2e trimestre de grossesse : quelles semaines, échographie et examens ?

Ca y est, vous entrez dans le deuxième trimestre de votre grossesse. Le suivi se fait plus régulier et vous aurez désormais un rendez-vous par mois. Anh-Chi Ton, sage-femme, nous détaille les différents examens qui rythment ces prochains mois.

2e trimestre de grossesse : quelles semaines, échographie et examens ?
© NejroN

Quand commence le 2e trimestre de grossesse ?

Examens, prise de poids, échographie et prises de sang sont au rendez-vous de ce deuxième trimestre de la grossesse qui débute au quatrième mois de grossesse : à la 14e semaine de grossesse (ou 16e semaine d'aménorrhée 16 SA). Il se termine à la fin du 6e mois, plus précisément à 26e semaine de grossesse (28 SA ou semaine d'aménorrhée).

2e trimestre de la grossesse : quelles semaines ?

4e mois de grossesse

14 semaines de grossesse (16 SA)

15 semaines de grossesse (17 SA)

16 semaines de grossesse (18 SA)

17 semaines de grossesse (19 SA)

5e mois de grossesse

18 semaines de grossesse (20 SA)

19 semaines de grossesse (21 SA)

20 semaines de grossesse (22 SA)

21 semaines de grossesse (23 SA)

22 semaines de grossesse (24 SA)

6e mois de grossesse

23 semaines de grossesse (25 SA)

24 semaines de grossesse (26 SA)

25 semaines de grossesse (27 SA)

26 semaines de grossesse (28 SA)

2e-trimestre-de-grossesse-semaines-de-grossesse
Deuxième trimestre de la grossesse © Journal des Femmes

Suivi de grossesse au 2e trimestre : où et par qui ?

Contrairement à ce qu'on imagine souvent, il n'est pas obligatoire pour la future maman d'assurer le suivi de sa grossesse auprès d'un gynécologue. Il existe au contraire plusieurs possibilités. "Le suivi de grossesse peut avoir lieu dans la maternité choisie, soit par un gynécologue obstétricien, soit par une sage-femme si la grossesse se déroule bien", explique Anh-Chi Ton. Les consultations peuvent également être externalisées dans un cabinet de ville auprès d'un gynécologue, d'une sage-femme ou d'un médecin généraliste si la grossesse est normale. Une formule que proposent de plus en plus les maternités pour désengorger leurs services, à condition que la grossesse se passe bien.

Rendez-vous mensuels : quels examens au 2e trimestre ?

Si la future maman n'a qu'une consultation au premier trimestre, le suivi va s'intensifier au second trimestre à raison d'un rendez-vous par mois. "L'entretien prénatal précoce a lieu dès le 4ème mois et permet de mettre en place les séances de préparation à la naissance", explique la sage-femme. Chaque mois, la femme enceinte va donc rencontrer le spécialiste qui la suit pour une consultation obstétricale, dont Anh-Chi Ton nous détaille le déroulement. Des rendez-vous indispensables pour s'assurer que la grossesse se déroule bien.

Examen paraclinique 

Interrogatoire

  • Mouvements actifs du fœtus
  • Contractions utérines : fréquence, intensité…
  • Autres signes fonctionnels : perte de liquide amniotique, métrorragies, signes fonctionnels urinaires, digestifs, état du sommeil, douleurs éventuelles.

Examen clinique 

  • Mesure de la hauteur utérine
  • Palpation de l'utérus : présentation fœtale (tête en bas ou autre position ?), utérus souple ou contractile
  • Écoute des bruits du cœur
  • Éventuel toucher vaginal, non systématique et seulement en cas de signes cliniques
  • Traitements éventuels : Non systématique, selon les cas : vitamines de grossesse, paracétamol, phloroglucinol, bas de contention, supplémentation martiale, médicaments anti-hémorroidaires
  • Recommandations : vitamine D (cholécalciférol) 1 ampoule 100 000 UI vers 28 SA

Prises de sang au 2e trimestre de grossesse

Au premier trimestre, plusieurs prises de sang sont normalement effectuées : détermination du groupe sanguin, dépistage de la trisomie 21, sérologies pour la toxoplasmose, rubéole, HIV, hépatite B et C, syphilis TPHA-VDRL, et éventuellement le CMV. "Ce qui n'a pas été fait peut toujours l'être au deuxième trimestre", indique la sage-femme. Outre une sérologie toxoplasmose chaque mois si la femme enceinte n'est pas immunisée, certains examens doivent obligatoirement être faits au second trimestre :

  • Au 6è mois,  pour toutes les femmes, un contrôle de NFS plaquettes pour vérifier qu'il n'y ait pas d'anémie,
  • Si la femme est Rhésus négative et son compagnon positif, on peut chercher le génotype fœtal par prise de sang maternel. Si le bébé est Rhésus positif : RAI (agglutinines irrégulières) tous les mois. On propose alors une injection d'immunoglobulines anti-D vers 28 SA.

Quand a lieu l'échographie du 2e trimestre ?

C'est au second trimestre de la grossesse qu'a lieu la deuxième échographie. Celle durant laquelle vous allez découvrir le sexe de votre bébé, mais qui est surtout très importante pour s'assurer de son bon développement. "Elle a lieu vers 22 SA, à plus ou moins une semaine, et son objectif va être de dépister d'éventuelles anomalies morphologiques en prenant plusieurs mesures biométriques", explique Anh-Chi Ton. Le médecin va prendre la mesure du périmètre crânien, le périmètre abdominal, mais aussi la longueur du fémur. Grâce à l'ensemble de ces mesures, il va aussi pouvoir donner une estimation du poids fœtal. Il va observer l'échostructure cérébrale, les reins, le cœur, l'appareil digestif. Il observera également la localisation du placenta, la quantité de liquide amniotique et déterminera le flux sanguin des artères rénales et ombilicales à l'aide du doppler. 

Quand faire le dépistage du diabète gestationnel ?

Les futures mamans redoutent généralement cet examen pourtant très important. Entre 22 semaines de grossesse (24 SA) et 26 semaines de grossesse (28 SA), le médecin ou la sage-femme peut enfin prescrire à sa patiente (ce n'est pas obligatoire) un dépistage du diabète gestationnel sur facteurs de risque :

  • si elle a plus de 35 ans,
  • un IMC supérieur à 25,
  • des antécédents personnels lors d'une précédente grossesse,
  • ou s'il y a du diabète dans la famille au premier degré. 

L'examen se déroule en deux temps, d'abord une mesure de la glycémie à jeun, puis lors d'une HGPO, c'est à dire une hyperglycémie provoquée par voie orale, une heure puis deux heures après l'ingestion d'une quantité standard de glucose.

Quelle alimentation au 2e trimestre de la grossesse ?

Au cours du deuxième trimestre de la grossesse, les futures mamans doivent continuer à manger équilibré et à bien s'hydrater. Pour rappel, il est recommandé de ne pas dépasser entre 11 et 16 kilos durant la grossesse. Certains fromages, ainsi que les viandes crues et la charcuterie sont à éviter, tandis que l'alcool et le tabac restent prohibés. En savoir plus sur le

" target="_blank">3e trimestre de la grossesse

Merci à Anh-Chi Ton, sage-femme.

Suivi médical et maladies pendant la grossesse