Leaf Greener, la rédactrice mode la plus engagée

Sa passion pour la mode a fait d'elle une militante pour la liberté d'expression en Chine. Leaf Greener défie toutes les règles de son pays avec LEAF, son e-magazine, et éduque par la même occasion ses contemporains.

Leaf Greener, la rédactrice mode la plus engagée
© Leaf Greener/YALI

Ne vous arrêtez pas au style coloré et trendy de Leaf Greener. Derrière ses yeux pétillants et sa douce personnalité se cache une femme forte et engagée. Originaire de Beijing, en Chine, l'influenceuse propose bien plus que des looks à ses followers. À travers son e-magazine, LEAF, publié uniquement sur WeChat (l'équivalent de WhatsApp en Chine), la demoiselle a fait de la mode une façon de militer pour plus de liberté créative dans son pays.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Leaf Greener (@leaf_greener) le

  • Date de naissance : 29 décembre 1986
  • Taille : NC
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Leaf Greener (@leaf_greener) le

La volonté de s'exprimer librement

Leaf Greener n'est pas du genre à accepter un "NON" comme réponse. Alors qu'elle fait partie des rédactrices en chef pour le magazine ELLE China, elle se sent frustrée par la ligne éditoriale qui est souvent censurée par le gouvernement. Après avoir dirigé la rubrique mode pendant 6 ans, la journaliste quitte son poste prestigieux. En 2015, elle décide de lancer son propre magazine. Consciente que la version papier dont elle rêve ne serait jamais autorisée dans son pays, elle utilise la plateforme WeChat et crée LEAF, un magazine mode pointu. La it girl est 100% autonome ! Elle peut enfin traiter les sujets qui l'intéressent et surprendre ainsi la communauté chinoise avec des contenus originaux. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Leaf Greener (@leaf_greener) le

LEAF, plus qu'un simple e-magazine

L'influenceuse s'est lancée seule dans l'aventure du e-magazine. Son créneau est audacieux : proposer des contenus fashion pointus, inédits mais surtout sensibiliser et façonner le goût des Chinois et les aider à mieux comprendre l'industrie de la mode. "Je voulais faire quelque chose qui incarne ma propre vision et mon point de vue. En Chine, les personnes ne font souvent que recopier des communiqués de presse ou traduire des articles provenant de blogs ou sites anglais. Les Chinois vivent dans leur petit monde et ne se rendent pas comptent de ce qui se passe en dehors du pays. Ils n'ont pas accès à du contenu riche. Premièrement, à cause du gouvernement qui bloque tout et aussi du fait de la langue qui est très différente et complexe. Sur mon site, j'essaye d'aller au-delà du marché de masse et de creuser vraiment les sujets pour des consommateurs de luxe éduqués", explique la journaliste.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Leaf Greener (@leaf_greener) le

Un courage remarqué

À peine lancé sur la plateforme WeChat, le magazine de Leaf Greener provoque un raz-de-marée au sein de la communauté chinoise. Tout le monde en parle ! En quelques mois, LEAF devient une référence mode internationale. La it girl se fait ainsi remarquer par de grandes marques comme Chanel, Chloé, Yali ou Loewe avec qui elle signe des collaborations et des shootings exclusifs. Une manière détournée de faire découvrir les griffes qu'elle affectionne mais aussi de contribuer à aider les marques et les Chinois à comprendre leurs valeurs respectives. "Les marques occidentales continuent encore d'imposer leur culture et leurs visions en Chine. Beaucoup de designers ne prennent pas le temps de visiter la Chine comme ils le devraient, en immersion totale. Bien souvent, les collections inspirées de notre pays ne sont qu'un ramassis de stéréotypes. Ce ne sont pas des créations que vont retenir les Chinois. Lorsque je collabore avec une marque, j'essaie de faire le lien. La peur de la Chine est toujours présente et les préjugés à son égard sont nombreux. Je fais donc de mon mieux pour les aider à comprendre qui nous sommes et ce que nous voulons", raconte Leaf Greener.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Leaf Greener (@leaf_greener) le

Prochaine étape

"Je veux créer une version papier de mon magazine WeChat.", explique la it girl. Pour Leaf Greener, imprimer son contenu est un luxe, mais surtout un gage de qualité. Consciente de l'ambition de son projet, la journaliste espère pouvoir un jour être totalement libre d'être créative en dehors d'une plateforme digitale. "Le futur des magazines papier repose sur des concepts de niche exigeants. C'est par ce biais qu'ils pourront rivaliser avec le monde digital. Il est difficile d'être visionnaire et innovant en Chine. Si vous ne disposez pas d'une liberté totale, comment pouvez-vous l'être ?", interroge la jeune femme.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Leaf Greener (@leaf_greener) le

 

Où retrouver Leaf Greener ?

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Leaf Greener (@leaf_greener) le

Leaf Greener, la rédactrice mode la plus engagée
Leaf Greener, la rédactrice mode la plus engagée

Ne vous arrêtez pas au style coloré et trendy de Leaf Greener . Derrière ses yeux pétillants et sa douce personnalité se cache une femme forte et engagée. Originaire de Beijing, en Chine, l'influenceuse propose bien plus que des looks à ses...