Crème anti-rides à 70 ans : laquelle choisir quand on a la peau mature ?

Forcément, la routine beauté n'est pas la même à 70 qu'à 30 ou 50 ans. Quelle crème anti-rides choisir quand on a la peau mature ? Voici quelques conseils pour continuer de vieillir en beauté !

Crème anti-rides à 70 ans : laquelle choisir quand on a la peau mature ?
© serezniy

La bonne texture 

Après la ménopause, tous les mécanismes de la peau ralentissent : le nombre de fibroblastes produisant le collagène et l'élastine diminue, la sécrétion de sébum s'essouffle, l'acide hyaluronique se raréfie…  Conséquence : la peau devient moins souple, moins élastique et moins résistante. Mixte ou sèche, souvent déshydratée mais rarement grasse, la peau mature réclame alors des textures nourrissantes infusées d'actifs hydratants et régénérants qui apportent un maximum de confort cutané.

Les bons actifs

L'acide hyaluronique pour repulper

À 70 ans, les rides se creusent de plus en plus à cause de l'affaissement des tissus et d'une perte d'élasticité. L'idéal est donc de se mettre en quête de crèmes de jour et de nuit à base d'acide hyaluronique pour "regonfler" la peau. Facile, puisqu'"on trouve aujourd'hui de l'acide hyaluronique dans la plupart des crèmes", indique la dermatologue Laurence Netter.

En effet, l'acide hyaluronique est l'actif vedette de la cosmétologie ! Doté d'excellentes propriétés hydratantes, cette molécule naturellement présente dans l'organisme se raréfie avec le temps : on perd environ 6 % d'acide hyaluronique tous les 10 ans, d'où l'importance de compenser avec des crèmes. "Il faut savoir qu'il existe plusieurs types d'acide hyaluronique : l'acide hyaluronique à  poids moléculaire élevé qui hydrate les couches superficielles de la peau et l'acide hyaluronique à bas poids moléculaire qui hydrate les couches profondes de la peau. L'idéal est de choisir une crème qui combine les deux formes pour une double action protectrice et régénérante", précise la dermatologue.

Le rétinol pour réparer et régénérer

Autre actif phare de nombreuses crèmes dédiées aux peaux matures : le rétinol qui stimule les fibroblastes du derme dont le rôle est de synthétiser le collagène et l'élastine, deux protéines constituant la charpente du derme. "Mieux toléré à 70 ans qu'à 50 ou 40 ans, le rétinol peut-être utilisé sous forme de sérum, puis suivi d'une crème très nourrissante (selon la sensibilité de la peau, il peut être légèrement irritant)", explique Laurence Netter. 

Les antioxydants pour protéger

Avec l'âge, la peau est de plus en plus vulnérable aux agressions extérieures. Les antioxydants restent donc indispensables pour neutraliser l'action des radicaux libres, ces molécules responsables du vieillissement et de son accélération. "Incontournable, la vitamine C protège et booste la synthèse de collagène, en plus d'éclaircir le teint", précise la dermatologue. On peut également citer la vitamine E, la niacinamide (une forme active de la vitamine B3) ou encore la vitamine B9 (acide folique).

La bonne application

On le sait : pour une meilleure pénétration des actifs, il faut toujours appliquer sa crème anti-rides sur une peau parfaitement propre, en prenant le temps de bien masser l'épiderme, idéalement avec des mouvements de lissages de l'intérieur vers l'extérieur.

Mais rien n'empêche de changer un peu ses habitudes et de découvrir de nouvelles techniques ! Très tendance en ce moment, le rouleau de jade et le Gua Sha sont les grands alliés des peaux matures. Empruntés aux rituels de beauté asiatiques, ces deux outils très faciles à utiliser agissent en complémentarité. Le rouleau de jade stimule la circulation sanguine et relance la synthèse cellulaire, tandis que le Gua Sha tonifie les tissus en profondeur et lifte la peau grâce à des mouvements traditionnels de raclage. On essaie ?

(Remerciements au Dr Laurence Netter)