Coqueluche et grossesse : quand se faire vacciner enceinte ?

Les recommandations de la Haute Autorité de santé évoluent : les femmes enceintes sont désormais invitées à se faire vacciner contre la coqueluche dès le deuxième trimestre de la grossesse, de préférence entre la 20e et 36e semaine d'aménorrhée. Voici les recommandations pour protéger les nouveaux-nés.

Coqueluche et grossesse : quand se faire vacciner enceinte ?
© belchonock-123rf

[Mise à jour du 19 avril 2022]. Pour protéger les nouveaux-nés plus efficacement, et ce dès la naissance, la Haute Autorité de Santé (HAS) livre de nouvelles recommandations, et préconise une vaccination des femmes enceintes dès le 2e trimestre de grossesse, entre les 20e et 36e semaines d'aménorrhées. 

Quels sont les risques de la coqueluche chez le nouveau-né ?

La coqueluche est une maladie infectieuse respiratoire, très contagieuse, responsable de quintes de toux épuisantes et répétées pendant plusieurs semaines, pouvant également provoquer des vomissements. Si elle est plutôt bénigne chez l'adulte, la coqueluche s'avère particulièrement dangereuse chez les personnes fragiles ainsi que les nouveaux-nés. En effet, "plus de 90 % des décès par coqueluche surviennent chez les nouveau-nés et les enfants de moins de six mois. Entre 2013 et 2021, 993 cas de coqueluche ont nécessité une hospitalisation chez les enfants de moins de 12 mois, dont 604 chez les moins de trois mois" précise la HAS dans un communiqué du 12 avril 2022.

A quel mois de grossesse se faire vacciner contre la coqueluche ?

Aussi, pour protéger les bébés dès la naissance, la Haute Autorité de Santé recommande aux futures mamans de se faire vacciner à partir du deuxième trimestre de grossesse, de préférence entre les 20e et 36e semaines d'aménorrhée (absence de règles). Et pour cause : les nourrissons ne se font vacciner qu'à l'âge de deux mois, et la protection reste partielle jusqu'à trois mois, "ce qui laisse une fenêtre de contamination possible durant les premières semaines de vie de l'enfant", explique la HAS qui intégrera cette nouvelle recommandation dans le calendrier vaccinal de 2022. En se faisant vacciner enceinte, on protège ainsi le nouveau-né grâce au passage transplacentaire des anticorps anticoquelucheux de la mère.

Faut-il se faire vacciner à chaque grossesse ?

Oui, c'est ce que recommande la HAS. En effet, si la mère a été vaccinée avant la grossesse, la concentration des anticorps maternels est insuffisante pour assurer une protection passive des nourrissons.

Que faire si la femme enceinte n'a pas été vaccinée pendant la grossesse ?

Si la mère n'a pas été vaccinée durant sa grossesse, et au moins un mois avant l'accouchement, il est recommandé de conserver la "stratégie de cocooning" :

  • La jeune maman se fait vacciner immédiatement après la naissance du bébé, avant la sortie de maternité, et ce même si elle allaite son bébé. 
  • La vaccination de l'entourage du nouveau-né est également encouragée à sa naissance ou avant.
  • Qui est concerné ? Les parents, la fratrie, les grands-parents ainsi que toutes les autres personnes susceptibles d'être en contact étroit et durable avec le nourrisson au cours des six premiers mois de sa vie.

La vaccination est-elle sans risque pour la femme enceinte ?

"Les données en vie réelle recueillies depuis plus de 10 ans à l'étranger établissent une bonne efficacité de la vaccination de la femme enceinte pour protéger les nourrissons âgés de moins de trois mois" rassure la Haute Autorité de Santé. Une bonne manière, surtout, de diminuer les risques d'hospitalisations chez les bébés de moins de 2 mois, et de réduire le risque de mortalité chez les moins de trois mois. Et selon les différentes études, le vaccin contre la coqueluche est bien toléré chez la femme enceinte, sans risque accru d'événements indésirables chez la future maman, le fœtus ou le nouveau-né.

Suivi médical et maladies pendant la grossesse