Grossesse gémellaire : causes, risques, suivi et naissance

Vous sortez de votre échographie et… surprise, ce sont des jumeaux ! Comment se préparer à l'accouchement ? Quels sont les risques d'une grossesse gémellaire ? Comment faire face à cette double charge de travail qui vous attend ? Nos conseils pour mieux anticiper la naissance de vos bébés.

Grossesse gémellaire : causes, risques, suivi et naissance
© Anyka - 123RF

[Mise à jour du 19 février 2021 à 13h10]. Accueillir un enfant, ça se prépare ! Alors deux, encore plus… Une grossesse gémellaire est différente d'une grossesse simple, tout comme l'accouchement et le retour à la maison qui peuvent alors être éprouvant et demander un maximum d'organisation. Pour anticiper au mieux l'arrivée de vos jumeaux, on fait le point avec Cécile Adam et Dominique Gaulme, auteurs de "Surprise ! Des jumeaux !". Un guide imaginé avec l'aide de professionnels de la santé (médecins, sages-femmes, haptothérapeute, psychologue…) qui accompagne et qui répond à toutes les interrogations des futurs parents de jumeaux.

1 - Jumeaux monozygotes ou dizygotes ?

Les termes "vrais" ou "faux" jumeaux sont trompeurs, vos bébés seront jumeaux quoi qu'il arrive. Mais plusieurs scénarios sont possibles avec les jumeaux : il peut y avoir un seul placenta avec deux poches amniotiques (vrais jumeaux), deux placentas et deux poches amniotiques (faux jumeaux), ou deux placentas et deux poches amniotiques. Dans ce dernier cas, vos enfants peuvent être de vrais ou de faux jumeaux, et c'est un examens de l'ADN placentaire qui vous le dira une fois qu'ils seront nés. Les "vrais jumeaux", qui représentent 25% des cas, sont en fait des jumeaux monozygotes, ce qui veut dire qu'il n'y a eu qu'un seul ovule fécondé, par un seul spermatozoïde, l'oeuf s'est ensuite divisé en deux. Les "faux jumeaux" (75% des cas) sont en fait dits "dizygotes" ce qui signifie qu'il y a eu deux ovules fécondés avec deux spermatozoïdes distincts. Ainsi, une grossesse gémellaire peut résulter de l'implantation d'un œuf unique (monozygote), de deux œufs (dizygote), de trois œufs (trizygote) dans le même placenta ou non. Selon leur nombre, les nourrissons issus d'une grossesse multiple sont appelés jumeaux, triplés, quadruplets, etc. 

Les jumeaux monozygotes

Appelés également "vrais jumeaux", les jumeaux monozygotes possèdent le même patrimoine génétique et sont de même sexe. Ils sont issus d'un seul ovule fécondé par un spermatozoïde. L'œuf se sépare en deux après la fécondation, et chaque jumeau dispose de son propre placenta et sac amniotique. En cas de séparation tardive (plusieurs jours après la fécondation), les jumeaux partagent le même placenta. 

Les jumeaux dizygotes

Ils ne sont pas forcément du même sexe. Ils sont issus de deux ovules différents, fécondés par deux spermatozoïdes. Il s'agit de la situation la plus fréquente en cas de grossesse gémellaire. Contrairement aux jumeaux monozygotes, les jumeaux dizygotes ne partagent pas exactement le même patrimoine génétique : leur ressemblance n'est que fraternelle. 

Qu'est-ce qu'une grossesse monochoriale monoamniotique ?

On parle de grossesse monochoriale monoamniotique lorsque les deux bébés grandissent dans un seul placenta et une seule poche amniotique. On la distingue de la grossesse monochoriale biamniotique, caractérisée par un seul placenta, mais deux poches amniotiques. Ce type de grossesse est assez rare. Elle ne représente que 1% des monozygotes (vrais jumeaux), principalement les filles.

Quelles sont les causes d'une grossesse gémellaire ? 

  • Plusieurs choses peuvent expliquer que vous soyez enceinte de jumeaux. D'abord, l'âge de la mère joue. Plus on vieillit et plus on a de chances d'attendre des jumeaux, jusqu'à 36 ou 37 ans. Le taux d'hormone FSH croît avec l'âge et multiplie la possibilité d'avoir des grossesses multiples. Puis passé 37 ans (cela dépend des femmes, il s'agit d'une estimation), ce taux baisse progressivement.
  • Il peut aussi y avoir une prédisposition génétique, s'il y en a dans votre famille ou celle de votre conjoint, vous êtes davantage susceptible de donner naissance à des jumeaux. 
  • L'origine ethnique des parents ? On remarque que les jumeaux sont plus présents dans certains endroits du monde comme en Afrique subsaharienne par exemple (deux fois plus qu'en Europe). Cela peut s'expliquer via des questions hormonales.
  • Enfin, les traitements favorisants la grossesse peuvent être à l'origine d'une grossesse gémellaire. Dans la mesure où ils stimulent la fertilité de façon artificielle, il n'est pas rare de voir des femmes donner naissance à des jumeaux suite à une fécondation in vitro, à une induction d'ovulation ou encore après une insémination artificielle. 

Enceinte de jumeaux : quels sont les risques ?

Les risques pour les bébés : en cas de grossesse multiple, le risque d'accouchement prématuré est plus élevé, mais rassurez-vous, vous serez particulièrement bien suivie tout au long de votre grossesse. En cause : le manque de place et la distension utérine : à 32 semaines de grossesse, l'utérus a déjà la même taille que l'utérus d'une femme enceinte d'un seul enfant et dont la grossesse arrive à terme. L'accouchement précoce peut être spontané ou déclenché par le corps médical. Il n'est pas systématique, mais il est recommandé à 36 semaines en cas de jumeaux monozygotes partageant le même placenta. Par ailleurs, les anomalies congénitales sont plus fréquentes chez les jumeaux que pour les grossesses simples, elles doublent pour passer de 2% à 4%. Enfin, il existe des problématiques propres aux grossesse gémellaires comme le syndrome transfuseur transfusé. Un bébé reçoit plus de sang que l'autre, ce qui ralentit dangereusement la croissance du plus petit. 

Certaines complications de la grossesse peuvent également s'avérer plus importantes lorsqu'on attend des jumeaux comme un risque accru de diabète gestationnel, le risque d'hypertension artérielle, un risque de complications rénales dues à une grande quantité de liquide amniotique pouvant faire pression sur les organes. En outre, la possibilité d'être anémiée augmente elle aussi, car votre corps produira plus de sang que pour une grossesse normale. Comme une grossesse gémellaire prend plus de place dans l'abdomen, les organes subissent plus de pression et peuvent en souffrir, sans que cela ne soit grave pour autant.

Quel suivi de grossesse en cas de grossesse gémellaire ?

Une grossesse gémellaire nécessite un diagnostic précoce, une surveillance étroite et du repos. Les grossesses multiples peuvent être mises en évidence dès la première échographie de grossesse, avant le 3ème mois. Dès la 22ème semaine de grossesse, une échographie est réalisée chaque mois. Deux échographies mensuelles peuvent par ailleurs s'imposer si les jumeaux partagent le même placenta. Enfin, des consultations hebdomadaires sont conseillées pendant les dernières semaines de la grossesse, n'hésitez pas à demander conseils auprès de votre médecin.

Comment se passe un accouchement de jumeaux ?

Les grossesses gémellaires, même lorsqu'elles se passent très bien, ont un terme plus rapproché que les grossesses simples. Il se situe entre 38 et 39 semaines d'aménorrhée (contre 41 semaines pour une grossesse simple). Cela s'explique par le fait que les deux dernières semaines sont souvent celles où les complications arrivent. Pour accoucher, il vous faudra vous rendre dans une maternité de niveau 3, cela veut dire qu'elle est équipée d'un service de réanimation néonatale. Elles sont spécialisées dans l'accompagnement de grossesses pathologiques, multiples et équipées pour accueillir des grands prématurés. L'accouchement peut se dérouler par voie basse, mais il faut que plusieurs conditions soient réunies : que la mère et les bébés aillent bien, et qu'un jumeau se présente tête en bas. Ils naissent l'un après l'autre, comme une naissance classique, mais si le second bébé montre des signes de faiblesse, la naissance du premier sera accélérée. Si tout se déroule naturellement, l'utérus arrête de se contracter après la première naissance et reprend ensuite, on estime que les jumeaux naissent entre 5 et 25 minutes d'écart. Cela dit, 40% des grossesses gémellaires aboutissent à une césarienne. Les raisons principales sont : la taille du bassin de la mère, le risque que les bébés s'enroulent dans les cordons ombilicaux s'ils sont dans la même poche et si les enfants (ou l'un deux) se présente en siège. 

Grossesse gémellaire : comment bien choisir sa maternité ?

Les maternités sont classées par "niveaux" : celles de niveau 1 (près de 50 % des maternités) assurent le suivi et l'accouchement des femmes dont la grossesse est normale et dont les bébés ne présentent pas de risques particuliers ; celles de niveau 2 possèdent une unité d'obstétrique et une de néonatalogie qui prodiguent les soins des nouveau-nés à risque ; enfin, le niveau 3 (seulement 10 % des maternités) est recommandé pour les grossesses gémellaires car elles sont dotées en plus d'une unité de réanimation néonatale. Selon le type de votre grossesse, n'hésitez pas à vous renseigner sur le niveau des maternités les plus proches de chez vous, "si elles peuvent assurer les soins aux nouveaux-nés ou s'il faudra les transférer dans un autre établissement", conseillent les auteurs du livre.

Se faire aider par une accompagnante périnatale

En plus du suivi médical classique, il est possible d'être accompagnée par une spécialiste qui pourra répondre à toutes vos questions, à vos besoins et à vos craintes. "Au milieu de la solitude dont se plaignent certaines mamans, l'accompagnante périnatale est là pour aider à l'organisation de la maison, à l'alimentation, au sommeil, à l'allaitement après la naissance", confirme l'association francophone des accompagnantes périnatales (AFAP). Les séances durent environ 1h30 et sont au rythme d'une par mois, généralement à partir du quatrième mois de grossesse et jusqu'au 2-3e mois des bébés. Si vous le pouvez, faites appel à une aide pour les courses, le ménage ou la lessive, d'autant plus que la CAF peut subventionner cette aide ménagère pour les parents de jumeaux (Techniciennes d'Intervention Sociale et Familiale ou les Aides à Domicile). Par ailleurs, acceptez l'aide de temps en temps des grands-parents ou des amis, qui peuvent tous être mis à contribution pour s'occuper des petits. Leurs présences pourront vous soulager et vous permettre de souffler de temps en temps ! Enfin, parce qu'il est important de s'entourer de l'expertise de parents expérimentés et réunis au sein d'une association, n'hésitez pas à vous rapprocher d'une association qui propose une entraide morale et matérielle aux parents de jumeaux, triplés ou plus. 

S'organiser et anticiper les dépenses matérielles

Lorsque vous attendez deux bébés, l'éternelle question est "doit-on acheter tout en double ?". Certains achats en double sont indispensables - deux transats, deux lits, deux sièges auto, une poussette double, deux chaises hautes - et représentent un budget. Et concernant les vêtements, on ne comptera pas le nombre de bodies, de maillots ni de pyjamas, d'autant plus qu'il est important que vos enfants aient chacun leurs propres affaires. Côté couches et alimentation, la note sera salée également. Mais savez -vous que certaines entreprises ou certaines associations de votre région comme Jumeaux & Plus proposent de louer du matériel de puériculture ? Aussi, n'hésitez pas à vous constituer un stock de couches (pensez d'ailleurs aux livraisons de couches à domicile), de vêtements et de biberons, ce qui sera bien pratique les premières semaines après la naissance. Enfin, concernant l'organisation de la chambre, essayez dans la mesure du possible de tout avoir à portée de main : table à langer, vêtements… pour gagner en temps et en énergie !

Savez-vous que certaines enseignes offrent des remises aux parents de jumeaux ? Sur la présentation d'un justificatif, vous avez le droit entre 10 et 20 % de réduction sur le matériel de puériculture dans certains magasins (Voir la liste des magasins partenaires). Par ailleurs, si vous êtes adhérent à une des associations départementales Jumeaux & Plus, vous pouvez bénéficier de remises supplémentaires chez Bébé 9, Bébé Confort ou encore la Centrale des Multiples pour l'achat de deux articles de même référence.

Suivi médical et maladies pendant la grossesse