise 55% de la collecte de vêtements en France. Les vêtements recueillis dans ces bornes, s'ils ne sont pas en bon état, sont ensuite envoyés dans l'un des 14 centres de tri avec lesquels l'association travaille. Le Relais communique en toute transparence sur le devenir de ces pièces : 6% est revendu dans les boutiques Ding Fring de l'association, 55% est destiné à l'export, 10% est transformé en chiffons d'essuyage, 26% est converti en matières premières (comme des isolants). Les 3% restants constituent des déchets, qui, selon l'association, sont "en majeure partie utilisés en valorisation énergétique". Pour autant, Le Relais ne peut pas recycler tous les vêtements, comme les chaussures et la maroquinerie en mauvais état, par exemple, mais aussi les vêtements humides, moisis, ou tachés par de la peinture ou de la graisse.

Pour inciter au recyclage de vêtements, certaines marques proposent de collecter elles-mêmes les pièces dont on souhaite se séparer. C'est le cas de Jules, H&M, & Other Stories, Cyrillus, Monki, Kaporal, C&A, Zara ou encore Bonobo, qui parfois proposent en échange un bon d'achat ou des réductions à utiliser en magasin. Le site Redonner.fr entend aussi valoriser nos dons en proposant des offres spéciales auprès de marques partenaires (Noyoco, La Redoute, Cuisse de grenouille, Minorquine)  si l'on envoie une photo de soi prise au moment de déposer notre sac rempli de vêtements devant un conteneur.

Donner ses vêtements à une association

De nombreuses associations récupèrent les vêtements en bon état pour leur offrir une seconde vie. C'est le cas d'Oxfam, ONG britannique qui dispose d'une friperie à Paris, d'une à Lille et d'une autre à Strasbourg. L'ensemble des bénéfices réalisés par la vente de vêtements est ensuite utilisé pour soutenir les actions d'Oxfam : lutter contre la pauvreté, les injustices, défendre les droits des populations les plus vulnérables…

Emmaüs fonctionne sur un système de dons similaire. L'association dispose de boutiques aux quatre coins de la France, où se vendent pêle-mêle des habits, des livres, des meubles… D'autres ONG offrent vos dons aux personnes qui en ont besoin. C'est le cas du Secours Populaire ou de la Croix Rouge. Des associations font aussi des appels plus ponctuels aux dons, en fonction des saisons, de leurs réserves de vêtements, etc. Ils annoncent ces collectes sur les réseaux sociaux notamment. Vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Entretien