Échographie du 3ème trimestre : quand la faire, à quoi sert-elle ?

Dernier examen avant la rencontre avec bébé, la troisième échographie de grossesse joue un rôle essentiel dans la préparation de l'accouchement. Quand la faire ? Que vérifie-t-on ? Réponses et conseils du Dr Emmanuelle Barrali Golstenne, échographiste Gynéco-obstétricale.

Échographie du 3ème trimestre : quand la faire, à quoi sert-elle ?
© Olga Yastremska-123rf

Qu'est-ce que l'échographie du troisième trimestre ?

Si la grossesse se déroule normalement, la troisième échographie sera la dernière avant la naissance. C'est l'occasion de faire le bilan de la grossesse et de préparer l'accouchement. Selon la position et le poids du bébé, un accouchement par césarienne pourra éventuellement être programmé. 

Echographie 3e trimestre : à quelle date, quand la faire ? 

La troisième échographie est réalisée entre la 32ème et la 34ème semaine d'aménorrhée (soit entre la 30ème et la 32ème semaine de grossesse). 

3ème échographie : est-elle obligatoire ?

Aucune échographie n'est obligatoire pendant la grossesse, mais trois sont fortement recommandées pour suivre l'évolution du bébé et s'assurer du bon déroulé de la grossesse.

  • Au premier trimestre (entre 11 et 13,5 semaines d'aménorrhée) ;
  • au second trimestre (entre 22 et 24 semaines d'aménorrhée)
  • au troisième trimestre (entre 32 et 34 semaines d'aménorrhée). 

3ème échographie : que vérifie-t-on chez la femme enceinte ?

La position et l'aspect du placenta

"A partir du troisième trimestre, certaines femmes peuvent avoir un placenta qui va vieillir prématurément, ce qui aura pour conséquence de moins bien vasculariser le fœtus qui sera alors moins bien nourri. Lorsque le placenta est trop bas, l'accouchement par césarienne va être probablement programmé. Si c'est le cas, la femme enceinte bénéficiera d'un suivi accru dans les dernières semaines de grossesse", explique le Dr Emmanuelle Barrali Golstenne.

La quantité de liquide amniotique 

Tout au long de la grossesse, le liquide amniotique sert notamment à protéger le bébé contre les chocs extérieurs, à assurer la protection de vos organes, à favoriser la motricité fœtale, à participer au développement sensoriel de bébé et à vous protéger contre les infections. Au moment de l'accouchement, un volume suffisant est nécessaire pour permettre la bonne lubrification des voies génitales. 

3ème échographie : que vérifie-t-on chez le bébé ?

  • Le poids du bébé : "à ce stade de la grossesse, le bébé pèse entre 1,6 et 2,4 kg avec une moyenne à 1,9 kg et mesure environ 38 cm. Il est donc trop gros pour que l'échographiste puisse le voir en entier à l'écran. S'il se situe au-delà de la limite supérieure, une césarienne ou un déclenchement avant le terme pourra être programmé", poursuit la spécialiste. 
  • La morphologie du bébé : le radiologue vérifie que les organes sont bien en place. Il s'attarde sur le cerveau, le cœur et les reins qui se développent plus tardivement pendant la grossesse afin de s'assurer qu'ils ne présentent pas d'anomalies.  
  • La croissance du bébé : on effectue les mêmes mesures qu'à l'échographie du deuxième trimestre, à savoir la mesure du périmètre crânien, du périmètre abdominal et de la longueur fémorale, entre autres. Puis, on les compare à une courbe de croissance pour s'assurer qu'elles sont dans les normes. "Certains bébés vont ralentir leur croissance au troisième trimestre donc il faut parfois faire des recherches complémentaires et surveiller l'évolution de plus près", ajoute l'échographiste gynéco-obstétricale. 
  • La vitalité du bébé : le radiologue s'assure que le bébé bouge normalement. On peut observer des mouvements de déglutition ainsi que des mouvements pseudo respiratoires (le fœtus ne respire pas mais son diaphragme "s’entraîne" pour la future respiration dés l'accouchement). 
  • La position du bébé : "à partir de la 32ème semaine de grossesse, on devrait avoir un bébé tête en bas. S'il est en siège, il y a de fortes chances pour qu'il le reste jusqu'à l'accouchement", prévient le Dr Emmanuelle Barrali Golstenne. Voilà pourquoi une césarienne est généralement programmée.

3ème échographie : dernier bilan avant l'accouchement 

En théorie, la troisième échographie de grossesse est la dernière avant l'accouchement. Mais une autre échographie peut parfois être effectuée entre la 36ème et la 37ème semaine d'aménorrhée. C'est notamment le cas lorsque la patiente présente un placenta un peu bas. "S'il remonte avec la croissance de l'utérus, l'accouchement par voie basse sera possible, commente la spécialiste. Cette échographie est également indiquée chez les femmes diabétiques ainsi qu'en cas de très gros bébé pour déterminer si l'accouchement doit être déclenché plus tôt".

Suivi médical et maladies pendant la grossesse