Huile anti-rides : un soin efficace pour une peau jeune naturellement

Hyper concentrées, les huiles naturelles constituent un remède efficace pour lutter contre l'apparition des signes de l'âge. Anti-oxydantes, régénérantes, raffermissantes, elles agissent là où la peau en a le plus besoin. Pour tout savoir sur ces élixirs qui boostent l'épiderme, Eva Ouahbé, naturopathe à Paris, répond à nos questions.

Huile anti-rides : un soin efficace pour une peau jeune naturellement
© Dean Drobot

Quels sont les bienfaits des huiles anti-âge ?

Les huiles naturelles contiennent des actifs puissants qui agissent en profondeur. Elles stimulent les cellules et participent à la régénération de la peau. Ces essences sont principalement issues de fleurs ou de plantes. "L'huile anti-âge est naturelle, elle est reconnue par la peau (contrairement aux formules issues de la pétrochimie) et sera donc parfaitement assimilée. Les huiles véhiculent dans l'organisme des oligo-éléments (sélénium, iode, zinc…), des acides gras (oméga 6, oméga 7, oméga 9), autant d'actifs que le corps va reconnaitre et absorber et qui sont propices à la régénération de l'épiderme," nous explique l'experte en naturalité.

A partir de quel âge peut-on appliquer des huiles anti-âge ?

Les huiles riches en vitamines, en anti-oxydants et en omégas participent à la régénération de la peau. "Dès 25 ans, le processus de kératinisation ralentit, les huiles naturelles vont alors agir en renfort et combler les carences afin de réactiver le renouvellement cellulaire. Plus on vieillit, plus ces carences sont importantes et donc plus le besoin de nourrir la peau d'actifs anti-âge est nécessaire." détaille Eva Ouhabé.  

Les meilleures huiles anti-âge végétales

Avec l'âge, les ressources de la peau diminuent. Les huiles végétales permettent de doper les cellules et de relancer le processus de kératinisation. Eva Ouhabé nous liste les huiles anti-âge végétales les plus efficaces :

  • l'huile de bourrache, riche en oméga 6.
  • l'huile de rose musquée, qui stimule la synthèse de collagène. Ses nutriments agissent sur les fibroblastes et favorisent le renouvellement cellulaire.
  • l'huile de ricin, en petite quantité, possède un pouvoir régénérant et cicatrisant.
  • l'huile de calophylle est également régénérante et cicatrisante. Elle stimule la circulation sanguine et véhicule les nutriments en profondeur.
  • l'huile d'argan est régénérante.
  • l'huile de pépins de figue de Barbarie possède un pouvoir anti-oxydant.
  • l'huile d'argousier est quant à elle riche en oméga 7 et c'est un bon anty-oxydant.

Les meilleures huiles essentielles anti-âge

Si les huiles essentielles sont très concentrées et efficaces, "il faut les manier avec précaution", rappelle la naturopathe qui nous détaille les meilleures huiles essentielles aux vertus régénérantes et cicatrisantes :

  • l'huile essentielle de rose de Damas.
  • l'huile essentielle de géranium rosat ou de palmarosa.
  • l'huile essentielle de lavande vraie.
  • l'huile essentielle de bois de rose.
  • l'huile essentielle de ciste ladanifière.
  • l'huile essentielle de patchouli qui favorise la circulation sanguine.
  • l'huile de niaouli qui agit sur la circulation lymphatique et intervient comme un tonique cutané contre le vieillissement.

Quelle huile anti-âge en fonction de son type de peau ?

Toutes les peaux peuvent profiter des bienfaits des huiles naturelles anti-âge. Il suffit simplement d'ajuster le dosage en fonction de son type de peau, note l'experte : "la mesure et le type d'huile varieront selon la quantité de sébum qui est produit naturellement par la peau". Avant de détailler :

  • Si j'ai une peau mixte :"l'huile de jojoba est parfaite pour une peau mixte car elle n'est pas trop riche, elle a la même composition que le sébum naturel. C'est une huile intelligente qui va agir selon le besoin de la peau. On peut associer ensuite des huiles essentielles pour compléter son action", suggère Eva Ouhabé.
  • Si j'ai une peau sèche : "en vieillissant, la peau devient de plus en plus sèche. Elle peut alors profiter des actifs d'une multitude d'huiles aux vertus anti-âge".
  • Si j'ai une peau acnéique : "l'huile de nigelle possède des vertus anti-acnéiques".
  • Si j'ai une peau sensible : "Les peaux sensibles sont généralement assez sèches. Des huiles comme celles d'argan, de rose du Chili ou de bourrache sont préconisées." 

Quelles huiles anti-âge pour le contour des yeux ?

Le contour des yeux est une zone particulièrement sensible qui trahit vite les signes de fatigue et laisse apparaitre les premiers sillons. Pour arborer un regard lisse et lumineux, l'experte en naturalité recommande d'appliquer des huiles spécifiques pour la zone du contour de l'œil :

  • l'huile de calophylle : "Cette huile circulatoire agit contre les cernes et les rides".
  • l'huile de son de riz : "Cette huile est reconnue pour ses vertus anti-oxydante et agit sur la micro-circulation".
  • l'huile d'avocat.
  • l'huile de ricin, "en toute petite quantité car elle est très grasse".
  • "De manière plus générale, les huiles anti-oxydantes protègent le contour de l'œil d'un vieillissement cutané précoce : l'huile d'argousier, l'huile de pépins de figue de Barbarie, etc."  

Quelles huiles anti-âge pour la nuit ?

C'est la nuit, lorsque l'on dort, que nos cellules s'animent et se régénèrent. C'est donc le moment opportun pour injecter à notre peau des actifs anti-âge efficaces. "Si la journée, on privilégie des huiles anti-pollution comme les huiles de ricin ou de coco (en petite quantité), la nuit, toute la palette des huiles est efficace pour lutter contre le vieillissement. Il faut toutefois appliquer le produit sur une peau propre et sèche, une heure et demie ou deux heures avant le coucher pour bien nourrir la peau et non l'oreiller," recommande la naturopathe. 

Une huile anti-âge à faire soi-même 

Pour concocter son huile anti-âge idéale, c'est simple. On peut combiner les huiles à l'envi. Avant de se lancer, "mieux vaut choisir des huiles de qualité", rappelle Eva Ouhabé. Et d'ajouter : "Lorsqu'on fait soi-même son huile anti-âge, il faut ajouter de la vitamine E, dosée à 0,1 %. La vitamine E permet une meilleure conservation, au réfrigérateur, entre trois et six mois, selon les huiles utilisées".

(Remerciements à Eva Ouhabé, naturopathe à Paris)