Cachemire : tout savoir sur les plus doux et chauds des pulls

Pièce indispensable de nos garde-robes, le pull en cachemire est notre allié tout au long de l'année. Comment laver le cachemire ? Quelle sont les secrets de cette laine ? Voici tout ce qu'il faut savoir sur cet essentiel.

Cachemire : tout savoir sur les plus doux et chauds des pulls
© Absolut Cashmere

Avec la petite robe noire, le jean denim brut et la chemise blanche, le pull en cachemire est en tête de liste des pièces à absolument avoir dans son dressing. On vous dit tout ce qu'il y a à savoir sur ce vêtement en matière naturelle à porter d'un bout à l'autre de l'année.

Le pull en cachemire, chouchou de la mode

Parmi les pièces fétiches des filles de la mode, le pull en cachemire figure en pole position. La légende dit qu'une paire de chaussettes fabriquée dans cette fibre aurait été offerte au roi du Cachemire au XIVe siècle, dévoilant au grand jour ses nombreuses qualités.

Aujourd'hui, XXL sur un jean 7/8ème, près du corps avec une jupe courte ou encore glissé sous un manteau d'homme, c'est un véritable couteau-suisse. Doux comme un agneau, à porter près du corps ou large pour un effet loose, il va avec tout. Chic et facile à adopter, le pull en cachemire a la réputation d'être une pièce de luxe. Pourtant, il se démocratise et de plus en plus de marques proposent des alternatives abordables. C'est le cas de From Future, jeune griffe lancée en 2018, mais aussi des cachemires Uniqlo ou encore Monoprix, tous disponibles en magasin à moins de 100 euros. Les amatrices de cachemire haut de gamme trouveront quant à elles leur bonheur chez Barrie, Bonnie's, Molli ou encore Alexandra Golovanoff, la marque lancée par la journaliste et personnalité de la mode éponyme en 2016. Mais aussi au sein de l'offre de pulls en cachemire Bompard, sans cesse revisitée pour coller au plus près des tendances du moment. Entre les prix luxe des maisons haut de gamme et ceux beaucoup plus abordables des enseignes, de nombreuses griffes proposent leurs créations. C'est le cas, par exemple, de Hircus, Tricot Paris, Madluv ou encore Notshy. Pour choisir son cachemire parmi cette offre infinie, il faut avoir une idée de son budget, évidemment, de la coupe, des couleurs, de la douceur et de l'épaisseur des fils du pull que l'on souhaite s'offrir.

Comment laver le cachemire

Pour laver son pull en cachemire, plusieurs solutions. Les plus précautionneuses le nettoieront à la main, à 30°C. Si notre pull blanc préféré à jauni, il est possible de raviver son éclat en insérant un peu de jus de citron ou de bicarbonate de soude dans l'eau de rinçage. Pour l'essorer, on utilise une serviette éponge avant de le sécher en l'étendant à plat.

Le cachemire peut aussi passer à la machine, avec le programme laine à froid. Il faut quand même bien veiller à protéger la pièce avec une housse pour éviter qu'elle ne s'abîme. L'essorage doit quant à lui être le plus lent possible, pas au-dessus de 600 tours. Si par malheur, le pull en cachemire rétrécit au passage à la machine, il faut le défeutrer en le plongeant pendant 4 heures dans une bassine d'eau froide avec de l'après-shampoing.

Enfin, le repassage s'effectue à l'envers, avec un fer légèrement chaud pour éviter de brûler la fibre. Pour entretenir un pull en cachemire, quelques dernières astuces sont à connaître. En cas de trou, on peut repriser la pièce à l'aide d'une aiguille fine et d'un fil de même couleur que celui du pull qui quadrillera la zone à l'aide de points horizontaux d'abord, puis verticaux afin de s'assurer un maximum de solidité. Et, pour éviter que le pull bouloche, il faut le laver fréquemment, idéalement une fois qu'il a été porté deux ou trois fois. Si malgré tout, les petites boules de laine apparaissent, on passe un coup de peigne anti-peluche dessus et le tour est joué.

Comment est fait le cachemire ?

A l'origine du tissu cachemire, une fibre naturelle, celle obtenue à partir de la toison des chèvres cachemire, originaires de la région du Cachemire et aujourd'hui élevées dans des provinces tibétaines, chinoises, iraniennes, pakistanaises ou encore indiennes. Après avoir récolté les poils des chèvres et les avoir lavés, il faut ensuite les trier à l'aide d'un peigne pour ne garder que le fin duvet. Pour que ces poils deviennent des fils, il faut ensuite les lier les uns aux autres : c'est le filage. L'épaisseur de la matière est décidée à ce moment-là, puisque le cachemire peut être composé d'un nombre de fils variable allant de 2 à 24. Un choix capital qui influera sur les caractéristiques du tissu et donc de notre futur pull. Pour donner à la matière la couleur souhaitée, il faut d'abord la blanchir, puis la teindre. Ne reste plus qu'à tricoter la pièce désirée.

Cachemire : tout savoir sur les plus doux et chauds des pulls
Cachemire : tout savoir sur les plus doux et chauds des pulls

Sommaire Pull en cachemire, tendance de fond Laver son pull en cachemire Comment est fait le cachemire Avec la petite robe noire, le jean denim brut et la chemise blanche, le pull en cachemire est en tête de liste des pièces à...